Assassinat des élèves à Kumba: lourd bilan, Voici comment le préfet lance une offensive

0
226

Le préfet de Meme (Sud-Ouest), Chamberlain Ntou’ou Ndong a ordonné l’arrestation de toutes les personnes vivant et/ou travaillant autour de Mother Francisca International Bilingual Academy Fiango à Kumba après les horribles meurtres de samedi.

Selon l’administrateur civil, il est illogique que des séparatistes armés s’installent dans une école, tuent des étudiants et se promènent librement, sans que les locaux ne fassent rien pour aider les étudiants.

Dans sa première déclaration suite à une attaque armée des séparatistes contre l’Académie Internationale Bilingue Mère Francisca dans laquelle neuf élèves seraient morts et au moins dix autres dans un état critique, le SDO a déclaré que les coupables seront retrouvés dans les plus brefs délais.

« Nous avons été gravement touchés ce matin. Des combattants de l’amba se sont rendus dans une école privée à Fiango et ont attaqué des étudiants innocents. Beaucoup ont été tués et d’autres ont été gravement blessés », a déclaré Ntou’ou Ndong. « Laissez-moi saisir cette occasion, non seulement pour condamner ce qui s’est passé, mais aussi pour leur dire que nous allons faire de notre mieux pour les abattre. Qu’ils s’enfuient. Nous sommes derrière eux. »

L’OSD se demande comment une telle attaque a pu être menée en plein jour sans que les gens autour de l’école n’interviennent pour défendre les élèves.

Ses mots : « Laissez-moi aussi saisir cette occasion pour parler à tous les parents car je ne peux pas comprendre que pendant la journée, les garçons d’amba attaquent des enfants innocents et que la population environnante regarde sans rien faire.

« J’ai donné l’ordre qu’ils soient tous arrêtés. Toute la population environnante qui n’a pas soutenu les enfants touchés devrait être arrêtée ».

Il a déclaré que les écoles devaient déclarer leurs activités aux autorités administratives afin qu’elles puissent être mises en sécurité.

« Dans un autre ordre d’idée, toutes les écoles opérant à Kumba devraient déclarer leurs activités. Car si les forces de l’ordre ne savent pas que certaines écoles opèrent à Meme, il leur sera difficile de sécuriser toutes ces écoles. C’est ce que j’ai donné comme instructions. Mais il semblera que certaines de ces écoles continuent à se cacher. Toutes ces écoles vont être fermées ».

Cameroon-Info.Net croit savoir qu’au moins neuf élèves ont été tués et plus de dix autres gravement blessés lorsque des rebelles armés ont attaqué l’Académie internationale bilingue Mère Francisca Fiango, le samedi 24 octobre 2020.

Les hommes armés auraient accédé à une salle de classe où les étudiants étudiaient et les auraient abattus à bout portant.

Médecins sans frontières aurait déplacé les blessés de l’unité d’urgence de l’hôpital du district de Kumba vers d’autres hôpitaux de la division de Fako.

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]