Cameroun-Ça chauffe à Etoudi: Laurent Esso, Amougou Belinga et le report du Conseil de la Magistrature voici les details

0
2672

Le report du Conseil Supérieur de la Magistrature est annoncé ce 4 août pour le 10 août. Cette annonce est liée à d’intenses secousses actuellement au sein du sérail. Amougou Belinga, Laurent Esso et des milliards escroqués aux magistrats, avocats, hussiers etc.

Il circule une note sur une grosse dénonciation des pratiques de corruption du ministre Laurent Esso, censé être aux côtés de Biya le 10 août pour régler les problèmes de la Justice, est le même qui serait impliqué dans un vaste réseau d’anarques en complicité avec son ami Amougou Belinga qui est en disgrâce. Les malheurs lui tombent dessus ces derniers temps comme des insectes.

En effet, le nom d’Amougou Belinga n’est plus désormais chose à craindre dans le sérail. Son ‘petit’ procueur de la Republique du sérail, son homme à tout faire, le même qui a procédé à l’arrestation de Ernest Obama au siège d Vision4, d’après la note confidentielle, a tourné le dos à son maître et dévoile le business de Amougou Belinga et Laurent Esso au Haut-lieu. Les places de magistrats, procureurs de la République, avocat sont vendus par les deux amis à coups de millions. Les confidences sortent, l’affaire est grave et Etoudi s’est saisi du dossier.

Comme vous le savez, le sérail camerounais boudonne depuis le déclenchement de la guerre ouverte entre Amougou Belinga et des personnalités Beti du pouvoir Le pape des médias a, lui seul, sur son dos le SGPR Ngoh Ngoh, Mvondo Ayolo, Martin Nguélé…des hommes ‘puissants’ du Cameroun qu’il veut combattre avec Laurent Esso. Tous les coups sont désormais permis pour l’abbatre.

D’après certaines informations parvenues à la rédaction de Camerounweb, AMougou Belinga depuis plusieurs semaines déjà, se retrouve cloîtrer à son domicile et souffrant de troubles mentaux, d’après les sources. C’est sa femme Sarah Amougou qui contrôlent le versement des sommes mirobolantes.

Dans la publication ci-dessous, Patrice Nouma donne les détails de ce business qui risque d’écrouler les forteresses du sérail camerounais.

Depuis hier ,il circule dans les inbox des activistes une correspondance marquée du sceau de la confidentialité dont ont dit qu’elle serait sur la table du Président de la République.

Il s’agit en réalité d’une grosse dénonciation des pratiques de corruption de LAURENT ESSO en ce moment ou le CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE est annoncé pour le 06 août 2020.

Comme on le savait déjà, les réseaux de GEORGE MEKA dans cette correspondance disent clairement que de gros montants sont en ce moment versés au PDG de VISION 4 JEAN PIERRE AMOUGOU BELINGA qui reste cloîtré chez lui en faisant croire qu’il aurait des problèmes mentaux. La seconde personne qui reçoit l’argent est SARAH AMOUGOU BELINGA qui est avocate générale à la cour suprême sans oublier la secrétaire particulière de Laurent Esso, une certaine …..qui a collecté depuis deux mois un peu plus de 300.millions de FRANCS CFA qu’elle a directement versé à Laurent Esso.

Dans les promesses qui circulent, il est annoncé que LAURENT ESSO au travers de l’homosexuel Amougou Belinga a déjà promis d’importants postes à plusieurs magistrats de Yaoundé centre administratif qui lui ont versé plusieurs centaines de millions.

On a le cas de ce MEKA GEORGE qui dit à qui veut l’entendre qu’il passera avocat général bien que ayant voulu continuer à rester encore un peu comme procureur de la République de Yaoundé ou il a amassé plusieurs milliards de Francs Cfa en quelques années.

On a le cas du juge TIMBA qui a fait mettre le feu dans son bureau l’autre jour pour dissimuler un certain nombre de preuves..

On a le cas de CLEBERT NTAMACK qui attend de devenir PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE.

Le cas de JOEL ALBERT BIAS qui attend de passer president du Tribunal de première instance..

Bref ,la liste est loin d’être exhaustive et le procureur MEKA dans cette correspondance a voulu sacrifier son réseau de faussaires en se peignant en blanc.

Le Président de la République a l’obligation de sévir en balayant tout le centre administratif. Un nid de corrompus qui marchandent les décisions de justice et qui ont fait du lieu du droit un espace de commerce.

À moins de radier ces magistrats du prestigieux corps de la magistrature,ils devraient se retrouver sans fonction tres loin dans les forêts reculées des arrondissements du Cameroun pour réapprendre à bien faire leur travail.

Les frustrations que Laurent Esso a causé en instaurant la corruption dans la magistrature feront dans un temps proche au cas ou le président de la république ne prend pas ses responsabilités à ce que des justiciables assassinent des juges dans leur domiciles ou dans les rues afin de se venger directement.

L’avenir de la justice se trouve ainsi dans ce conseil Supérieur de la magistrature du 06 août 2020.

Monsieur BIYA faites une dernière sortie utile pour le peuple Camerounais et pour vous même
Le peuple vous observe et Dieu vous regarde


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Laisser un commentaire

Votre point de vue compte, donnez votre avis

Téléchargez notre application Android




LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here