CM – Bonabo: les dos d’âne tant attendus

0
11

Depuis l’ouverture de l’extension nord du boulevard de la République, l’axe se préoccupe des accidents récurrents

« Ma fille va à l’école de l’autre côté de la rue tous les matins. La même inquiétude est quand on doit traverser cette route, malgré les dispositions prises par le personnel de l’école », explique Mary Jane T, à la limite de l’axe routier formé par le prolongement nord de Republic Street ( En partant de Bonabassem, dans la province de Douala I, pour sortir au lieu-dit Sable, à Douala V) la souffrance de cette mère découle des fréquents accidents de la circulation dans la section le paiement répété des habitants pour demander l’installation de dos d’âne
Mary Jane ajoute que les motocyclistes sont à l’origine de la majorité des accidents enregistrés quotidiennement dans la région et que si l’on peut compter le plus souvent les traumatismes non mortels, il peut arriver que des personnes perdent la vie également dans ces circonstances. Selon une source dans la chefferie du district, une dizaine de personnes ont perdu la vie sur l’axe depuis le début de l’année, principalement en raison de la vitesse ou des mauvaises manœuvres.
Margaret, vendeuse de fruits sur le trottoir, est un témoin remarquable du comportement des usagers de la route dans ces lieux: «Les chauffeurs de motocyclettes ne respectent ni le code de la route ni le passage piéton. Ils roulent à toute vitesse », note-t-elle Le lundi 16 novembre, CT Reporters a été témoin d’un accident de moto. Un deux-roues et motocycliste, une femme dans la cinquantaine, est entré en collision avec une autre motocyclette après une mauvaise manœuvre. Il n’y a pas eu de décès, mais le choc était si grave que les victimes ont été immédiatement emmenées à l’hôpital du district de Dido voisin pour y être soignées.
Il est à noter que si elle a réduit la circulation – par exemple soulager les habitants du nord de Douala et souscrire aux embouteillages du matin et du soir pendant des années – l’extension nord du boulevard de la République est devenue dangereuse en raison de l’incohérence des usagers et des personnes qui s’en plaignent quelques jours plus tôt, ont-ils prétendu. Ils ont encouragé l’installation de dos d’âne le long de la piste, ainsi que l’installation de panneaux au niveau de l’école
Samuel Kingeni, responsable du bloc 11 à Bonabo, a déclaré à CT que deux autres incidents se produisaient encore sur cet axe il y a quelques jours et ajoute que des contacts avec les autorités administratives ont été pris par courrier, et que les habitants attendent des solutions appropriées.
Le chef du bloc a déclaré que le chef des travaux sur l’axe avait été arrêté pour les mêmes raisons et a promis des solutions. Il ne faut pas oublier que le chantier n’est pas complètement terminé. L’extension nord du boulevard de la République, longue de plus d’un kilomètre, est destinée à alléger la congestion sur la route Akwa-Nord et à faciliter les déplacements des habitants de la région nord de Douala

Tous les jours, où que vous soyez, consultez le magazine complet en ligne Abonnez-vous à cameroon-Tribune

CM – Bonabo: les ralentisseurs attendent impatiemment

Source: https://www.cameroon-tribune.cm/article.html/36758/fr.html/bonabo-dos-dane-vivement-attendus

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]