Pourquoi Maurice Kamto a-t-il refusé les cadeaux des militants du MRC ?

0
45

La délégation qui s’est rendue chez le leader du MRC ce jeudi, avait dans leurs bagages, un stock de vivres frais.

L’opposant camerounais Maurice Kamto est assigné à résidence surveillée depuis un mois dans son domicile, situé à Yaoundé. L’homme politique ne peut pas franchir le seuil de sa porte. A cause, des dizaines de policiers et de gendarmes qui ont encerclé sa demeure. Seul Mbarga Nguele Martin, le délégué général à la sûreté national, délivre des autorisations pour le rencontrer.

Jeudi 22 octobre 2020, une délégation des militants du MRC conduite par Tiriane Noah, la 2è vice-présidente a entrepris de se rendre chez leur leader pour lui apporter leur soutien moral. Mais aussi des provisions constituées essentiellement de vivres frais. La délégation s’est heurtée à une barrière de sécurité érigée depuis un mois à l’entrée du domicile de Maurice Kamto.

Le refus catégorique des forces de l’ordre

« La visite consistait essentiellement à ce qu’est une visite, c’est-à-dire rencontrer notre président national qui est séquestré depuis un mois déjà. Depuis un mois, il est sans visite et nous avons estimé qu’il était temps que nous allons chez lui. Nous n’avons pas pu rencontrer le professeur Maurice Kamto parce que les forces de l’ordre nous l’ont défendu », explique Tiriane Noah au micro de radio Equinoxe.

Face au refus des forces de l’ordre, une militante, pour exprimer son mécontentement, s’est mise à nu et exposer sa nudité. Ce qui à donner lieu à un notre spectacle. Après moult tractations, il sera demandé aux militants de constituer une délégation de trois personnes. Ce groupe de personne aura finalement accès à la résidence de Maurice Kamto.

Mais une fois ressorti, les mandataires vont affirmer que le leader du MRC a refusé les présents qui lui avaient été apportés. « Le président a refusé de recevoir ce que nous lui avons envoyé sous prétexte que s’il ne voit pas ces expéditeurs, il ne peut pas les prendre. Donc que ça ne vaut pas la peine de recevoir ces paquets puisqu’il n’a pu voir les gens qui les ont faits», raconte un membre de la délégation.


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]