Un général ambazonien brise le silence et fait des graves révélation voici les détails

0
2702

Les jours passent et les versions de l’effroyable assassinat de Kumba se multiplient. Si le gouvernement camerounais semble trouver le coupable parfait dès les premières heures du drame, les combattants séparatistes de leur côté nient toute implication dans ces actes de barbarie. Le journaliste en exile Michel Biem Tong a traduit en français un élément audio du général ambazonien Aba the Law Aka qui donne lui aussi sa version des faits.

« Je viens ce jour vous parler avec un cœur lourd, chères populations de Kumba. Je n’ai pas eu le courage de faire cet audio parce que je suis abattu suite à ce qui s’est passé au collège Mother Fransisca. Nous, les Restorations Forces, ne sommes pas des combattants des réseaux sociaux mais pour défendre notre territoire. Nous les Restorations Forces ne tuons pas nos frères. Ce sont les militaires barbares du Cameroun qui ont commis ce massacre.

Vous vous souvenez de ce qui s’est passé à Ngarbuh, Small Babanki, Muyuka…vous voyez vous-même ce que font ces soldats, préfets, sous-préfets. Ce sont eux qui commettent ces actes. Ce sont eux qui vous arrêtent, vous détiennent arbitrairement et vous demandent de l’argent. Les Restorations Forces ne le font pas et vous le savez. Si vous voulez protester, protestez contre toutes ces atrocités et non pour le départ des Amba Boys parce que leur objectif est de vous dresser contre nous. Nous ne tuons pas les bébés, nous ne tuons pas les enfants innocents. L’assassinat de ces enfants est un plan du préfet (préfet de Meme, Chamberlain Ntou’ou Ndong, ndlr) pour vous dresser contre nous les Restorations Forces », a-t-il déclaré


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]