2020, une année décisive au Cameroun voici pourquoi

    0
    10

    L’année nouvelle qui s’ouvre permettra au Cameroun de marquer assurément un pas important dans la résolution définitive de la crise anglophone actuelle. Aussi, elle sera marqué sur le plan sportif par la tenue du Championnat d’Afrique des Nations(Chan 2020), non sans oublier l’organisation du double scrutin législatif et municipal du 09 février prochain. Le Cameroun sera aussi confronté à plusieurs autres enjeux infrastructurels et socio- économiques.

    Les élections du 09 février prochain
    Le camerounais auront une fois de plus rendez-vous avec l’histoire le 09 février prochain. Ils devront élire librement, les conseillers municipaux et les députés de la nations pour un mandat de 5 ans. Pour cette année, cette élections suscite beaucoup d’espoir pour tous les partis politiques en lice. Les partis de l’opposition veulent renverser la domination du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC). Au cours de la mandature 2013-2020, le parti au pouvoir s’est imposé avec 148 sièges sur les 180 disponibles à l’Assemblée Nationale et 303 communes sur l’ensemble des 360 à travers le triangle national. Même si le parti de Maurice Kamto a annoncé son boycott, reste tout de même que certains partis politiques à l’instar du Social democratic front entend jouer sa carte.

    La crise anglophone
    Malgré la tenue du Grand dialogue national(GDN) et le début de la mise en œuvre de ses recommandations par les pouvoirs publics notamment avec la promulgations du Code géneral de la décentralisation qui accorde un statut spécial aux régions anglophones, certains sécessionnistes persistent sur le terrain. Ils ménacent de troubler l’ordre public et d’empêcher les populations locales à aller voter le 09 février 2020. Et à ce sujet, le Chef de l’Etat a fait la promesse de sécuriser les personnes et leurs biens. Il a donné des garanties pour le bon déroulement des élections en vue. C’était au cours de son adresse présidentielle à la nation,du 31 décembre dernier.

    Relance de la croissance économique
    Il faut déjà noter que le tissu économique camerounais est fortement influencé par la crise anglophone depuis 2016. Selon un récent rapport du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), pas moins de 845 milliards de FCFA qui se sont envolés avec en primes 16 000 emplois directs supprimés. Le grand employeur du pays après l’État, la Cameroon Developpement Corporation(CDC) est dans l’agonie. L’entreprise a compressé ses effectif: passant de 22 000 emplois à 11 000 aujourd’hui. Si rien n’est fait pour juguler la situation en 2020, le taux de croissance actuelle qui est de 4% pourrait être réduit. Or, les pouvoirs publics veulent améliorer les conditions de vie des populations en éliminant la pauvreté dont le taux actuel est de 12%.

    Sur le plan sportif
    La Cameroun va organiser sur ses propres installations, la VIème édition du Championnat d’Afrique des Nations(Chan) entre les 04 et 25 avril 2020. Selon le comité d’organisation, tout est fin prêt pour que l’évènement démarre dans les meilleures conditions dans les sites retenues:Yaoundé,Douala et Limbé.

    source https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/NewsArchive/2020-une-ann-e-d-cisive-au-Cameroun-483205

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here