. Actualités du monde – FR – Championnat d’Europe: Adrien Fourmaux, 2. Classement général après la première étape

0
11

. .

La première étape du rallye ERC aux Canaries a été très compliquée pour tous les participants, car le temps et parfois les routes étaient à blâmer pour la pluie, parfois sèche. D’où un vrai casse-tête lors du choix d’un pneu. Et des positions au classement général vendredi soir auxquelles on ne s’attendait pas trop avant le départ.

Dans le premier tour de la matinée, les Espagnols avaient l’avantage, notamment Nil Solans (Skoda Fabia Rally2 evo), vainqueur de trois des quatre spéciales et leader avec une avance de 9 »7 sur son compatriote Ivan Ares (Hyundai) i20 R5), avec le meilleur temps et 27 »4 sur le Français Adrien Fourmaux (Ford Fiesta Rally2).

Yoann Bonato (Citroën C3 R5), 8 ans. à 48 »5, et Alexey Lukyanuk (C3 R5), 10. à 56 »4, limite un peu les dégâts, mais moins Oliver Solberg (Volkswagen Polo GTi R5), 13. à 1’14 »3, notamment Craig Breen (Hyundai), Andreas Mikkelsen (Skoda) et Grégoire Munster (Hyundai), victimes de leurs balades glissantes sous la pluie et descendant chacun à 1’35 « , 1 » 44 « et. . . 3’53  »!

Dans l’après-midi, il a commencé à courir pour le leader du championnat, Lukyanuk a remporté deux secteurs de suite, mais le Russe s’est ensuite écrasé et a finalement terminé l’étape à la huitième place avec 1: 31 9 de la tête, une place et 1.  » 8 derrière Solberg, son principal rival pour le titre qui semble être promis au pilote Saintéloc, sauf incident ou accident.

Moins brillant sur sa sélection de pneus qu’il ne l’était le matin, Solans s’est retourné pour voir Ares passer devant ainsi que Fourmaux, qui avait réalisé deux meilleurs temps en ES 7 et 8 et est revenu à 7 »5 de la tête et 1  » 5 avant le premier chef de la journée. Dans le même temps, trois fois champions de France ont fouetté Bonato, remontant quatrième à 39 »2 d’Ares.

Ces quatre pilotes seront sur le dernier podium samedi, les quatrième et cinquième, deux autres Espagnols, José Antonio Suarez (Skoda) et Luis Monzon (Citroën), qui ont déjà été relégués à plus d’une minute.

Pour Mikkelsen (11. à 1’46 »3), vainqueur de la super spéciale à la fin de l’étape, Breen (14. à 2’14 »3) et surtout pour Münster (29. à 4’17 »6)) le retard cumulé ne semble pas récupérable. Mais sera-t-il incertain le deuxième jour avec un peu plus d’une centaine de kilomètres prévus? Réponse samedi soir, où nous rencontrerons le nouveau champion d’Europe.

Rallye, Iles Canaries, Rally Islas Canarias, Yoann Bonato, Championnat d’Europe des Rallyes, Andreas Mikkelsen

Actualités du monde – FR – Championnat d’Europe: Adrien Fourmaux, 2. Classement général après le premier niveau

Ref: https://www.lequipe.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]