. . Actualités du monde – France – Suède: Sissoko, Nzonzi. . . Ces cinq bleus sont à ne pas manquer

0
15

. .

Didier Deschamps aime à vous rappeler qu’un match international n’est jamais anodin. Le sélectionneur français n’a pas changé d’avis lors de cette dernière rencontre de l’année face à la Suède lors d’un match réussi face au Portugal (1-0) sans part sportive, mais non sans intérêt.. . Sept mois avant l’euro, pour certains, c’est la dernière occasion d’imprimer quelques faits dans l’esprit des salariés français. L’année prochaine, il n’y aura qu’un seul rassemblement en mars avant la publication de la liste des joueurs sélectionnés pour leur troisième couronne européenne. . « Dans le bleu, tous les matchs sont bons », résume le capitaine Hugo Lloris. Si vous voulez vous installer sur le long terme, vous devez venir avec cet état d’esprit. Contre la Suède, de nombreux joueurs devront donner corps à l’hypothèse que la performance désastreuse contre la Finlande (0-2) n’était qu’une coïncidence..

Clément Lenglet. 2019 a été l’année de l’irrésistible ascension du défenseur barcelonais. Payé à la place de Samuel Umtiti, blessé, il a signé sept matchs consécutifs. Sa rigueur tactique, son appétit pour les duels et les rappels ont convaincu le staff de faire de lui le partenaire idéal de Rafael Varane malgré un très gros ballon en novembre contre la Moldavie (2-1). 2020 marque une forte baisse de sa note. Dans la ligne de service moins réussie de la Catalogne, il a perdu du crédit en Bleu au profit de Presnel Kimpembe qui était son favori lors des deux chocs contre le Portugal. Si sa place à 23 ans n’est pas remise en cause, il devra être convaincant pour éliminer le champion du monde parisien.

Kurt Zuma. Appelé pour la première fois en 2013, le défenseur de Chelsea est un ancien membre des Blues, bien qu’il ne soit qu’un invité occasionnel. . Zuma n’a disputé que six matches internationaux et n’a encore assisté à aucune compétition majeure. Toujours appelé en 2019, il semble porter la corde pour être la doublure de Raphael Varane. Mais l’éruption de Dayot Upamecano, convoquée d’abord en septembre puis en octobre, avant de laisser des espoirs en novembre (blessé, a dû se rendre) constitue une menace qui n’est pas une chose fantomatique après une prestation méticuleuse contre la Finlande.. Khalaf pousse toujours les espoirs Jules Conde (Séville) et Wesley Fofana (Leicester). Les talents qui devraient donner à Zuma des raisons d’élever son jeu bleu au niveau vu depuis le début de la saison avec les Bleus. .

Stephen Nzonzi. L’invité surprise de la Coupe du monde 2018 a joué un grand rôle en remportant le titre, disputant cinq matches en Russie, dont une bonne demi-heure de finale contre la Croatie (4-2).. . Cette situation ne l’a pas empêché de rester à l’écart des Bleus tout au long de 2019 avant de revenir en grâce depuis septembre, entamant quatre matchs sur sept.. . Mais la nouvelle dimension d’Adrien Rabiot et surtout l’émergence d’Eduardo Camavinga a rendu difficile le maintien du poste de milieu de terrain pendant près de 32 ans.. . Encore plus à la lumière des sorties un peu ennuyeuses sous la chemise tricolore. De quoi assombrir son avenir international.

Moussa Sissoko. Il est le joueur de champ de longue date en bleu (2009) et un symbole du mandat de Didier Deschamps qui a fait de lui l’un de ses cadres avant de décider, Death in Soul, de ne pas être appelé à la Coupe du monde 2018.. Sa polyvalence et son état d’esprit sont ses atouts depuis longtemps, mais le jouer sans réfléchir contre la Finlande a révélé que seul il n’était pas en mesure d’assumer un rôle de direction.. . Au milieu comme un côté, il a une rivalité jeune et talentueuse même s’il a 31 ans, il représente toujours une valeur très éprouvée pour Tottenham Hotspur Jose Mourinho. Il ne lui restait pas beaucoup d’occasions de convaincre Deschamps de ne pas le laisser voir le train passer à nouveau sous son nez. .

Marcus Thuram. L’attaquant de Mönchengladbach aura au moins une troisième chance de changer la hiérarchie. Contre la Finlande, il était incroyable mais maladroit pour la première fois. Puis très conservateur à la fin flamboyante du match contre le Portugal. À l’offensive, les places chères seront derrière Mbappe, Griezmann, Giroux, Koman et Martial. Absent de Suède en raison de Covid-19, Ben Yedder semble avoir une longueur d’avance et Thuram n’est pas à l’abri du retour de Dembele ou d’un invité surprise. Avant lui, il y en avait des dizaines qui ne connaissaient qu’un seul forum international. A lui de lui donner envie de le revoir.

Equipe de France de football, Kurt Zuma, Suède

Actualités du monde – France – Suède: Sissoko, Nzonzi. . . Ces cinq bleus sont à ne pas manquer
. . Titre associé :
France-Suède: Sissoko, Nzonzi. . . Ces cinq bleus sont à ne pas manquer
candidat Zuma

Ref: https://www.leparisien.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]