ALERTE : voici les pharmacies qui vendent de la chloroquine falsifiée à Yaoundé

    0
    17

    Le ministère de la santé a ordonné le 08 avril 2020 la fermeture de 4 pharmacies à Yaoundé. Il s’agit de Pharmacie de la Foi (Odza), Pharmacie le Bon berger (Nouvelle route Omnisport), Cabinet de soins Saint Etienne (Biyem-Assi) et Horizon Santé (Montée Jouvence).

    Les deux premières structures précitées écopent d’une mise sous scellés de 30 jours alors que les autres sont définitivement interdites d’exercer. Le ministère de la santé du Cameroun leur reproche entre autres, l’absence de pharmaciens aux heures d’ouverture, la vente de la chloroquine falsifiée sans autorisation, sans ordonnance et à titre préventif, approvisionnement chez un fournisseur non agréé, exercice illégal de la pharmacie).

    Depuis que la chloroquine a été présente comme un produit susceptible de soigner les personnes infectées par le Covid-19, les entreprises du secteur pharmaceutiques se positionnent, et les réseaux mafieux avec. Selon les informations du Laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d’expertise du Cameroun, deux variantes de fausse chloroquine.

    Ces produits peuvent s’avérer dangereux pour la santé des populations, précise le laboratoire non sans appeler les Camerounais à la vigilance dans un communiqué dont Lebledparle.com vous propose ci-dessous l’intégralité.
    Le laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d’expertise informe les populations et les professionnels de la santé que deux présentations de chloroquine issues des circuits de contrebande sont actuellement en circulation au Cameroun et se retrouveraient déjà dans certaines formations sanitaires.

    Les résultats des tests de ces deux présentations de chloroquine révèlent l’absence de toute substance active pharmaceutique. Par conséquent, sa prescription ou son utilisation à des fins thérapeutiques peut s’avérer dangereuse sur la santé des patients. Cette autre découverte survient au lendemain d’une alerte lancée par l’OMS sur la circulation des antipaludéens falsifiés au Cameroun, au Nigéria et au Tchad.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here