Cameroun : Voici pourquoi L’UPC et le SDF se déchirent à l’Assemblée nationale

    0
    15

    Le député UPC Robert Bapooh Lipot, appelé à exposer les idées du parti qu’il représente à l’Assemblée nationale, s’est appesanti un temps soit peu sur le SDF à qui il reproche de ne pas jouer franc jeu.

    L’information est contenue dans le journal Mutations dans son édition de ce mardi 9 juillet 2019.

    En effet, lors de son exposé, le député de l’UPC (Union des populations du Cameroun) l’honorable Robert Bapooh Lipot a d’entrée de jeu attaqué verbalement le SDF (Social Democratic Front), pour manque de sincerité au sein de l’oppostion camerounaise.

    « Nous ne sommes pas, au niveau du parti historique, comme une certaine opposition qui dans cet hémicycle s’offre régulièrement en spectacle, souvent avec les trompettes et les violons, dans une volonté de tromper la vigilance d’une partie de nos populations. Alors qu’en réalité, elle est au pouvoir », peut-on lire dans les colonnes de Mutations.

    Dans la suite de son propos, le secrétaire général de l’UPC signale que le SDF se fait fortune grace au pouvoir en place et des efforts de ceux qui l’ont voté : « Il a tout de ce pouvoir et s’est embourgeoisé avec son aide. Il roule carrosse à Yaoundé et à Douala se transformant en simples acteur-endimanché d’un théâtre agropole dont l’écho est inaudible aujourd’hui au sein de nos populations… Le vrai problème de notre pays c’est une opposition tricheuse qui s’est enrichie sur le dos des populations, et enveloppe une stratégie de maitres-chanteurs chaque fois le gouvernement veut réellement se mettre au service du peuple afin d’impulser le développement de notre Nation. Il importe de sortir de ce cercle vicieux d’embourgeoisement permanent d’une centaine d’opposition caviar insoucieuse de l’avenir de ce pays (…) », peut-on lire dans le journal de Georges Alain Boyomo.

    Évidemment, ces paroles incendiaires de Robert Bapooh n’ont pas laissé indifférent le député SDF ; Paul Nji Tumasang qui s’étonne de l’attitude de son coparlemnetaire.

    « Je suis surpris de constater que le président de l’Assemblée nationale accorde de la place aux gens qui s’en prennent aux partis politiques de l’opposition. Je crois que nous n’avons pas besoin de recevoir des leçons des autres partis politiques qui pensent nous dicter la conduite à tenir », fulmine à son tour l’honorable Paul Nji Tumasang du SDF dans les colonnes du journal.

    source:https://www.lebledparle.com/actu/politique/1108332-cameroun-l-upc-et-le-sdf-se-dechirent-a-l-assemblee-nationale

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here