Coronavirus: Voici comment le Dr Malachie a trop exposé les personnels de santé, selon l’ordre des médecins

    0
    21

    Le Conseil de l’Ordre National des Médecins du Cameroun (ONMC) s’est réuni en session extraordinaire hier vendredi 15 mai 2020 à Yaoundé, pour évaluer la situation du médecin camerounais face à la pandémie du COVID-19.

    De cette réunion, il ressort que malgré les initiatives qui sont prises pour lutter contre le coronavirus, la protection des personnels soignant n’est pas encore optimale.

    L’ONMC relève en outre des actes de violences verbale et physique dont sont victimes les médecins et personnels soignants dans le cadre de cette lutte et déplore le laxisme des autorités face à cette situation.

    l’ONMC attend des autorités qu’elles mettent à leur disposition des forces de maintien de l’ordre pour les protéger pendant l’exercice de leur profession. Aussi, le conseil note que les médecins et les personnels soignants sont «insuffisamment protégés», et recommande que «l’Etat assure la protection de tous sans distinction en assurant la mise à disposition des EPI (Equipements de Protection Individuelle) appropriés et d’autres dispositifs de sécurité».

    L’ordre des médecins recommande que le secteur privé soit impliqué dans la lutte contre le coronavirus à travers l’établissement d’un partenariat public-privé, avec un appui permettant la participation effective du secteur privé au plan national de riposte.

    Le conseil recommande également parmi les résolutions de cette session, que les personnels soignants éventuellement infectés, soient particulièrement bichonnés et inscrits «d’urgence au tableau des maladies professionnelles et traités comme tel», avec à la clé un encadrement psychologique obligatoire.

    Source: cameroon-info.net

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here