Covid-19: Voici les manigances de Christophe Guilhou pour saboter le plan de Kamto

    0
    20

    L’espoir suscité le 20 février dernier au Salon de l’Agriculture de Paris par la déclaration du président français, Emmanuel Macron face à l’activiste camerounais Calibri Calibro, aura été de courte durée. Pour une fois, un dirigeant français au plus haut niveau, venait de laisser penser qu’il se mettait résolument derrière le peuple camerounais tétanisé par le régime Biya, l’une des plus farouches poches de résistance de la dictature existant encore dans le monde brillant par le massacre des enfants et des femmes (Cf. Ngarbuh), l’ arrestation des journalistes sur la base de suspicions bidons du genre il a été en contact avec un activiste de la diaspora opposant au régime (Cf. Affaire Eric Golf Kouatchou), et laisse des officiers supérieurs criminels frapper et laisser pour presque morts des journalistes ayant osé une opinion critique au sujet de la manière dont est gouverné criminellement le pays (Cf. Affaires Michel Biem Tong, Sébastien Ebala…).

    Alors que beaucoup avaient cru voir là le point de départ d’un nouveau modèle relationnel entre le Cameroun et la France portant la signature de Macron, les observateurs ont été très vite rattrapés par ce qui semble, depuis 1960, une réalité françafricaine coutumière : la France est résolument l’oppresseur des pays d’Afrique francophone et ne se sent à l’aise qu’avec des chefs de satrapies travaillant dans le sens de la perpétuation de ce système d’oppression.

    Alors que les Camerounais demandent en vain après leur président depuis un mois, il n’y a pas eu mieux que l’Ambassadeur de France pour jouer un jeu perfide consistant à faire accroire aux Camerounais que leur fantomatique président se portait comme plusieurs charmes réunis.

    Nul crime n’étant parfait, le jeu a été joué tellement à… l’imperfection que des experts n’ont pas manqué de décortiquer et d’étaler la mascarade.

    Du coup, la complicité de la France contre les aspirations des Camerounais à la démocratie, s’est montrée sous son vrai jour. Mais c’était être d’un optimisme de pieux débonnaire que de croire que l’ancienne(?) mère-patrie allait s’en tenir à ça ! Car c’était mal connaitre cette Hexagone dont on dit qu’elle n’a pas volé sa réputation de fossoyeur en chef de l’Afrique, tant elle a su prouver combien elle est nuisible pour l’Afrique et le Cameroun, et combien même les filiales de ses multinationales installées dans les pays du continent sous prétexte d’investissement économique ne sont que des postes avancés de la prédation, mieux des chevaux de Troie de la recolonisation.

    Il va sans dire, même si cela va encore mieux en le disant, quitte à subir les affres de la répression, que c’est en toute fidélité à cette posture “afrophobe” de la France, posture fondatrice de tous les autres sentiments qu’elle nourrit vis-à-vis de ses anciennes colonies et assimilées dont des citoyens commirent le crime originel de la décréter indésirable sur leur sol, que la filiale camerounaise de la compagnie française de télécommunication mobile dénommée “Orange Cameroun” inscrit son action de blocage, mieux de confiscation, du compte Orange Money de la plateforme humanitaire de financement de la lutte contre le nouveau Coronavirus, Survie Cameroun Survival Initiative (SCSI) mise sur pied par l’homme politique camerounais Maurice Kamto, dans l’optique de pallier l’absence, ou du moins, l’insuffisance des mesures gouvernementales de lutte contre la pandémie du coronavirus, couplée à l’absence notable du président de la République depuis la montée de plusieurs crans au Cameroun de cette maladie.

    En effet, Orange Cameroun n’était pas le seul opérateur à avoir subi les injonctions absurdes de certains membres du gouvernement habitués à la crapulerie, qui exigeaient la fermeture des comptes de Survie Cameroun Survival Initiative.

    Survie_Kamto_Ambassade

    Son concurrent MTN l’était également, mais n’a pas manqué de se rattraper face aux protestations du Comité de gestion de SCSI, comme le fait savoir Christian Penda Ekoka dans un double communiqué en anglais et en français que nous publions ci-dessous.

    Que Orange Cameroun soit resté seul à se plier devant une instruction qui pue l’iniquité, au risque de perdre une importante frange de sa clientèle comme cela menace d’être le cas, est assez révélateur de ce que cette société ne serait pas une entité entrepreneuriale, une force vive socio-économique comme on peut le croire, mais l’un des bras armés de la Françafrique rampante dans son entreprise de torpillage des desseins d’émergence de l’Afrique.

    On souhaiterait se tromper, mais des situations comme celle éviquée supra, très peu sont près de l’oublier quand viendra l’heure des comptes. Car quoique l’on dise, cette heure fatidique finira par arriver. le Rwanda, tout à côté, nous fournit un exemple pas forcément ragoutant, mais qui pourrait être le passage obligé pour les peuples qui ont longtemps souffert sous le joug d’une coalition d’oppresseurs constituée de ses dirigeants et d’une puissance étrangère uniquement préoccupée par ses intérêts mercantilistes.

    Communiqué de Monsieur Christian Penda Ekoka suite à la levée du blocage du compte MTN Mobile Money de Survie Cameroun Survival Initiative (Version anglaise)

    Following our various actions, we are informing the public that our account at MTN Cameroon has been unblocked. We are hereby inviting Orange Cameroon to do same, because it is incomprehensible that the donations of Cameroonians meant to assist their compatriots in distress facing COVID-19 are thus blocked illegally. We are therefore inviting Cameroonians to remain calm, not to lend their ears to distractors. We are assuring Cameroonians who have made and continue to make sacrifices at these critical moments that they will see concrete results of their efforts very soon. Once gain with thanksgiving, please continue to make your donations through the various platforms available. Thanks Christian Penda Ekoka,

    Chairman of the Management Committee SCS

    Statement by Mr. Christian Penda Ekoka following the lifting of the blocking of the MTN Mobile Money account of Survie Cameroun Survival Initiative (French version)

    Suite à nos différentes actions, nous informons le public que MTN Cameroun a levé le blocage de notre compte. Nous invitons Orange Cameroun à faire de même, car il est incompréhensible que soient ainsi illégalement bloqués les dons des Camerounais destinés à porter secours à leurs compatriotes en détresse face COVID19. Nous les invitons surtout à rester sereins, à ne pas prêter le flanc aux manœuvres de distraction. Ils verront les résultats concrets de leurs efforts dans quelques jours. Encore une fois, merci de continuer à faire vos dons à travers à les différents plateformes disponibles. ????s???? ????? ?????,
    ????s????? ?? ??????? ?? ??s???? s?s?.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here