Découvrez le Rhône Power show de 250 supporters turcs à Décines

0
22

Mercredi soir, quelque 250 personnes ont brandi des drapeaux turcs et appelé à la violence contre les Arméniens dans le centre-ville de Décines. Des faits similaires ont été observés à Vienne, en Isère. Face à ces agressions, la Licra a décidé de saisir la justice.

Mercredi matin, des affrontements ont opposé partisans du président turc et membres de la communauté arménienne en Isère, à la barrière de péage de Reventin-Vaugris. Au départ, des militants arméniens se sont rassemblés pour dénoncer le sort qui est fait à leurs proches en Arménie par le gouvernement d’Erdogan. Ils ont été rejoints par des militants turcs prêts à en découdre. L’opposition a été violente et a fait 4 blessés. L’un d’entre eux a été transporté à l’hôpital et c’est à proximité du centre hospitalier de Vienne que des militants turcs ont manifesté en fin d’après-midi.

À Décines, dès que la municipalité a eu connaissance des événements qui se déroulaient dans le département voisin, elle a pris des mesures : le centre national de la mémoire arménienne a été fermé et placé sous surveillance et la police municipale a été mobilisée. En début de soirée, après des appels lancés sur les réseaux sociaux, la maire (LR) de Décines a constaté « un cortège de quelque 250 personnes » qui ont défilé dans le centre-ville, munies de drapeaux turcs, et proférant des appels à la violence tels que « On va tuer les Arméniens ».

 La justice saisie

Ce jeudi matin, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a annoncé saisir la justice face à « ces agressions racistes ». « Ces mouvements doivent être dissous », a-t-elle insisté.


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]