Désillusion: au cœur meurtri, un jeune camerounais écrit à Kamto voici les détails

    0
    12

    Daniel Njikam Mbala se présente comme un fils de la République. Dans la lettre qu’il a adressé au Professeur Maurice Kamto, il appelle celui-ci à se rendre compte des erreurs qu’il a commises. Il lui demande aussi de les réparer. Il indique que le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a été porté par les camerounais tout comme Cabral Libii, lors de la période de l’élection présidentielle de 2018. Cependant, il a perdu le cap juste après ladite période. Ce qui le pousse à se demander la direction dans laquelle, Kamto compte amener les camerounais.

    “Vous disiez vous battre pour les problèmes de notre pays. La campagne fut belle et exceptionnelle car avec le jeune Cabral Libii vous avez levé le peuple camerounais. Mais malheureusement vous avez échoué et depuis tout ce temps, vous avez voulu avoir une démarche insurrectionnelle très rapidement désamorcée par l’Etat. La suite nous la connaissons tous entre votre arrestation et votre libération. Professeur, vous avez déçu le peuple camerounais où il vous attendait. Vous avez été égoïstes et refusé à votre parti d’évoluer sur l’échiquier politique national en lui refusant de participer à l’élection législative couplée des municipales”, a écrit Daniel Njikam Mbala.

    Daniel Njikam trouve que Maurice Kamto est devenu très incohérent. Il a refusé au Mrc de participer aux élections législatives et municipales de février 2020 pourtant, il saisit l’Assemblée nationale pour constater la vacance au sommet de l’Etat. “Comment comprendre que vous ayez boycotté une législature et aujourd’hui vous demandez de constater la vacance présidentielle ? Et votre amour pour les camerounais ? Ceux qui meurent dans les hôpitaux ? Les fonds que vous avez recueilli pourraient déjà servir à faire des dons soit aux personnels soignants, soit pour les médicaments des malades soit pour les populations qui souffrent en ce temps de Coronavirus”, écrit-il.

    Daniel Njikam affirme ne appartenir à aucun parti politique. Il déclare qu’il envisageait s’inscrire dans les rangs du Mrc. Seulement, il trouve que sous la conduite de Maurice Kamto, le parti est devenu très violent. “Je verrais ailleurs dans une opposition qui propose une démarche non violente à moins que vous changez de démarche entre temps! Car vraisemblablement vous êtes en train de vous enfoncer dans les poubelles de la Nation”, écrit-il.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here