Elections 2020: Voici pourquoi la panique s’est emparée des populations anglophones

    0
    17

    Les agences de voyage prisent d’assaut, à la veille du scrutin, alors que les séparatistes ont menacé de « verrouiller » ces deux régions anglophones.
    Signe de la fébrilité qui règne chez les autorités, des préfets – à l’instar de ceux des départements de la Meme et de Mundemba (Région du Sud-ouest du Cameroun) – ont menacé de sanctions administratives ceux des fonctionnaires qui ne seront pas à leur poste et qui n’iront pas voter le 9 février prochain.

    Dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun, la panique s’est emparée des populations. Celles-ci fuient vers les autres régions du pays avant la tombée du « Lockdown » décrétée par les combattants séparatistes depuis jeudi 6 au 13 février. Le but étant de faire empêcher la tenue des élections législatives et municipales du 9 février et la célébration de la fête de la jeunesse le 11.

    D’après des témoignages sur place, les habitants de Bamenda, de certaines parties de Buea, de Muyuka, de Kumba, de Kumbo, de Mamfe et d’autres villes sont restés à l’intérieur. Tandis que les agences de voyage, craignant que leurs voitures ne soient prises pour cible par les indépendantistes, les ont laissées à quai.

    D’après Cameroon News Agency, des coups de feu ont été entendus mercredi soir à Bamenda, de même qu’à Muea et Kumba.

    L’armée a tué au moins 6 présumés séparatistes à Bakebe, dans l’arrondissement de Mamfe, après avoir envahi le village jeudi.

    Des combats ont eu lieu à Dienyie, alors que les soldats attaquaient le camp du « général » sécessionniste, Ikeku. C’était la deuxième attaque en moins d’un mois.

    Sous forte escorte, le Premier ministre Joseph Dion Ngute s’est rendu jeudi 6 fevrier à Buea(Sud-ouest) pour présider un meeting du Rdpc.

    Les élections législatives municipales se tiennent dimanche 9 février 2020 et le 11 février ce sera la fête de la jeunesse. Les séparatistes, qui veulent créer l’Etat d’Ambazonie, ont d’ores et déjà déclaré que ces événements ne les concernaient pas.


    SOURCE : https://www.w24news.com/elections-2020-voici-pourquoi-la-panique-sest-emparee-des-populations-anglophones/?remotepost=37297

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here