En colère, Voici comment le président algérien fustige Macron et souhaite la fin des sommets France Afrique

0
44

Mohcine Belabbas, président des Rassemblements pour la culture et la démocratie (RCD), attaque le chef de l’Etat français Emmanuel Macron à cause de ses propos sur l’Algérie.

Mohcine Belabbas, président du RCD, Rassemblement pour la culture et la démocratie, n’a pas hésité à se venger du président français Emmanuel Macron pour ses déclarations sur l’Algérie. L’héritier de Saïd Saadi à la tête du Parti social-démocrate accuse la France d’être bien pire que de s’ingérer dans les affaires souveraines des pays africains en général. Et le nôtre en particulier.

L’homme à la tête du Parti démocrate est en colère contre ce qu’il appelle des «leçons de démocratie et de gouvernance». Les leçons que Macron pratiquerait, a-t-il dit. Les commentaires de Belabbas sont publiés sur son compte Facebook. Ils ont été libérés hier 20 novembre. «Lorsqu’il parle aux dirigeants africains, pense-t-il qu’il a le droit de le faire? Distribuez des certificats de légitimité », a écrit l’homme politique, faisant référence au président Macron.

Les destinataires de ces « certificats », selon le chef du RCD, seraient les « dirigeants des » indigènes que nous sommes. « Aux yeux de Belabbas, les déclarations de Macron sur l’Algérie seraient » bien plus qu’une simple ingérence « . Pour lui ce serait » la révélation que La France est à la pointe d’une feuille de route pour notre pays ».

Belabbas souhaite la fin des sommets en France et en Afrique

Mohcine Belabbas défie Emmanuel Macron. Puis il lui dit: «Ce sont précisément les interventions répétées de la France officielle dans les décisions souveraines des pays africains qui sont à l’origine du problème. La France postcoloniale fait partie de notre problème. En plus de faire partie d’un pass? douloureux pour l’Algérie et l’Afrique « . Ils » ne peuvent pas se livrer à un statut subalterne au service des intérêts néocoloniaux « .

« Les dirigeants africains, en particulier ceux élus par leurs peuples, doivent cesser d’assister au sommet français en Afrique ». Action recommandée par Mohcine Belabbas. Ce dernier explique qu ‘ »ils y sont appelés comme de simples préfets. Ils reçoivent des instructions et des ordres. Les Africains peuvent se permettre l’avenir qu’ils recherchent ». Le chef du parti nous en assure et conclut son texte.

REF: dzairdaily.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]