France: journée de mobilisation contre les suppressions d’emplois

0
0

© 2020 Copyright RFI – Tous droits réservés. RFI n’est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes. Fréquentation certifiée par l’ACPM/OJD.

La CGT, Solidaires, ainsi que plusieurs organisations lycéennes et étudiantes appellent à manifester ce jeudi 17 septembre dans tout le pays. Toutes les professions sont concernées pour cette première manifestation nationale de la rentrée. L’emploi est au coeur des préoccupations dans cette période trouble où les plans de restructuration se multiplient.

La CGT, Solidaire, la FSU, diverses organisations de jeunesse appellent ce jeudi à la grève, la première à l’échelle nationale dans cette rentrée 2020. Leurs revendications : l’emploi, les salaires et les retraites. Des sujets particulièrement sensibles, avec la crise économique provoquée par l’épidémie de coronavirus, les difficultés rencontrées par de nombreux secteurs et le plan de relance annoncé par le gouvernement pour 2021.

Interrogé par RFI, Philipe Martinez, le secrétaire général de la CGT, explique que cette journée de mobilisation s’appuie sur « la prise en compte de toutes les problématiques, qui sont nombreuses : en matière de santé, de conditions de travail, d’organisation de travail, mais aussi en matière de salaires ». « Je croise beaucoup de salariés à qui on a dit qu’ils étaient indispensables pendant le confinement, mais qui sont toujours payés comme en début d’année », ajoute-t-il.

Le leader syndical avance aussi « des questions autour de l’emploi, car il y a beaucoup de plans de restructuration ». Philippe Martinez grince : « Aucun n’est justifié, mais il y en a qui sont particulièrement scandaleux. Je pense à Auchan, une entreprise qui se porte très bien. Ce sont les salariés qu’on a salués pendant le confinement, et pour des raisons spéculatives, des raisons de rentabilité, il y a un plan de restructuration de 1 500 emplois. »

La SNCF annonce un trafic globalement normal jeudi. Le trafic TGV et à l’international ne sera pas impacté. Côté TER, il faudra s’attendre seulement à « quelques adaptations dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d’Azur ». Les réseaux Transilien et Intercités devraient être très légèrement affectés. À la RATP, le mouvement n’aura « pas d’impact » non plus.

À Paris, le cortège s’élancera en début d’après-midi, vers 14h, de la place de la République en direction de la place de la Nation. À Marseille, il est prévu une manifestation de l’intersyndicale éducation à partir de 10h30 porte d’Aix.

France: candidat à sa succession à la tête du PS, Olivier Faure veut le rassemblement de la gauche



SOURCE: https://www.w24news.com/news/france-journee-de-mobilisation-contre-les-suppressions-demplois/?remotepost=282845

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

Téléchargez notre application Android