Gobert se proclame « meilleur défenseur au monde »

    0
    19

    La course aux playoffs est lancée en NBA, avant les prochaines attributions des récompenses individuelles. Sacré meilleur défenseur ces deux dernières saisons outre-Atlantique, le pivot français Rudy Gobert estime pouvoir légitimement briguer un troisième sacre dans cette catégorie.

    La Ligue américaine a elle aussi dû revoir sa copie pour faire face à la crise du coronavirus. Pendant de longues semaines, la saison régulière de NBA a ainsi été mise en sommeil, et a repris depuis sur un format plus court, centralisée à Orlando (Floride). Déjà, les playoffs sont lancés, et au premier tour, le Jazz a toutes les cartes en main pour rejoindre les demi-finales de la Conférence ouest. La franchise de Salt Lake City mène en effet 3-1 face aux Denver Nuggets, et doit donc aller chercher une dernière victoire pour assurer sa qualification.

    Elle comptera pour cela sur ses leaders offensifs comme Donovan Mitchell, alors que, de l’autre côté du parquet, c’est Rudy Gobert la force de dissuasion massive. L’envergure du pivot français, et sa qualité de contre notamment, sont des atouts de taille pour le Utah Jazz. Il faut dire que l’ancien joueur de Cholet a été sacré meilleur défenseur de la ligue ces deux dernières saisons. Et de nouveau, il postule à cette prestigieuse distinction, que Michael Jordan par exemple, a déjà emporté par le passé (1988).

    «Moi, je le sais que je suis le meilleur défenseur au monde ! Mais au bout de deux ans, les votants peuvent se lasser. Et c’est vrai qu’au niveau collectif, notre défense a été moins bonne. Donc bon, je ne veux manquer de respect à personne, peut-être que d’autres le méritent sur des critères différents. Mais je continue de penser que j’ai le plus gros impact défensif sur la planète, clame-t-il dans les colonnes de Ouest-France. Je sais que le meilleur reste à venir, pour mon équipe et pour moi-même. Donc même si je venais à ne pas le gagner cette année, je sais que je reviendrai l’an prochain en m’assurant de reprendre ce qui m’est dû». L’intérieur de 28 ans ne manque pas d’ambition, et ne s’en cache pas. Même si la concurrence directe pour le titre de meilleur défenseur de la saison a fière allure, entre Anthony Davis (Lakers) ou Giannis Antetokounmpo (Bucks) pour ne citer qu’eux.

    Le nouveau carton de MitchellMinnesota récupère le 1er choix de la draft Les 15 plus gros salaires de la NBA

    Précédent
    Suivant

    1/16
    Les 15 plus gros salaires de la NBA
    Quel joueur est le mieux payé cette saison en NBA ? Découvrez-le dans notre diaporama.

    2/16
    11e – Kawhi Leonard
    $32,742,000

    3/16
    11e – Tobias Harris
    $32,742,000

    4/16
    11e – Klay Thompson
    $32,742,000

    5/16
    11e – Kemba Walker
    $32,742,000

    6/16
    11e – Jimmy Butler
    $32,742,000

    7/16
    10e- Paul George
    $33,005,556

    8/16
    9e – Kyle Lowry
    $33,296,296

    9/16
    8e – Blake Griffin
    $34,234,964

    10/16
    7e – Kevin Durant
    $37,199,000

    11/16
    6e – LeBron James
    $37,436,858

    12/16
    4e – John Wall
    $38,199,000

    13/16
    4e – James Harden
    $38,199,000

    14/16
    2e – Russell Westbrook
    $38,506,482

    15/16
    2e – Chris Paul
    $38,506,482

    16/16
    1er – Stephen Curry
    $40,231,758

    precedent
    suivant



    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]