Hélène de Fougerolles polyamoureuse : « Ce n’est pas le sexe qui m’anime » – EBENE MAGAZINE

    0
    11

    Les hommes ou les femmes, pourquoi choisir ? C’est la nouvelle philosophie d’Hélène de Fougerolles. La comédienne de 47 ans, qui revient en force lundi 31 août prochain sur TF1 avec le film Trop jeune pour moi, a pourtant longtemps respecté les codes classiques en se mariant en 2000 avec le producteur Éric Hubert (dont elle d’ailleurs divorcé en septembre 2007).De cette union est née une fille, Shana, en 2003. Elle a ensuite retrouvé l’amour auprès d’Antoine Arnault, fils de Bernard Arnault, et plus récemment de Marc Simoncini. Mais force est de constater qu’Hélène de Fougerolles a décidé d’adopter un tout nouveau style de vie, beaucoup moins centré sur l’exclusivité.

    En effet, comme elle le confie volontiers lors de son interview avec Paris Match, elle se définit aujourd’hui comme une « polyamoureuse ». « Je ne veux plus mettre d’âge ni de sexe sur les gens qui m’intéressent. On appelle cela la pansexualité. Il n’y a plus d’histoire d’homosexualité ou d’hétérosexualité, ce sont des histoires d’intérêt sur des personnes, plus qu’une histoire d’âge ou de sexualité. Ce n’est pas de l’attraction sexuelle, car ce n’est pas le sexe qui m’anime, c’est de l’amour et de l’échange possibles avec plusieurs personnes. Partager des échanges amoureux avec des hommes ou des femmes, qui puissent être ouverts également à d’autres personnes. J’ai plusieurs compagnons », avoue-t-elle.

    Une idée de l’amour qu’elle a adoptée il y a seulement « six mois », après une séparation qui lui a ouvert les yeux : « J’avais un amoureux qui vivait loin de moi, c’était chiant, c’était fermé. (…) Quand j’ai découvert cette nouvelle philosophie de vie, je l’ai rappelé pour lui proposer de reprendre notre relation avec cette nouvelle manière de vivre, il a accepté, puis j’ai rencontré un nouvel amoureux. Cela impliquait que lui aussi le vive. » Depuis, Hélène de Fougerolles est plus libre que jamais, sans contraintes. « Je peux aussi vivre d’autres histoires avec des hommes et des femmes. Il n’y a pas encore de femmes, mais j’adorerais. Il n’y a plus de jalousie, d’histoire de territoire. Love is the answer, je trouve ça complètement grotesque de le vivre avec une seule personne. Le polyamour a changé ma vie. »

    World news – Hélène de Fougerolles polyamoureuse : « Ce n’est pas le sexe qui m’anime »



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here