‘Kamto est zéro en politique… il est entouré de fumeurs du chanvre’ (vidéo)

    0
    31

    Eric Kingué n’a pas fini avec le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Au moment où les Camerounais se préparent à faire face la redoutable pandémie du Covid-19, le président du MPCN (Mouvement Patriotique Pour un Cameroun Nouveau) jette le pavé dans la mare en faisant de troublantes révélation sur son ancien allié Maurice Kamto.

    Les révélations faites par Paul Eric Kingué chez nos confrères d’Afrik-Inform il y a quelques jours n’étaient visiblement qu’un avant-goût du grand déballage qu’il a temps promis. En effet dans une novelle vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux, l’ancien directeur de campagne de Maurice Kamto dénonce les fréquentations peu recommandables de ce dernier.
    En effet, à en croire le nouveau maire de Djombé-Penja, Maurice Kamto traineraient avec des fumeurs de drogue. « Kamto est entouré des chanvreurs. Ils ne font que boire le chanvre le matin, ils fument le chanvre. Je donnerai leur nom le moment venu », a-t-il déclaré.

    Pour Paul Eric Kingué, Maurice Kamto est tout sauf un bon politicien. Pour preuve, il évoque l’absence de son parti à tous les postes de responsabilité du Cameroun.

    « On peut être pape du droit et on est zéro en politique. Kamto est zéro en politique. Qu’on me démontre ce qu’il est vraiment en politique. Moi mon parti a des élus. Qu’il me montre un seul élu de son parti mais avant même cette élection, son parti n’avait que 19 conseillers et un seul député. En réalité le Mrc n’a jamais été arithmétiquement un parti sérieux », a-t-il lancé.
    En bon détracteur du MRC et de Maurice Kamto, Kingué défend la mesure prise par le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji qui vise à suspendre les collectes de fonds lancées par certains partis politiques dont le MRC.

    « Quel que soit ce que nous pouvons récolter dans le monde, c’est l’Etat qui met ça en pratique. C’est l’Etat qui a les hôpitaux, c’est l’Etat qui a des médecins, c’est l’Etat qui forme tout ce monde même si nous luttons n’importe comment, l’Etat reste et l’Etat a des missions régaliennes. Si vous faites la récolte de 1000 milliards, dites-moi de manière pratique comment est-ce que vous opérationnalisez cela. (…) Vous ne pouvez donc pas à la fois dénier l’Etat et espérer récolter de l’argent pour venir agir sur les populations qui peuplent l’Etat. L’Etat a le droit de veille sur les populations. Il n’a pas seulement le droit, il a l’obligation de veiller sur chaque camerounais », précise Paul Eric Kingué.

    Comme plusieurs responsables du RDPC, PEK doute des bonnes intentions de Maurice Kamto. Il craint que les fonds récoltés servent à financer une rebellion contre le régime de Paul Biya.
    « Lui-même Kamto s’il est président et on récolte l’argent comme ça, il peut craindre qu’on achète des armes pour se retourner contre lui », tente-il d’expliquer.

    Kamto en danger
    Avant cette nouvelle déclaration, l’homme politique avait fait des révélations sur la manière dont le président du MRC était pris en otage par certains cadres du parti.

    « La seule personne que Kamto craint dans le MRC s’appelle Fogue parce que quand il tape la main sur la table en cellule, Kamto va se coucher, a déclaré Kingué avant d’évoquer les raisons de cette pathétique phobie. D’après ce que j’ai appris, c’est lui qui aurait créé le parti. En réalité, vous aller constater que personne n’a un mot à dire dans ce parti en dehors de ces quatre personnes. », avait-il déclaré

    Maurice Kamto pris otage

    Le 25novembre 2019, plusieurs camerounais découvraient une nouvelle face du président du MRC. Alors que le parti s’apprêtait à participer aux élections municipales et législatives du 09 février 2020, Maurice Kamto annonce contre toute attente, le retrait de sa formation politique de la course. Le président du Mrc fut critiqué jusqu’au sein de son parti. Il est entre autres reproché à l’imminent juriste d’avoir une décision cavalière. En réalité l’homme ne tenaient pas les manettes du parti selon un de de ces anciens alliés.

    L’homme qui s’en prend à Maurice Kamto aujourd’hui, le connait bien pour avoir été son directeur de campagne et préparé avec lui la participation du président du Mrc au président de 2018. Eric Kingué connait bien la maison du MRC et son fonctionnement. Pour cet ancien allié, Maurice Kamto ne dirige rien au Mrc. Il est pris en otage par trois membres influents du parti.

    « L’une des choses qui empêchent Maurice Kamto d’être président c’est qu’il est en otage. C’est un personnage complètement tenaillé par ses camarades du parti. Je parle d’Alain Fogue; Kamto ne peut rien décidé sans Fogue, je parle de Djongue, Kamto ne peut rien faire sans Djongue, Za Mboe. Le Mrc que vous voyez c’est quatre personnes, Fogue, Djogue, Za Boe et Kamto. Les autres sont des habillages », a révélé Eric Kingué.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here