Le fuyard court toujours en Nouvelle-Écosse – CAMEROON MAGAZINE – CAMEROUN INFO – CAMEROUN ACTU – CAMEROON MAGAZINE – CAMEROUN INFO – CAMEROUN ACTU

    0
    2

    Des policiers de Bridgewater et des agents de la GRC ont enquêté sur un possible signalement de Tobias Charles Doucette dans cette localité.

    (Bridgewater) La police de la Nouvelle-Écosse continue d’examiner les signalements concernant un fugitif accusé d’avoir poignardé un policier, agressé une femme et blessé un chien policier.

    Des policiers de Bridgewater et des agents de la GRC ont enquêté sur un possible signalement de Tobias Charles Doucette dans cette localité.

    « La police a établi un périmètre autour de la zone de recherche et a tenté de localiser Doucette en soirée, mais n’y est pas parvenue », a déclaré Danny MacPhee, chef adjoint de la police de Bridgewater, vendredi soir.

    « Des empreintes de pieds nus ont été localisées dans la zone de recherche, ajoutant à la crédibilité aux signalements », a-t-il ajouté.

    Les recherches ont été orientées en fonction de la valeur des informations reçues sur les allées et venues potentielles de Tobias Charles Doucette.

    La police a déclaré que la dernière fois que Doucette a été vue, il ne portait aucune chaussure.

    Samedi soir, la police a signalé une autre observation possible – cette fois dans le comté de Lunenburg. La GRC a exhorté les gens du secteur de Conquerall Mills Road et de l’autoroute 3 à rester à l’intérieur et à garder leurs portes verrouillées.

    Une accusation de tentative de meurtre a été déposée contre l’homme de Cap-Breton qui aurait poignardé un policier au cou avec une arme blanche lorsque la police a répondu à un appel pour violence familiale lundi soir dans un hôtel de Bridgewater.

    Doucette a été brièvement repéré par un chien et un maître de la GRC mardi, mais la police a déclaré qu’il s’était échappé dans les bois à proximité après avoir frappé le chien avec un bâton.

    Le sergent Matthew Bennett, de Bridgewater, qui a été blessé lundi, se rétablit après une opération.

    La femme décrite comme la conjointe de fait du suspect a été soignée pour des blessures mineures subies lors du même incident.

    Un condensé d’actualités pour ne rien manquer, chaque matin dans votre courriel, du lundi au vendredi.

    (Calgary) Un homme de l’Alberta accusé de terrorisme devra attendre à la semaine prochaine pour savoir s’il sera libéré sous caution.

    (Ottawa) L’organisme chargé de surveiller la GRC réclame des délais prévus par la loi pour s’assurer que le corps policier réponde aux conclusions des plaintes en temps opportun.

    (Bridgewater) Un fugitif en Nouvelle-Écosse accusé d’avoir poignardé un policier, agressé une femme et blessé un chien policier échappe toujours aux autorités.

    (Ottawa) Le nombre de demandes d’asile déposées au Canada continue d’augmenter légèrement malgré les restrictions de voyage mondiales en cours.

    (Montréal) Une équipe internationale d’enquêteurs a procédé à une analyse préliminaire des données des boîtes noires du Boeing ukrainien abattu en janvier au-dessus de Téhéran, a indiqué jeudi le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada.

    (Ottawa) Les représentants des Inuits et des Premières Nations exhortent Ottawa à mener un examen indépendant, et civil, des pratiques de la GRC, comme première étape pour s’attaquer au nombre d’incidents violents survenus récemment entre des Autochtones et des policiers fédéraux.

    (Ottawa) Le général Jonathan Vance, plus haut responsable militaire au Canada, a annoncé jeudi son départ.

    (Halifax) Le gouvernement fédéral et celui de la Nouvelle-Écosse confient à un « comité d’examen indépendant » de trois membres le mandat d’examiner les causes et les circonstances de la tuerie qui a fait 22 morts en avril dans cette province. Mais cet exercice ne sera pas entièrement public, contrairement aux souhaits de plusieurs.

    (Ottawa) Après des mois de tergiversations de l’Iran, le Canada et ses alliés ont finalement pu obtenir les enregistreurs de bord de l’avion de ligne ukrainien abattu par les Gardiens de la révolution iraniens le 8 janvier.

    (Ottawa) Les Forces armées canadiennes ont donné de nouveaux ordres au personnel militaire au moment où le haut commandement se fait reprocher de s’être montré laxiste envers les comportements haineux dans les rangs.

    (Ottawa) Près de 40 sénateurs canadiens ont exhorté les gouvernements canadien et néo-écossais à instaurer une enquête ouverte, transparente et complète sur la tuerie de masse qui a coûté la vie à 22 personnes en avril.

    (Fredericton) Le Nouveau-Brunswick affirme qu’il « examine sérieusement » d’assouplir certaines restrictions de voyage qui permettraient à certains résidents du Québec vivant près de sa frontière de visiter la province sans avoir à s’isoler pendant 14 jours.

    (Ottawa) Un officier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), suspendu, fait face à des accusations de voyeurisme et d’agression sexuelle à Ottawa.

    (Ottawa) La Marine royale canadienne souhaite dégenrer en anglais les grades de seaman, dans un souci de créer « un milieu de travail plus inclusif ».

    Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

    Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

    Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

    Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Abonnez-vous gratuitement et soyez le premier à liker et à partager:

    Je m’abonne gratuitement pour rester informé!!!

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    Laisser un commentaire

    Téléchargez notre application Android



    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here