Le phénomène Fortnite entravé par Apple

    0
    20

    La bataille entre Apple et Epic Games prive les joueurs sur iPhone et sur Mac de la nouvelle saison du jeu vidéo.

    Le phénomène Fortnite enflamme la planète. La quatrième saison du jeu vidéo édité par Epic Games est disponible depuis jeudi et vient combler les attentes des 350 millions de joueurs à travers la planète. Mais tous les fans ne pourront malheureusement pas accéder à cette nouvelle saison. Car son éditeur, Epic Games, a confirmé mercredi soir qu’il ne livrera pas le nouveau volet – basé sur le thème des super-héros Marvel – sur les appareils Apple iPhone, iPad et Mac. Les joueurs seront donc privés d’Iron Man, de Wolverine, de Thor ou de Dr Doom, et resteront bloqués dans la version précédente du jeu vidéo.

    Cette exclusion est la conséquence du conflit qui oppose Epic Games et Apple. Cela fait des années que le premier critique la commission de 30 % que le second prélève sur les achats réalisés au sein de son magasin d’application.

    Cette taxe représente une importante source de revenu pour Apple, dont l’App Store a généré 61 milliards de dollars en 2019. Les développeurs n’ont pas d’autre choix que de se plier aux règles du géant californien, qui empêche ses utilisateurs d’installer des logiciels qu’il n’a pas validés au préalable. Un comportement qualifié de « tyrannique » par Epic Games et plusieurs autres entreprises dont Spotify et Match Group, l’éditeur de Tinder. Il y a trois semaines, ce contentieux a pris un tournant radical, quand le créateur de Fortnite a proposé une ristourne à ses joueurs s’ils faisaient leurs achats sans passer par l’App Store.

    Je vois mes amis s’amuser alors que je suis bloqué dans une saison dont je me suis lassé

    Inadmissible pour Apple, qui a immédiatement retiré le jeu vidéo de son magasin d’applications. Une réaction attendue par Epic Games, qui a porté plainte pour abus de position dominante et pratiques anticoncurrentielles. « Apple est devenue ce contre quoi elle pestait autrefois : le monstre qui veut contrôler les marchés, bloquer la concurrence et étouffer l’innovation », accuse Epic Games. En parallèle, l’entreprise rallie sa communauté de joueurs avec une campagne de communication minutieusement préparée. De son côté, Apple n’en démord pas : Fortnite restera exclu de son App Store tant qu’il n’en respectera pas les règles. « Après avoir décidé qu’il préférerait profiter des avantages de l’App Store sans payer, Epic a enfreint ses contrats avec Apple, en utilisant ses propres clients et les clients d’Apple comme moyen de pression », critique l’entreprise.

    Pour forcer Epic Games à faire machine arrière, Apple menace également de bloquer Unreal Engine, un moteur graphique utilisé par de multiples développeurs de jeux vidéo, dont le très populaire PUBG ou encore Mortal Kombat. Mais le lundi 24 août, une cour américaine juge qu’Apple devra continuer de supporter Unreal Engine pour éviter que sa bataille avec Epic Games ait des conséquences sur d’autres développeurs.

    En revanche, elle estime que l’entreprise est dans son bon droit pour bannir Fortnite, dont la nouvelle saison restera donc inaccessible aux joueurs tant que leur conflit ne sera résolu. Jusqu’à présent, les conséquences de ce combat restaient limitées puisque ceux qui avaient déjà installé Fortnite pouvaient encore en profiter. Mais cela change avec l’arrivée de la nouvelle saison du jeu, qui provoque un véritable schisme en empêchant les joueurs de l’écosystème Apple de jouer avec les autres.

    Au grand regret de Nacim, 15 ans, qui joue à Fortnite sur un ordinateur Mac. Il s’estime vic­time d’une guerre entre Epic ­Games et Apple. « Je vois mes amis s’amuser alors que je suis bloqué dans une saison dont je me suis lassé », se lamente le jeune homme. Il risque d’attendre un certain temps avant de les rejoindre puisque la bataille judiciaire entre les deux entreprises ne fait que commencer : une première audition doit se tenir le 28 septembre.

    Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
    Soyez le premier à donner votre avis !



    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]