Massacre de Ngarbuh : Martial Owona abat son courroux sur Haman Mana, Dp de Le Jour

    0
    16

    Le programme quotidien Tour d’horizon s’est appesanti sur les attaques de Ngarbuh dont les résultats accablent l’armée camerounaise. Prenant fait et Cause pour les militaires de son pays, le journaliste de Vision 4 a blâmé son confrère du Journal Le Jour pour sa Une de mardi dernier.

    Pour Martial Owona, les évènements qui se sont produits à Ngarbuh n’ont rien à avoir avec un massacre. Il s’agit simplement d’une bavure. À cet effet, Tous ceux qui soutiennent la théorie d’une tuerie orchestrée par les soldats camerounais sont selon lui, des «ennemis de la république» qui se sont donné pour cheval de bataille, militer pour le départ de Paul Biya.

    La Colère d’Owona
    «Haman Mana, votre ironie noire ne changera rien», décoche-t-il en référence au titre (Une histoire malienne) choisi par Le Jour, au lendemain de la publication de l’enquête sur ce drame qui a couté la vie une dizaine d’enfants et à trois femmes dans la nuit du 13 au 14 février 2020 selon le nouveau bilan. «Il est libre de ses opinions, mais ça change quoi sur le destin du Cameroun ? A-t-on besoin dire, non, dans mon pays ça mal, l’armée ça ne va pas. La logique du coup d’Etat dans laquelle, les uns et les autres se trouvent, une chose est certaine : ça ne changera pas ex-nihilo, ça ne changera pas, que M. Biya soit là ou pas, argumente-t-il.

    Alors que le gouvernement avait soutenu à cor et à cri, que son armée n’est pas coupable du meurtre de plusieurs civils dans le Nord-ouest en même temps qu’il accusait certains médias dont Le Jour, et certaines ONG de vouloir déstabiliser le Cameroun, l’enquête finale rendu publique par le SG de la présidence de la République est venu démontrer tout le contraire.


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here