Meeting de Paris: Voici pourquoi Les morts ont eu tort de ne pas être présents’ – Wilfried Ekanga

    0
    17

    Dans une tribune publiée sur sa page Facebook le lundi 3 février 2020, le brillantissime Wilfried Ekanga s’exprime sur le meeting de Maurice Kamto à Paris, à la place de la République, le samedi 1er février.

    L’analyste politique affirme dans sa chronique que Paris est tombée, comme les murs de Jericho dans la Bible. « Tout le monde a vu, Paul Biya a vu, Atanga Nji a vu, la France a vu, les Panurgiens ont vu, c’était magique, c’était féerique. On a sonné du cor et les Murs de Jericho se sont effondrés. Oui oui, Paris est tombée. Le sol en tremble encore », écrit le militant du MRC.

    Délirant ! le mot n’est pas assez fort pour qualifier la présence massive des camerounais de la diaspora au meeting du MRC. Et celui a assisté à ce meeting tire déjà les conséquences. « Nous allons vous (ré)apprendre le respect des droits humains, et s’il le faut, nous allons même vous obliger à sortir de la folie. Rassurez-vous, c’est un acte d’amour. Nous étions une marée humaine à Paris, or vos sous-préfets gifleurs (et vos « patriotes » gifleurs) n’ont constaté aucun trouble à l’ordre public. On vous répète que le patriotisme n’est pas l’amour pour Paul Biya. Le Cameroun n’est pas un homme. Au contraire ce Paul Biya n’aime pas le Cameroun. Quand on aime son pays on ne claque pas 4 mois dans une chambre au bord d’un lac suisse à 30 millions la nuit pendant que 4 enfants périssent à Wollorde pat manque d’eau. C’est tout l’inverse : c’est du cannibalisme politique », précise-t-il.

    Lebledparle.com vous propose l’intégralité du texte.

    Les Murs de Jericho

    PARIS ÉTAIT MAGIQUE ! PARIS EST TOMBÉE !

    « Et je vis une foule que nul ne pouvait dénombrer »

    Cette phrase du Livre de l’Apocalypse fut écrite (selon la Bible) par l’apôtre Jean sur l’île de Patmos il y a près de 2000 ans. Le seul problème c’est que ce samedi, le MRC n’avait aucune envie d’attendre l’apocalypse pour rassembler une foule historique. Tout le monde a vu, Paul Biya a vu, Atanga Nji a vu, la France a vu, les Panurgiens ont vu, c’était magique, c’était féerique. On a sonné du cor et les Murs de Jericho se sont effondrés. Oui oui, Paris est tombée. Le sol en tremble encore.

    On vous l’avait bien dit ; on vous avait prévenu que leur simulacre de « campagne électorale » en poto-poto allait s’arrêter ce samedi. On vous avait promis qu’ils allaient oublier leurs meetings arrosés à l’huile de manioc et les « projets politiques » qu’ils ont à présenter à la population, pour ouvrir leurs gros yeux (suivez mon regard) sur ce qui se passe à 6000 km. Vous comprenez qu’on nage en plein spiritisme cérébral. Leurs fémurs sont calcinés.

    Et nous vous avions surtout dit que c’est nous qui dictons l’actualité politique au pays des Crevettes. Les mêmes qui annonçaient qu’on n’allait mobiliser personne ont acheté 5 Powerbanks pour suivre notre meeting. C’est ce qui arrive quand on ne sait plus quel sens donne à sa vie après 38 saisons de vampirisme. Mais vous n’êtes qu’au début de vos frustrations. Dans les jours et les semaines qui viennent, nous poursuivrons l’artillerie lourde. Ne rêvez pas, désolé. Votre 9 fevrier passera dans un anonymat de cimetière. Et le 10 février, ce sera toujours nous. Du 1er janvier au 31 décembre 2020, on ne parlera que de nous. Vous ne parlerez que de nous.

    Quelqu’un est prêt à lancer les paris ?

    Nous allons vous (ré)apprendre le respect des droits humains, et s’il le faut, nous allons même vous obliger à sortir de la folie. Rassurez-vous, c’est un acte d’amour. Nous étions une marée humaine à Paris, or vos sous-préfets gifleurs (et vos « patriotes » gifleurs) n’ont constaté aucun trouble à l’ordre public. On vous répète que le patriotisme n’est pas l’amour pour Paul Biya. Le Cameroun n’est pas un homme. Au contraire ce Paul Biya n’aime pas le Cameroun. Quand on aime son pays on ne claque pas 4 mois dans une chambre au bord d’un lac suisse à 30 millions la nuit pendant que 4 enfants périssent à Wollorde pat manque d’eau. C’est tout l’inverse : c’est du cannibalisme politique.

    Je répète : Paris est tombée ! Jericho a perdu ses murs !

    L’effervescence d’une foule qu’on n’a pas payée pour être là, à l’opposé de votre bal de cleptomanes où un poisson sans écailles suffit à vous adoucir comme des pizzas turques. Je comprends que votre goitre soit plus gros que le caillou de la CNPS. On sait, et vous-mêmes savez que dans les mêmes conditions, vous ne pourrez jamais rassembler l’équivalent de votre famille dans une pièce carrée. La jalousie vous hante, l’aigreur vous dévore, la mauvaise foi vous consume. Vous avez mal dormi ce week-end et vous dormirez mal encore. Détendez-vous, laissez passer.

    Jamais de mémoire humaine un Camerounais n’avait réalisé pareille chose hors de ses terres. Sans intimider, sans menacer, sans payer les gens et surtout sans huile. Ce fut un E-V-E-N-E-M-E-N-T !!!

    Comment des gens qui nous interdisent nos meetings à Yaoundé se plaignent qu’on les organise en Occident ? Vous nous dites « Venez faire ça ici au Cameroun », et quand on vient faire au Cameroun vous miaulez : « La politique n’est pas dans la rue ». Les mêmes tribalistes qui nous traitent de tribalistes ont démontré leur tribalisme contre le génial Nkodo Sitonie en le traitant de traître. Vous êtes une hécatombe, un fléau pour votre pays et pour l’Afrique. S’il existe un concours pour être aussi dingos, dites-le nous, on aimerait le passer (…ou pas).

    Maintenant, vous cherchez à savoir ce qu’on fera pour la suite. Au lieu de vous occuper de vos élections (où seuls les poissonniers et les policiers envoyés au NOSO assisteront), vous fantasmez plutôt sur l’emploi de temps du MRC. Ne soyez pas si pressés, ça vient. Vous saurez en temps et en heure ce que nous ferons. Quand on fait la politique du futur et non de nourriture ; on ne manque pas d’occupation. Notre pays a d’autres problèmes à côté des élections, même si cette vision vous dépasse encore. Vous finirez par sortir du ruminisme.

    En attendant, Jericho est brisée ; Paris est tombée. Même les morts ont eu tort de ne pas être présents. Il se dégage de Maurice Kamto un charisme gargantuesque, et tous ceux qui l’approchent en savent quelque chose. C’est un homme debout, droit et prêt. Il ne veut pas être le Messie, il nous invite à être des petits messies pour nous sauver nous-mêmes. Et comme Paris, c’est le Cameroun qui tombera dans un proche avenir. Il ne tombera pas par des balles contre des femmes ou par des barbaries policières comme le biyayisme nous l’a brillamment enseigné, oh que non ! Il tombera par excès de pédagogie et d’éducation politique. C’est l’esprit de la Renaissance.

    Viva la mort politique la plus longue de l’histoire. Ça fait un an que nous mourrons. La preuve sur ces images.

    Bref, mourrons vivants.

    EKANGA EKANGA CLAUDE WILFRIED


    SOURCE : https://www.w24news.com/meeting-de-paris-voici-pourquoi-les-morts-ont-eu-tort-de-ne-pas-etre-presents-wilfried-ekanga-2/?remotepost=32815

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here