Menaces, chantages : Voici pourquoi le Pcrn de Cabral Libii au bord de l’implosion

    0
    12

    Malgré la remarquable percée réalisée par le Pcrn de Cabral Libii lors des élections législatives et municipales du 09 février, le parti traverse une zone de turbulence dont les séquelles ne seront pas négligeables.

    Dans le département de Nyong-et-kelle et dans la quasi-totalité des circonscriptions où le parti dispose de conseillers municipaux, Cabral Libii et le bureau central tentent d’imposer à la base, le nouveau maire ainsi que l’exécutif.
    A Ngog-Mapubi dans le Nyong-et-kelle, la pilule passe mal. Les conseillers municipaux ainsi que les militants du Prcrn n’ont pas apprécié la méthode plus ou moins cavalière de leur leader.

    La séance au cours de laquelle le maire devrait être désigné a duré des heures avec plusieurs. L’affrontement entre militants du même parti a été une scène désolante.

    « La décision du président national proposant l’exécutif communal mais en enlevant le volet consultation des élus et de la base cause problème », a déclaré un militant du parti, pro-frondeurs. Les soutiens de Cabral, de leur côté, tentent de calmer le jeu.

    « Les textes le prévoient. Ceci étant, c’est les conseillers qui élisent. Quel que soit la méthode utilisée par le parti pour faire des propositions, il est question ici de passer au vote et de dire si oui ou non nous l’acceptons.

    Si d’autres personnes veulent contre cette proposition, ils n’ont qu’à se prononcer » explique un proche de Cabral. Au final Ngo Ndjock Melanie, la candidate proposée par Cabral Libii a été élu maire de Ngog-Mapubi.
    Une dizaine de militants du Pcrn ont été suspendus à l’issue des sessions plénière dans plusieurs circonscriptions


    SOURCE : https://www.w24news.com/menaces-chantages-voici-pourquoi-le-pcrn-de-cabral-libii-au-bord-de-limplosion/?remotepost=80896

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here