Raonic passe au 3e tour à New York, Auger-Aliassime casse

    0
    20

    Raonic a vaincu le Britannique Daniel Evans 6-3, 7-5 au deuxième tour du premier tournoi officiel du circuit de l’ATP depuis la relance des activités.

    Pour sa part, Auger-Aliassime a plié l’échine 7-6 (4), 2-6 et 6-7 (5) contre l’Américain Tennys Sandgren après un marathon de deux heures et 50 minutes de jeu. De son côté, Shapovalov a subi le même sort, s’inclinant 6-7 (4), 6-3, 4-6 aux mains de l’Allemand Jan-Lennard Struff.

    Auger-Aliassime, la 15e tête de série du tournoi, a réussi deux as, mais a également commis un impressionnant total de 15 doubles fautes – soit 11 de plus que Sandgren, 55e joueur mondial.

    Lors du set décisif, Auger-Aliassime a inscrit un bris dès le jeu initial, qu’il a su protéger jusqu’au dixième jeu. En déficit 4-5, Sandgren a cependant récupéré ce bris sans donner un seul point à son jeune adversaire.

    Lors du bris final, Auger-Aliassime détenait une avance de 5-4 et profitait de deux services consécutifs pour mettre fin au match. Sandgren a gagné ces deux points et le suivant à son service pour mettre fin au parcours d’Auger-Aliassime.

    «Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’aujourd’hui a été une journée difficile, à commencer par mon service mais aussi à d’autres niveaux de mon jeu qui ne fonctionnaient pas bien», a résumé Auger-Aliassime.

    Victime d’un bris lors du dernier jeu du troisième set, Shapovalov a subi un quatrième revers consécutif contre l’Allemand, classé 34e au monde.

    Shapovalov a raté une belle opportunité de gagner la première manche, subissant un bris alors qu’il menait 5-4. Lors du bris subséquent, il a perdu son service en trois occasions.

    Raonic, classé 30e au monde, a exploité son puissant service pour venir à bout du 28e joueur mondial.

    Il n’a pas été confronté à la moindre balle de bris, et a remporté 89 pour cent de ses points avec sa première balle de service.

    Il affrontera au prochain tour le vainqueur du duel entre la cinquième tête de série, Alexander Zverev, et le Britannique Andy Murray.

    L’Omnium Western & Southern, qui se déroule habituellement à Cincinnati, est présenté sur le même site que les Internationaux des États-Unis cette année à cause de la pandémie de COVID-19. Aucun partisan n’a accès au site.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here