Régis («Koh-Lanta») : «J’ai fait confiance à Claude alors que je n’aurais pas dû»  

0
0

INTERVIEW – Le directeur de magasin de 41 ans a été éliminé aux portes de l’épreuve de l’orientation. Mis en confiance, le père de famille n’a pas vu venir la vengeance de Claude.

«Je t’ai rendu ce que tu as fait à deux autres aventuriers pour que tu puisses mieux comprendre pourquoi et comment ils ont pu réagir également. Tu as manipulé à deux reprises alors que tu n’en avais pas le besoin. Je t’ai montré aujourd’hui que je pouvais te manipuler en n’ayant pas le besoin non plus. C’est de bonne guerre.» Bien décidé à venger Teheiura et Jessica, Claude a précipité la chute de Régis. En lui attribuant ses deux voix, il a éliminé le directeur de magasin de 41 ans aux portes de la finale tant espérée.

» LIRE AUSSI – Régis («Koh-Lanta»): «Cela a été un vrai déchirement personnel d’éliminer Jessica»

LE FIGARO. – Vous quittez l’aventure au plus mauvais moment…Régis. – Exactement! J’ai très mal vécu mon élimination parce qu’on fait tous «Koh-Lanta» pour aller au bout. Sur le moment, j’ai craqué. Toutes ces manigances, tous les coups que j’ai pu prendre pour rien. J’étais dépité et très en colère contre moi. C’est comme si on m’avait préparé à manger, on m’avait mis le plat devant le nez et on me l’avait enlevé en me disant: «Ce n’est pas pour toi!». J’ai passé l’aventure à me dire qu’il fallait que je me méfie de Claude, à dire à mes camarades qu’il fallait absolument se méfier de lui. J’avais vu ses précédentes saisons donc je savais de quoi était capable le personnage. Je lui ai fait confiance alors que je n’aurais pas dû.

Vous ne pensiez vraiment pas être éliminé lors de ce conseil?Au début, Claude m’avait dit: «Je te préviens, je vais voter contre toi». Après il s’est pris la tête avec Inès et il m’a dit qu’il voterait contre elle. Très souvent, la nuit on se réveillait pour parler des stratégies loin de caméras ou des oreilles des uns et des autres. Et la nuit précédant le conseil, il m’a réveillé pour me dire: «Écoute Régis, j’ai changé d’avis, je vais voter contre Alexandra. Tu es un mec bien, finalement je ne voterai pas contre toi». Comme il avait pris la peine de me le dire à l’écart, j’ai pris sa parole pour argent comptant. Je lui ai fait confiance comme un gros naze et on sait très bien que la confiance dans «Koh-Lanta» est toute relative.

Comment avez-vous pris ses remarques?Le problème de Claude est qu’il en est à sa troisième aventure, il connaît très bien le pouvoir des mots dits face aux caméras. Beaucoup plus que nous, les novices. Après je pense sincèrement qu’il était très content que Teheiura soit éliminé sans qu’il n’ait eu à le trahir une nouvelle fois. Par rapport à Jessica, elle et Claude savaient très bien que j’allais voter contre elle parce que je leur avais dit. Mais je comprends son choix, ce sont des camarades d’aventure, ils se connaissaient avant, ils s’entendent très bien à l’extérieur, c’est normal qu’il ait de la rancune et qu’il l’a exprimée à ce moment-là.

Regrettez-vous vos stratégies?J’ai toujours revendiqué mon côté stratège. On a bien vu que sportivement – même si je ne pensais pas l’être autant -, j’étais pas mal à la ramasse. Lors des différentes étapes de casting, j’ai toujours dit à la production que je serais stratège. D’ailleurs, je pense que c’est pour ça que j’ai été retenu. La seule chose que je pourrais éventuellement regretter, c’est d’avoir fait croire à Jessica qu’elle et moi étions en danger durant l’épisode des binômes. Mais à ce moment-là, on était cinq dans la confidence, je n’étais pas tout seul. Ils se sont tous planqués derrière moi en disant: «On ne savait pas». Finalement, c’est ce que je regrette le plus. Que mes camarades jaunes ne m’aient pas soutenu en disant qu’ils savaient tous. J’assume mon côté stratège, d’autres non, mais tant pis, ça fait partie du jeu.

« Le mérite sert juste de bouclier aux gens quand ils ont besoin de le brandir »

Pensez-vous avoir été éliminé à cause de vos stratégies?Je pense surtout avoir servi de cible et avoir été victime du manque de courage des uns et des autres mais ma sortie je ne la dois qu’à moi. J’ai fait confiance aux mauvaises personnes, je n’ai pas été au front pour défendre ma place parce que je pensais que je pouvais faire confiance donc je ne peux m’en prendre qu’à moi-même.

Beaucoup brandissent le mérite pour défendre leur choix…Le Dieu mérite n’a rien à faire sur «Koh-Lanta», ce n’est pas le but du jeu. Celui qui est éliminé au conseil n’est pas celui qui est arrivé dernier aux épreuves. «Koh-Lanta» est un jeu d’aventures et de stratégies. Sinon d’entrée de jeu, vous mettez Claude, Teheiura et Sam sur les poteaux, et nous, on va boire un rafraîchissement. Les stratégies font le sel du programme et c’est grâce à des personnes comme Ahmad ou moi que le jeu explose et qu’il se passe plein de trucs, sinon on s’ennuierait. Le mérite c’est souvent quand ça arrange les gens. On le voit très bien dans le dernier épisode, si j’avais écouté ce qu’il se disait, Naoil aurait dû être éliminée puisqu’elle est arrivée avant-dernière à l’épreuve d’immunité. Le mérite sert juste de bouclier aux gens quand ils ont besoin de le brandir.

Selon vous, quelle est la meilleure stratégie pour gagner «Koh-Lanta»?C’est de savoir tenir sa langue, de parler quand il faut et de travailler ses relations sociales. Il faut être un peu stratège sans trop se mouiller, rester neutre dans pas mal de situations. Avant de partir, je savais que je ne gagnerais jamais les 100.000 euros car ma façon de jouer ne ferait pas l’unanimité auprès des camarades. Je sais que si j’avais été jusqu’aux poteaux et que ça se jouait entre moi et n’importe qui d’autre, je n’aurais pas gagné.

» LIRE AUSSI – «Koh-Lanta»: la finale de «L’Île des héros» en direct le vendredi 5 juin

Qu’est-ce qui a été le plus dur?La faim même si je ne suis pas un gros mangeur car je peux passer une journée sans manger. On ne se rend pas compte à quel point mais on est obsédé par la nourriture. À chaque discussion, on atterrissait toujours sur ce sujet. On en rêvait même la nuit.

Dans le dernier épisode, vous découvrez avoir perdu 18 kilos. Comment s’est passé votre retour en France?Je me suis mis à manger des choses que je ne mangeais pas comme du Nutella. Les quinze premiers jours, je n’ai déjeuné qu’avec ça. J’ai mangé beaucoup de cochonneries industrielles alors que je suis contre pour mes enfants.

Et les retrouvailles avec vos enfants?Je ne voulais pas me raser à la résidence du jury final, je voulais que ma famille me découvre tel quel. Mes filles ne m’ont pas reconnu avec la barbe. En descendant du train, ma femme leur a dit: «Regardez, c’est papa!». Elles ont couru vers moi mais se sont stoppées net en me voyant.

Depuis quelques semaines, vous êtes la cible d’insultes et de menaces sur les réseaux sociaux à tel point que vous et la production avaient porté plainte…Ça a débuté il y a quatre semaines avec l’élimination de Sam. Au début, j’ai reçu beaucoup d’insultes. Mais très vite, c’est monté crescendo et chaque semaine apportait son lot d’insultes. L’élimination de Teheiura a provoqué un raz-de-marée. Quand j’ai reçu des menaces de mort, de viol, d’égorgement sur mes enfants, on a décidé avec la production de porter plainte.

Il vous est arrivé de répondre à certains messages haineux…Au début, j’ai beaucoup répondu car j’étais interloqué de recevoir des insultes de personnes vraisemblablement mère de famille ou autres. Je ne comprenais pas la démarche psychologique qui pousse une personne normalement constituée avec des enfants à aller menacer les miens. Mais j’en ai reçu tellement que j’ai arrêté de répondre et la production a pris en charge mon compte Instagram pour faire des captures d’écran des messages injurieux et menaçants et les envoyer à la justice.

» LIRE AUSSI – «Koh-Lanta»: Inès et Régis dénoncent les insultes et menaces de mort reçues sur leurs réseaux sociaux

Votre aîné a 13 ans. A-t-il connaissance de ces messages?Je suis un papa un peu obtus et je l’empêche d’avoir des réseaux sociaux. Il a seulement un compte Facebook pour discuter avec ses cousins mais il n’a pas Instagram, Twitter ni Snapchat. Il est un peu à l’écart de tout ça mais forcément, ses copains lui en ont parlé. Donc avec ma femme, on a préféré en discuter avec lui. Sur Facebook, je lui ai fait changer son nom de famille pour éviter qu’il soit pris à partie.

Avez-vous été placé sous protection policière comme on a pu le lire un peu partout ces derniers jours?Il y a eu beaucoup d’emballements après l’interview que j’ai donnée et qui a été reprise par plusieurs sites. En fait, ce que je disais à la base c’est qu’à la suite de mon dépôt de plainte, les gendarmes m’ont dit qu’ils feraient des rondes plus régulières près de chez moi pour être sûrs que tout va bien. Mais je ne bénéficie pas d’une protection policière particulière.

Source: https://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/regis-koh-lanta-j-ai-fait-confiance-a-claude-alors-que-je-n-aurais-pas-du_17a30b06-9a8f-11ea-af8a-cd2a69af0fcb/

Regis Koh-Lanta

World news – FR – Régis («Koh-Lanta») : «J’ai fait confiance à Claude alors que je n’aurais pas dû»  

Abonnez-vous gratuitement et soyez le premier à liker et à partager:

Je m’abonne gratuitement pour rester informé!!!

[maxbutton id= »1″]