Rugby – Stade Aurillacois – Les conditions d’accès à Jean-Alric chamboulées pour Aurillac-Nevers

    0
    16

    Le coup d’envoi d’Aurillac-Nevers, ce jeudi 27 août, préfigure ce que sera le rugby à Jean-Alric pour la saison qui s’annonce. Déjà pour l’horaire : 19 heures, qui sera celui des matches du vendredi tout au long de la saison.

    Ensuite pour les conditions d’accès à l’enceinte cantalienne, dans la foulée des mesures prises par les pouvoirs publics pour contenir l’épidémie de coronavirus.

    Six jours après son retour au terrain à Montpellier, le Stade Aurillacois renoue ce soir avec Jean-Alric Photo Jeremie Fulleringer

    Si les abonnés ont pu récupérer leur place en amont de la rencontre (idem pour les anciens abonnés qui ont repris leur carte mais à condition de ne pas avoir réclamé l’avoir qu’ils pouvaient demander), le Stade Aurillacois invite les supporters non-abonnés à privilégier la billetterie électronique et imprimer eux-mêmes leurs sésames.

    Quand à ceux qui prévoient d’acheter leur place au guichet le jour du match (dès 17 heures pour Aurillac-Nevers), il est demandé de privilégier les paiements par carte bancaire, ainsi que de regrouper les achats par « tribu ».

    Par ce terme, la Ligue nationale de rugby désigne les membres d’une même famille ou groupes d’amis qui seront ainsi assis ensemble en tribune. Le tout en gardant une distance d’un mètre minimum avec l’autre « tribu » la plus proche. Conséquence de ce système, il n’y aura pas d’accès en pesage jusqu’à nouvel ordre.

    Une fois installé, les supporters devront conserver leur masque, et limiter leurs déplacements, le tout en suivant un parcours fléché Photo Jeremie Fulleringer

    A ce jour, le Stade Aurillacois n’a pas communiqué sur les modalités concernant les abonnés détenteurs d’une carte « pesage » pour la saison de Pro D2 à venir.

    Une fois les billets pour le match obtenus, les supporters devront encore s’adapter. Première règle : le port du masque. Celui-ci est obligatoire dès l’entrée dans l’enceinte du stade et tout au long de la présence à Jean-Alric. En clair, pas question de s’autoriser à retirer le masque même une fois assis à sa place. Sauf au moment de consommer…

    La buvette va ainsi fonctionner, mais avec des adaptations. Pour le match de Nevers, un barnum est installé à proximité de la tribune Honneur. Et les supporters qui souhaient commander sont invités à le faire pour toute leur « tribu » afin de limiter les déplacements dans le stade.

    Battu (19-13) à Montpellier, Aurillac n’a pas trinqué… et peut voir le verre à moitié plein

    La consommation est prohibée autour de la buvette, mais autorisée une fois assis à sa place, où « dans un espace autre que la buvette ». Point essentiel : le paiement par carte bancaire, qui n’était pas possible l’an passé… ne l’est pas non plus cette année. Il faut donc en passer encore systématiquement par le système de jetons à régler au préalable et en liquide. 

    Le système des jetons est maintenu pour les buvettes, où il ne sera toujours pas possible de régler par carte bancaire. Un barnum sera installé près de la tribune Honneur, mais la consommation ne peut se faire à la buvette elle-même.

    Pour ce qui est des déplacements dans l’enceinte de Jean-Alric, un système de barrières et un fléchage au sol ont Ã©té mis en place ce jeudi matin.  

    Enfin, en plus du strict respect des gestes barrières demandé aux supporters, ceux-ci doivent « Ãªtre certains de leur état de santé et ne pas présenter ni n’avoir présenté de symptomes du Covid (fièvre, toux, difficultés respiratoires, perte du goût ou de l’odorat…) au cours des 14 jours précédant le match ». 

    Le stade Jean-Alric ouvrira ses portes à 17 heures, soit deux heures avant le coup d’envoi de la rencontre pour permettre de fluidifier les mouvements de supporters. Ceux-ci ne pourront par ailleurs pas approcher les joueurs avant ou après la rencontre. Aucune séance photo ou dédicace ne sera possible.

    XV de d̩part РMcphee ; Gogoladze, Cassan, Dubourdeau, Yabaki ; (o) Vincent, (m) Boisset (cap.) ; Havili, Saginadze, Rouquette ; Singer, Rolland ; Kartvelishvili, Rieu, Seyrolle. Rempla̤ants : Nioradze, Polit, Javakhia, Tison, Alania, Aucagne, Colliat, L̩v̬que, Maituku, Yobo, Dufour, Van Dam, Cambon.

    XV de départ –  Le Gall ; Blanc, Herry, Derrieux, Bonvalot ; (o) Vuillemin, (m) Cazenave ; Fabrègue, Cotte, Bastide ; Njewel, Ceyte ; Papidze, Tarrit, Curie. Remplaçants : Seneca, Kitutu, Hamel, Roelofse, Lolohea, Gassama, Gascou, J.-B. Manevy, Frazer, Plataret,  G. Manevy, Menoret, Faucher, Loaloa, Nakiri, Camou, Zebango, Jaminet.



    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here