Santé de Biya: vers un affrontement entre réseaux cachés extrêmement violents Voici les détails

    0
    33

    Je vous avais déjà dit qu’il y’a une patate chaude qui brûle à la Présidence du Cameroun: Comment faire en sorte que, lors du prochain 20 Mai 2020, Paul BIYA apparaisse ou paraisse Vivant aux yeux des Camerounais en vue d’empêcher une révolte et révolution populaire au Cameroun, et ici dans les diasporas, saquant ainsi toutes les manigances et efforts en cours pour la succession gré à gré.

    Le 20 Mai sera le jour de vérité. Mais les choses semblent encore plus se compliquer, car Ngoh Ngoh, le SGPR ce 22 Avril vient de nous informer que Paul BIYA a dit qu’il n’y aura pas défilé à cause …du Corona virus. Comme on dit au quartier: Ngoh Ngoh, ça c’est pour toi là-bas!

    Ce que les camerounais ont compris c’est que tu dis qu’il n’y aura pas une preuve directe qu’il est vivant.
    Mon Cher, ne joue pas avec le feu. Abeg, quitte sur les problèmes.

    Si la suspicion sur la vie de Paul Biya est telle que même une vidéo, avec en appui un témoignage de l’Ambassadeur de France, ne calme pas les intrigues, si bien que des activistes harcèlent l’Ambassade de France à Yaoundé et l’Elysée à Paris, eh, bien, ce n’est pas un deuxième démenti du Ministre SADI renouvelant son soutien à cet Ambassadeur bizarre, ou alors un discours plat télévisé à la Nation le 19 Mai qui calmeront les tensions.

    Vous aimez souvent dire que Paul BIYA n’agit pas en fonction des caprices des gens. Sauf qu’ici le 20 Mai n’est pas un caprice des Camerounais, C’est la fête nationale, le seul jour sûr auquel Biya a habitué les Camerounais à le voir publiquement et physiquement en 38 ans de Présidence. Car, ils savent déjà que ses présences aux Finales du Cameroun sont aléatoires.

    Si on peut comprendre l’urgence sanitaitaire qui empêche les rassemblements publics ces derniers temps, alors débrouillez-vous à ce que Paul BIYA dans son discours le 19 Mai parle des choses d’actualité récente et surtout organise, avec la Crtv de Charles Ndongo, un live, spécial 20 Mai avec des personnes dont tous sont sûrs qu’elles sont vivantes, et avec possibilité d’interagir aux questions des internautes.

    A défaut de cela, continuez la militarisation des quartiers de Douala et Yaoundé, Buea, Bamenda, Bafoussam, Garoua… Car le 20 Mai, jour de résultats, les larmes vont couler….
    Accusation de Très Haute Trahison en cours de téléchargement.

    Nous voyons ce qui se passe. Vous ne fuirez pas la vacance du pouvoir ad vitam aeternam.
    Je côtoie ici beaucoup de Biyaistes et Rdpcistes. Après les publications du genre: « Deuil en Talibanie, Paul Biya est vivant hashtag Guilhou! Ayop! Ayop! Ayop!  »
    Eux-mêmes, viennent encore vous dire:
    « Ma sœur moi-même, je ne crois pas à la vidéo de l’audience là ».
    D’un autre Côté plus analytique et factuel,

    Il faut vraiment être une sardine mal ou bien assaisonnée pour ne pas voir la pression que le Président KAMTO met actuellement sur la Présidence de la République, car, à observer même de très loin, tous peuvent voir que lui et son Directoire ont terrassé les intimidations du Gouvernement (Défense, et Administration Territoriale y compris). Et puis, il ne fait plus aucun doute que de plus en plus des Membres du Gouvernement (Manaouda, Motaze) sont contre l’acharnement malfaisant sur le MRC qui, au fond, n’a toujours été qu’un parti pacifiste, mais déterminé.
    Aujourd’hui, les plus gros ennemis du Président Kamto sont les Caciques tribalistes et extrémistes qui ont longtemps travaillé à la Présidence, y ont parrainé ceux qui y travaillent actuellement, et dans presque tous les secteurs (Je n’ai pas dit « postes ») de croissance économiques du Cameroun (Pétrole, Gaz, Diamant, Or, Bois, Bauxite, Uranium, Fer…, BTP, Finance, Marchés Publiques, Sociétés d’Etat, Douanes, Textiles, Cacao,…). Ils ont deux particularités: ils ne sont pas qu’au RDPC, ils sont pro-Françafriques.

    La principale arme de cette mafia dangereuse et sanguinaire est le chantage au tribalisme de type génocidaire. L’Armée, la Police, la Gendarmerie, la Préfectorale, les Services de Renseignement, le Conseil Constitutionnel, la Justice ne sont que leurs outils pour mater, terroriser et alimenter cet état de guerre psychologique, physique et antipatriotique.

    Le Cameroun est un Champs de bataille entre réseaux cachés d’une violence extrême, et où les frustrations et les rancunes les plus morbides et tenaces naissent chaque jour. Ambazonia, même s’il est nourri par des forces anglosaxonnes, en est un exemple parfait, car il est aussi une réaction de contestation aux trafics de cette Mafia tribaliste et génocidaire de Yaoundé sur le Pétrole et la Justice du Cameroun.

    Et le grand maitre qui, certes n’a pas tout créé, Mais a refusé d’arbitrer, de jouer avec le feu « était » Paul BIYA. Seul Paul BIYA « est » encore craint par ces loups qu’il a créés, mais ne contrôle pas toujours. C’est pour cela, qu’il n’est pas souvent faux de dire que Paul Biya est le « seul homme de la situation ». Mais situation de l’Enfer qu’il a créé pour les Camerounais où Français, Chinois, Turcs, Americans, Israéliens, Britanniques, Russes dépècent le Cameroun, devant des Camerounais fameliques et interdits par cette maffia de venir eux-mêmes la relever et la lancer, comme le veut le Président Kamto, dans la compétition Internationale contre le Sud-Coréen, le Japonais…. et non une compétition interne entre Grassfields, Kirdis, Sawa, Ekangs, Bassa Mpoo Bati, Mbamois, Peuls….

    Seul une révolution, nettoyage de fond peut sauver et faire renaitre ce Cameroun que BIYA tenaille Mais ne contrôle plus, comme ses cannibales qui ont longtemps aiguisé les machettes et veulent attirer Kamto dans le piège tant espéré de la guerre civile.

    Mais Mon Président élu veille, et ne fera rien qui exposera nos vies. Il ne trahira pas.


    SOURCE:

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here