Scandale humain: un vol de Air France livre encore des personnes infectés au Cameroun voici les details

    0
    24

    Un vol d’Air France qui a atterri le mardi 17 mars 2020 à Douala, la capitale économique du Cameroun, a été au centre de débats houleux à l’aéroport international de Douala en raison de son contenu humain contaminé.

    Le vol a fait craindre de nombreux crans dans le pays d’Afrique centrale, car les Camerounais craignent que leurs compatriotes camerounais et certains Français rentrant au pays soient porteurs du dangereux coronavirus qui a perturbé l’activité économique à travers le monde et tué des milliers de personnes, en particulier en Chine où le virus a commencé.

    Plus de la moitié des passagers testés à l’aéroport étaient positifs, créant une situation qui, selon beaucoup, pourrait mettre le pays au point mort.

    Après avoir entendu parler de la situation malheureuse à Douala, le gouvernement à faible énergie et en faillite de Yaoundé a simplement ordonné que l’avion ramène son contenu infecté à Paris, mais l’équipage a fait valoir que Roissy Charles de Gaulle était en lock-out et qu’il serait impossible de amener la cargaison humaine infectée en France.

    Même les Français qui sont venus sur ce vol ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas retourner en France, car le virus insidieux rôdait dans toute la France à la recherche de victimes.

    La situation a nécessité l’intervention du gouverneur du Littoral qui est rapidement arrivé à l’aéroport pour s’occuper des affaires. Les passagers et l’équipage du vol Air France ont été mis en quarantaine dans un hôtel local à Douala

    Le monde n’a pas encore vu un nombre aussi élevé de personnes infectées sur un vol. Le Cameroun donne toujours l’exemple, même dans de mauvaises situations.

    144 passagers dans l’avion n’auraient même pas dû se rendre à Douala car ils montraient déjà des symptômes de la maladie mortelle du coronavirus avant même de monter dans l’avion à Paris.

    Il y avait une confusion totale à l’aéroport international de Douala car les 144 passagers infectés ont été invités à retourner à Paris où ils ont attrapé le virus indésirable.

    On soupçonne que les 144 passagers à bord du vol échappaient à l’épidémie de coronavirus en Europe.

    Un responsable de l’aéroport de Douala qui a choisi l’anonymat a déclaré au Cameroun Concord News Group qu’Air France avait finalement livré la mort à des Camerounais, ajoutant que davantage de Camerounais se dirigeraient bientôt vers une tombe précoce en raison de l’erreur impardonnable qui avait été commise en apportant de telles cargaisons indésirables au pays.

    Pour ramener le calme à l’aéroport, le gouverneur du Littoral a informé les passagers qu’en raison de nombreux cas de coronavirus à bord de l’avion, ils seraient maintenus dans un centre de rétention pour une évaluation et une surveillance approfondies.

    Mais les Camerounais perdent déjà le sommeil parce qu’ils savent comment les choses fonctionnent dans leur pays.

    Les systèmes de surveillance du pays laissent beaucoup à désirer et étant donné le niveau de corruption dans le pays, certains de ces passagers pourraient soudoyer leur chemin hors de leurs centres de quarantaine.

    « Il y a une panique totale dans le pays et la ville. Ces passagers d’Air France ont gâché ma journée. J’ai vu des foules de personnes infectées à la télévision, je ne savais pas que mon pays en recevrait certaines ici même au Cameroun », a déclaré la source du Cameroun Concord News Group.

    « Il y a beaucoup de pression à travers le pays et les nouvelles de ces derniers arrivants n’ont fait qu’empirer les choses. Beaucoup de gens envisagent de fuir dans leurs villages alors que le virus gagne du terrain dans les villes », a-t-il déclaré.

    Il a ajouté que le gouvernement devait agir rapidement et veiller à ce que même les Camerounais vivant à l’étranger ne rentrent pas au moins au cours des trois prochains mois.

    «COVID-19 n’est l’ami de personne. Il ne fait pas acception de personnes. S’il pouvait donner un coup de poing mortel à la Chine et à l’Italie, il pourrait alors nous précipiter vers une tombe précoce avec une relative facilité. »

    « Nous n’avons pas l’infrastructure sanitaire et nos dirigeants pensent au ralenti. Si nous ne faisons pas attention, ce virus fera des ravages dans le pays », a-t-il conclu.


    SOURCE: https://www.w24news.com/scandale-humain-un-vol-de-air-france-livre-encore-des-personnes-infectes-au-cameroun-voici-les-details/?remotepost=153892

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here