Tour de France, 17e étape : le Colombien Lopez vainqueur au col de la Loze

0
0

C’est l’étape reine des Alpes, celle qui pourrait donner une idée encore plus précise du podium à l’arrivée à Paris ce dimanche. Ce mercredi au terme de 170 km, les coureurs rescapés partent de Grenoble pour rallier le terrible et inédit col de la Loze (hors catégorie 2304 m) au-dessus de Méribel. « Ce sera beau à regarder à la télé », a promis le maillot jaune Primoz Roglic (Jumbo).

Avant la Loze, c’est le col de la Madeleine (hors catégorie), entre les vallées de la Tarentaise et celle de la Maurienne qui sera au menu. L’équipe Jumbo sera-t-elle capable d’imprimer un rythme d’enfer pour empêcher toute attaque ?

17 h 21. Rogic a repris du temps sur Pogacar. Le maillot jaune, 2e de l’étape derrière Lopez, a distancé de 15” son compatriote Pogacar, 3e Au classement général, Roglic compte désormais 57 secondes d’avance sur Pogacar. Lopez est, 3e, à 1’26”. Le Colombien Uran sort, lui, du podium en perdant 3 places (6e). Bonne opération en revanche pour Richie Porte, qui gagne deux places (4e). Premier français de l’étape (14e) Guillaume Martin qui s’est accroché après avoir été distancé, reste aux portes du Top 10 (11e) au classement général.

17 h 20. Victoire de Lopez. Le colombien d’Astana s’impose au sommet du col de la Loze après un final qui aura tenu toutes ses promesses. Miguel Angel Lopez monte sur la 3e marche du podium. Un beau cadeau d’anniversaire pour son manager Alexandre Vinokourov qui fêtait ses 47 ans.

17 h 14. Roglic devance Pogacar. Bien emmené par Kuss, le maillot jaune a distancé son rival et ami slovène Pogacar.

17 h 12. Lopez devant. Miguel Angel Lopez (Astana) est parti à 2, 2 km de l’arrivée.

17 h 10. Carapaz repris. L’Equatorien d’Inéos est repris à 3 km de l’arrivée par cinq coureurs : Roglic, Kuss, Porte, Lopez et Mas.

17 h 05. Landa craque. Le leader de la Bahrain avait fait travailler son équipe toute la journée. Mais il a été lâché par le groupe des favoris à 4 km de l’arrivée.

17 heures. Carapaz résiste. Le dernier vainqueur du Giro est toujours en tête. Il augmente même un peu son avance, 42 ” d’avance à 5 km du sommet du col de la Loze.

16 h 50. Carapaz est seul devant. La grande explication va débuter. A 8 km de l’arrivée, Carapaz n’a plus que 18” d’avance sur le groupe maillot jaune où Guillaume Martin, 11e du général a été lâché.

16 h 40. C’est fini pour Alaphilippe. A 12, 5 km de l’arrivée, Richard Carapaz (Ineos), Gorka Izagirre (Astana) distancent Julian Alaphilippe. Le duo compte 50 ”d’avance sur le peloton qui a repris Alaphilippe

16 h 30. Deux minutes d’avance pour le trio de tête. Julian Alaphilippe (Quick-Step) Richard Carapaz (Ineos), Gorka Izagirre (Astana) débutent l’ascension du col de la Loze dans cinq kilomètres. L’écart est de deux minutes d’avance avec le peloton toujours emmené par la Bahrain, l’équipe de Mikel Landa.

16 h 15. C’est parti pour le col de la Loze. Les trois échappés débutent l’ascension du col de la Loze à 21, 5 km de l’arrivée.

⛰ Focus Col de la Loze ⛰📈 21,5 km; 7,8%😱 Here it is, the new TDF monster.😱 Voici le nouveau monstre du Tour.#TDF2020 #TDFunited pic.twitter.com/sIUFDMV4Hv

16 h 05. 2’20” d’avance pour le trio de tête. Julian Alaphilippe (Quick-Step) Richard Carapaz (Ineos), Gorka Izagirre (Astana) se préparent à aborder le col de la Loze dans cinq kilomètres. Le trio compte 2’20” d’avance sur le peloton.

16 heures. Le président de la République sur la course. Emmanuel Macron suit Julian Alaphilippe et les échappés dans la voiture de direction de course.

15 h 35. Alaphilippe fait la descente. Julian Alaphilippe a pris un peu d’avance dans la descente du col de la Madeleine. L’écart remonte, désormais supérieur à deux minutes, sur le peloton maillot jaune, à 50 km de l’arrivée.

15 h 25. Pocagar maillot à pois virtuel. Cinquième au sommet du col de la Madeleine, Tadej Pogacar (UAE) marque 8 points. Un total qui permet au Slovène, déjà 2e du général et porteur de du maillot blanc de meilleur jeune, de prendre virtuellement la tête du classement de la montagne. Le maillot à pois est sur les épaules de Benoit Cosnefroy (AG2R-la-Mondiale) depuis la 3e étape. Malgré une belle étape, le Normand va perdre son maillot.

15 h 23. Carapaz passe en tête à la Madeleine. C’est Richard Carapaz qui franchit en tête le sommet du col de la Madeleine. Il marque 20 points pour le classement de la montagne. Le peloton est à 1’24 ” des quatre hommes de tête.

15 h05. L’écart continue de baisser. Les quatre hommes de tête ne comptent plus que 2’55” d’avance à 6 km du sommet de La Madeleine, sur le peloton maillot jaune toujours emmené par l’équipe Bahrain.

14h49. Les Bahrain-McLaren mènent la chasse. Le peloton est mené par les maillots bariolés de la formation Bahrain-McLaren.

14h42. L’avance fond. A 12,8 km du sommet de la Madeleine, les échappés n’ont plus que 3 mn 40 secondes d’avance sur le peloton. Les hommes de tête ne sont plus que quatre car le héros d’hier Lennard Kämna (Bohra) a été décroché.

14h40. Quintana lâché. France Télévisions annonce que Nairo Quintana (Arkea) est déjà dans le dur et ne peut suivre le rythme du peloton.

14h35. En haute altitude. Les cols de la Madeleine et de la Loze sont les deux seuls à plus de 2000 m inscrits au programme de ce Tour de France 2020.

14h30. Une première séquence au taquet. Les 80 premiers kilomètres de l’étape en plaine ont été avalés à la vitesse moyenne de 48,3 km/h selon le compte Twitter @letourdata.

The early attackers have maintained an average speed of 48.3km/h in the first 80km to build as high a gap as they can ahead of the climb up Col de la Madeleine #TDF2020 #TDFdata pic.twitter.com/Y8f9FuHv0K

14h17. Bientôt au pied de la Madeleine. Les cinq hommes de tête vont arriver au pied de la première grosse difficulté de la journée, le col de la Madeleine (hors catégorie, 17,1 km d’ascension et une pente moyenne de 8,4 %). Ils ont désormais six minutes d’avance sur le peloton.

14h15. L’équipe Jumbo contrôle. Démonstration de force en tête du peloton avec la formation néerlandaise dont les huit membres sont aux avants-postes.

La bonne échappée, composée d’Alaphilippe, Carapaz, Kämna, Dan Martin et G. Izaguirre, compte 4’30” d’avance sur le peloton mené par la Jumbo Visma. Il reste 15 km avant le pied du col de la Madeleine #TDF2020▶ Suivez la course en direct : https://t.co/G8YUr7GbUp pic.twitter.com/aSdUx92iBB

13h20. L’échappée s’installe. Avant le sprint pour le maillot vert à La Rochette, les cinq échappés ont pris leur distance avec 2 minutes d’avance sur un peloton où l’équipe Jumbo contrôle.

13h07. Cinq hommes en tête. Alaphilippe accélère et emmène dans sa roue le vainqueur de la veille Lennard Kämna (Bohra), Richard Carapaz (Ineos), Gorka Izagirre (Astana) et Dan Martin (ISN). Ils comptent 25 secondes d’avance.

12h58. De Gendt repris. En contre un groupe d’échappés a rattrapé le Belge de Gendt et compte 30 secondes d’avance sur le peloton. Dans ce groupe de 21 coureurs entre autre : Alaphilippe, Van Avermaet, Carapaz, Naesen, Chérel, Grossschartner et deux Ineos-Grenaders, Richard Carapaz et Luke Rowe.

12h50. Seul Thomas De Gendt insiste. Le coureur de la Lotto-Soudal imprime un rythme d’enfer (51,8 km/h selon le fournisseur de données NTT) et a lâché tous les échappés qui ont été repris par le peloton.

12h47. Stefan Küng n’a pas pris le départ. Outre Egan Bernal, à noter que le coureur suisse de la formation tricolore Groupama-FDJ a décidé de quitter la course ce mercredi matin.

12h41. Déjà trois échappés. Thomas De Gendt, Krists Neilands et Pierre-Luc Périchon ont pris la poudre d’escampette dès les premiers hectomètres.

12h10. Quintana n’en mène pas large. Avant de s’élancer pour une étape qui s’annonce dantesque, le leader de la formation française Arkea, le Colombien Nairo Quintana s’est confié sur le podium de départ. « Le final (de l’étape) est spectaculaire et je vais sûrement souffrir parce que je ne suis pas à 100 % après mes chutes. Je ne vais pas trop m’amuser. Ce ne sera pas une partie de plaisir ! »

12 heures. « Le col du XXIe siècle ». Baptisé ainsi par le directeur de la course Thierry Gouvenou, le col de la Loze « sera une affaire de poids légers, avec du punch, capables de changer sans cesse de rythme ». La route, ouverte l’an passé, n’a été utilisée qu’une seule fois en compétition, lors du Tour de l’Avenir 2019.



SOURCE: https://www.w24news.com/news/tour-de-france-17e-etape-le-colombien-lopez-vainqueur-au-col-de-la-loze/?remotepost=280612

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

Téléchargez notre application Android