Transport – Qu’est-ce que le programme « Optim’TER » va changer sur les lignes Limoges-Châteauroux et Limoges-Guéret-Felletin/Montluçon ?

0
0

« Optim’TER Â» pour « optimisation de l’offre TER Â». Présenté lundi soir, lors du comité de lignes TER nord Limousin Limoges-Châteauroux et Limoges-Guéret-Felletin/Montluçon, comme « une démarche innovante Â» par Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine chargé des infrastructures, des transports et des mobilités, le programme doit « permettre de remettre un peu les compteurs à zéro et en l’occurrence les horaires à zéro Â».

« On met tout à plat, appuie Renaud Lagrave. On regarde ce qui est disponible, et on regarde, surtout, en fonction d’études qui ont duré six mois, quels sont les flux de mobilité de nos concitoyens sur le territoire. C’est important de commencer par là car changer des horaires juste pour se faire plaisir, cela ne sert à rien. Â»

Et le vice-président de poursuivre : « l’idée est de dire, voilà de quoi on part, quels sont les flux qui seraient nécessaires pour que les gens prennent le train. Et, sur cette base-là, sur la base des discussions qu’on a avec les élus locaux, les associations d’usagers et beaucoup de personnes sur le territoire, on est amené à faire des propositions pour changer un certain nombre d’horaires, beaucoup plus attractifs de notre point de vue, même s’il faut être humble et qu’on verra cela en décembre. Â»

Trajet en train raccourci de dix minutes sur la ligne Brive-Périgueux : faut-il vraiment s’en réjouir ?

Cette démarche de concertation (symbolisée lundi par un temps d’échange avec les usagers de presque deux heures au moyen de SMS et messages postés en ligne, crise sanitaire oblige) doit donc aboutir à l’« optimisation de l’offre Â» : « Plus de trains, plus fréquents, plus grande amplitude, plus rapide, plus lisible Â», avance la Région même si, conçoit Renaud Lagrave, « quand vous avez le souhait d’aller plus vite, cela dépend de la politique d’arrêt. Â»

Pour les lignes concernées par le comité de lundi, « Limoges-Guéret-Felletin/Montluçon va profiter d’une augmentation d’offre entre Guéret et Bordeaux, c’est-à-dire qu’on passe d’un aller-retour à 3 allers – 4 retours en semaine, explique le vice-président. Et une augmentation sur Bordeaux-Montluçon avec deux allers-retours en semaine contre un actuellement. Â»


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

Votre point de vue compte, donnez votre avis

Téléchargez notre application Android