UFC : Lawler n’a pas dit son dernier mot

    0
    10

    Maintenant âgé de 38 ans, il tentera contre Neil Magny de rafler une première victoire en plus de trois ans. Celui qui a accepté de remplacer Geoff Neal a une fiche de 4-1 à ses cinq dernières sorties.

    Sa mauvaise séquence de trois défaites de suite a été encaissée aux dépens de combattants qui se trouvaient au sommet de la hiérarchie au sein de la catégorie : l’ancien aspirant Colby Covington, l’ex-champion des légers Rafael dos Anjos et Ben Askren, qui était invaincu à l’époque.

    Quand on pense à la dernière raclée qu’il a subie contre Covington, on réalise que ses plus beaux jours sont bien derrière lui. Malgré tout, il dit ne pas penser du tout à la retraite. Magny, lui, a déjà cumulé deux victoires en 2020.

    Magny est le mi-moyen le moins bien classé qu’il a affronté depuis qu’il a fait face à Bobby Volker en juillet 2013.

    Magny semble être avantagé sur certains aspects sur papier. Lawler a eu de la difficulté par le passé contre des combattants plus grands qui travaillent bien à longue portée.

    Lawler a fait ses débuts dans l’UFC en 2002, à l’âge de 20 ans. Il s’est battu pour la première fois lors de l’UFC 37 à Bossier city, en Louisiane. La finale de ce gala opposait Murilo Bustamante à Matt Lidnland. Les deux sont maintenant retraités depuis près d’une décennie.

    Après sept combats UFC, « Ruthless » a tenté sa chance dans d’autres organisations comme EliteXC et Strikeforce. Il est revenu en 2013 et il a remporté la ceinture un an plus tard.

    Il porte très bien son nom, ayant été candidat au combat de l’année trois ans de suite (contre Johny Hendricks en 2014, contre Rory MacDonald en 2015 et contre Carlos Condit en 2016).
     


    SOURCE: https://www.w24news.com

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here