Une française à la recherche de sa mère disparue à Yaoundé Voici son histoire

    0
    13

    Jusqu’à l’âge de 9 ans, Constance et Ruben ne se sont guère quittés. Constance était la fille d’une enseignante française venue s’installer à Yaoundé et s’était liée à son petit voisin. Le 24 mai 1991, au soir, Catherine, la mère de Constance, est montée dans un taxi et n’a jamais réapparu.

    Une semaine plus tard, le père de Ruben, Jean-Martial, journaliste dans un organe d’opposition au régime de l’indéboulonnable Paul Biya, est placé en détention. Il sera libéré au bout de huit mois et succombera peu après des maladies contractées en prison. Après la disparition de sa mère, la fillette est rapatriée en France par sa grand-mère. Dix ans plus tard, Constance revient au Cameroun. Dès lors, elle ne dérogera jamais à ce séjour annuel de quelques semaines. Les deux amis d’enfance sont restés en contact et presque trente ans après que Catherine a disparu, ils continuent chacun à leur façon à «chercher les morts et les vivants».

    Source: Lefigaro.fr

     

    Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

    Vidéo du jour:

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here