Voici comment Maurice Kamto remercie ‘son ennemi’ pour le travail bien fait

    0
    12

    C’est-à-dire pour la meilleure campagne que ce pays aie jamais vécue, JSK, et pour la télévision la plus novatrice que ce pays aie jamais mis sur pieds, GCTV – sans parler de l’aide aux prisonniers, à leurs familles, le soutien à la rentrée scolaire pour des centaines d’enfants et plusieurs autres choses dont chacun ici dehors est témoin.

    Un jour, quand nous deviendrons des êtres humains, quand dans notre pays la valeur tu travail bien fait sera reconnue et célébrée, quand le courage et le sacrifice seront honorés, ce sera possible, et toute l’équipe de campagne sera là avec moi, elle aussi, une bonne trentaine de volontaires qui ont travaillé 24/24, 7/7, risquant leur vie, leur boulot, leur santé, à ma demande, mettant en branle leurs talents divers, informaticiens, designers, infographes, économistes, journalistes, se formant pour cela au besoin, architectes, banquiers, statisticiens, etc, à travers le monde, en France, aux USA, au Cameroun, au Canada, etc, ce sera possible, quand la valeur sera reconnue chez nous, entre nous – comme cela se fait ailleurs, c’est-a-dire dans ces pays ou nous vivons, et travaillons, et qu’au pays on appelle diaspora.

    Un jour, notre pays sortira de la nuit de l’ingratitude, du bahat et donc, de l’échec programmés, malgré les long discours inutiles et creux de politiciens sans conscience.

    Un jour notre pays ne sera plus aux prises d’hommes petits, bêtes et méchants.

    Un jour notre pays aura des grands hommes, des grandes femmes.

    Et alors sera possible, ce pays que je souhaite léguer à mes propres enfants.


    SOURCE : https://www.w24news.com/voici-comment-maurice-kamto-remercie-son-ennemi-pour-le-travail-bien-fait/?remotepost=57730

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here