Voici enfin l’impitoyable Général de l’armée qui ‘sème la mort’ au Noso

    0
    45

    Il est le nouveau commandant depuis 2017 de l’unité 5e Région militaire interarmées à la suite du décès du Général de brigade Jacob Kodji en zone anglophone. Son nom, l’impitoyable Général Valère Nka qui commande toute opération militaire contre les sécessionnistes.

    D’après les confrères de Cameroon-tribune, il a reçu l’ordre de Atanga Nji, le ministre de l’administration territoriale de nettoyer les bases des rebelles sécessionnistes. Visiblement, Général Nkam assure à la perfection sa mission de destruction au NOSO. Des rapports des ONGS Human Right Watch, Transparency International ont relayé les atrocités, les incendies des villages, les assassinats perpétrées par l’armée camerounaise dans cette zone anglophone contre la population. Même le prélat Tumi l’a souligné en décembre dernier dans une interview qui a choqué l’opinon camerounaise.  » L’armée a tué plus que les Amba Boys », une déclaration qui a scandalisé le régime Biya.

    Tout ça s’est déroulé sous le commandement du Général Nka dont voici 4 points à savoir sur lui.

    *Le général de Brigade NKA Valère, originaire de Sa’a, dans la région du Centre, cumule plus d’une trentaine d’années de hautes fonctions dans l’armée camerounaise.

    *Bardé de quatre décorations nationales et étrangères, il a participé pendant une dizaine d’années, aux opérations du Groupement opérationnel Sud à l’OPS Delta.

    *Il revendique également une expérience dans la lutte contre le terrorisme, ayant occupé le poste de commandant en second de la Force Multinationale Mixte (FMM), la force africaine de lutte contre le terrorisme.

    *L’ancien attaché de défense auprès du Haut Commissariat du Cameroun au Nigéria, a été élevé au grade de général de Brigade au même moment que Jacob Kodji, Frédéric Ndjonkep Meyomhy, Bouba Dobekreo, et Simon Ezo’o Mvondo

    *Il sera rappelé depuis le Nigéria par le pouvoir pour remplacer son frère d’armé Jacob Kodji décédé en 2017 dans un accident d’hélicoptère, avec trois autres officiers de l’armée, alors qu’il revenait d’une opération.

    *Il a été nommé Commandant du 5e région militaire interarmées, de la 5e région de gendarmerie et de la 51e brigade d’infanterie en charge de lutter contre les sécessionnistes

    *Sous le commandement du Général Val, après plus de 20 mois d’affrontements, le conflit a tué au moins 1 850 personnes depuis septembre 2017 à en croire le dernier rapport de Crisis Group sorti en juin 2019.

    Le bilan sur le nombre de victimes n’est pas encore réactualisé du côté des militaires comme des sécessionnistes mais d’après les Nations unies, quatre millions de personnes sont affectées par le conflit et 1,5 million de personnes sont déjà dans une situation d’insécurité alimentaire. Le régime Biya ainsi que les sécessionnistes sont fermées à toute négociation. En attendant, des lendemains sombres pointent son nez à l’horizon au NOSO où près de 40 civils ont été tués, nous informe-t-on.


    SOURCE : https://www.w24news.com/voici-enfin-limpitoyable-general-de-larmee-qui-seme-la-mort-au-noso/?remotepost=55910

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here