Weltnachrichten – DE – Brexit: les pêcheurs européens sortis de la forêt – pour l’instant

0
16

. .

Vaccination en France, plan de relance américain, journaliste emprisonné en Chine. . . Les nouvelles de ce lundi

Covid-19: les vaccinés doivent-ils être testés comme en Belgique?

Doit-on vacciner les femmes immunodéficientes, allergiques, enceintes ou déjà infectées? Abonnés

« Nos pêcheurs seront le 2. Janvier non amarré. Ce vendredi, les présidents des Régions Bretagne et Normandie, Loég Chesnais-Girard et Hervé Morin, se sont associés pour se féliciter de l’accord sur la pêche en Bretagne et en Normandie, l’accord commercial post-Brexit entre l’Union européenne et la Royaume-Uni. Parmi les points de friction, ce secteur a été un enjeu majeur pour certains États membres, en particulier la France, dont 30% sont pêchés dans les eaux britanniques.

Les grandes lignes de cet accord, qui a été signé le 1er janvier.. En particulier, ces pays auront accès aux eaux britanniques pendant une période transitoire de cinq ans et demi. Dans le même temps, les Britanniques peuvent débarquer leurs produits sur la côte française, où ils réalisent 80% de leurs ventes. « Un soulagement » pour Loég Chesnais-Girard (Bretagne) et Hervé Morin (Normandie) qui, dans leur communiqué, estiment que « les intérêts des pêcheurs seront sauvegardés ». . « Le risque était de tout perdre », a déclaré ce vendredi le directeur général du Comité national des pêches et de la gestion maritimes (CNPMEM), Jean-Luc Hall, sur France Info.. En effet, un manque d’accord, le fameux «no deal», aurait eu des conséquences désastreuses pour la pêche en Europe. .

Si le secteur peut respirer maintenant pour les prochaines années, les termes du contrat signé jeudi suscitent néanmoins l’inquiétude des pêcheurs européens, qui devront le faire en renonçant à une partie de leurs revenus. À la fin de cette période de transition, en juin 2026, les pêcheurs des États membres devront restituer 25% de leurs captures au Royaume-Uni, dont le montant sera alors dû. chaque année à 650 millions d’euros. Les conditions d’accès des pêcheurs européens aux 6 à 12 milles marins au large des côtes britanniques sont ensuite renégociées annuellement. Pour la salle Jean-Luc « les plus petites structures sont en danger ». « Il est évident que pour certaines entreprises, la perte de revenus peut être trop importante », a déclaré le directeur du CNPMEM..

Le navire Thomas Nicolas II. devant un chalutier néerlandais en mer du Nord, 7. décembre. Photo Pascal Rossignol. Reuters

Le négociateur en chef de l’UE, Michel Barnier, tente, pour sa part, de rassurer les pêcheurs et les poissonniers européens. Lors d’une conférence de presse jeudi, il a insisté pour assurer une base d’accès mutuel à l’eau et aux ressources avec une nouvelle répartition des quotas et des possibilités de pêche « . Cependant, les pêcheurs se méfient des zones grises qui existent autour de ces nouveaux quotas. « Il est important que les professionnels sachent ce qu’ils sont autorisés à pêcher car certaines espèces sont capturées de façon saisonnière », a déclaré Jean-Luc Hall à France Info, indiquant qu’il y a un besoin urgent pour les professionnels d’avoir leur « plan de pêche » pour l’année prochaine besoin de créer. Les négociations qui définiront les contours de ces futures redistributions débuteront le 1er janvier.. Janvier avec le Royaume-Uni.

En matière de réciprocité, « il faut examiner les conditions dans lesquelles les pêcheurs britanniques peuvent accéder aux eaux territoriales françaises afin de préserver les ressources hors quota (comme la coquille Saint-Jacques) © e », affirment les présidents de Bretagne et de Normandie dans leur communiqué de presse. Pour atténuer les effets néfastes de ce divorce à l’amiable, le ministère des Affaires maritimes a annoncé un « plan de soutien » qui sera présenté ce dimanche. « Les pêcheurs et les grossistes peuvent bénéficier d’un taux forfaitaire pouvant aller jusqu’à 30. Avantage de 000 € en fonction de leur dépendance aux produits pêchés dans les eaux britanniques « , a déclaré la ministre Annick Girardin dans un communiqué de presse..

Le plan prévoit également que certaines des pertes de revenus des entreprises dont les activités sont concentrées sur la côte britannique seront compensées sur une période limitée.. Le gouvernement a appelé à l’expansion de l’activité partielle à long terme pour les salariés des entreprises qui en bénéficieront. En outre, le plan de relance et le futur Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) prévoient une aide à l’investissement. Parmi les questions controversées dans ces négociations, la pêche était certainement un problème mineur au niveau économique, mais un problème majeur au niveau politique. . Bien qu’il touche tout un domaine d’activité, il était avant tout le symbole de la souveraineté britannique.

De la Pologne à Israël en passant par l’Italie, les mesures strictes se multiplient: dans le monde des (nouvelles) restrictions

24. 12ème. 20e

Après dix mois de négociations épuisantes, l’Union européenne et le Royaume-Uni sont parvenus jeudi à un accord historique sur leur future relation qui leur permettra d’éviter un « no deal » dévastateur pour leurs économies.

24. 12ème. 20e

Paralysées par les incertitudes de l’accord de sortie, la pandémie mondiale et les fêtes de fin d’année, les entreprises britanniques accumulent le plus possible en attendant d’en savoir plus. Les hangars, couloirs et réfrigérateurs du royaume sont pleins.

27. 12ème. 20e

Sur 1. Le 1er janvier, la Grande-Bretagne est complètement divorcée de l’UE. De retour dans une longue période de négociations au cours de laquelle les Britanniques pensaient pouvoir avoir du beurre et de l’argent en faisant le pari raté de diviser leurs ex..

25ème. 12ème. 20e

Les actualités
Nashville. Un camping-car a explosé dans le centre-ville de Nashville, Tennessee tôt vendredi matin, ce qui semble être « intentionnel » selon la police. . . .

27. 12ème. 20e

L’accord de sortie du Royaume-Uni de l’UE prévoit des freins réglementaires qui empêchent Londres de s’engager dans un dumping social, écologique ou fiscal.

26e. 12ème. 20e

Le 30. Novembre un centre de distillation a été inauguré sur l’île aux fleurs. L’objectif est de relancer le secteur mourant de l’huile essentielle d’ylang ylang.

22e. 12ème. 20e

Les actualités
phew. La France autorisera certains rapatriés britanniques à partir de mercredi. « Les avions, les navires et les Eurostars seront de retour en service. . .

24. 12ème. 20e

Avez-vous eu les nouvelles du jeudi 24. Décembre, pas suivi? Nous résumons tout ici.

27. 12ème. 20e

Sur l’actualité
Les vaccinations. La campagne de vaccination française contre Covid-19 a été lancée dimanche dans deux hôpitaux pour personnes âgées. . .

22e. 12ème. 20e

Sans attendre lundi le feu vert de l’Agence européenne des médicaments pour le premier vaccin contre Covid-19, nos pays voisins ont préparé leurs stratégies. Logistique, personnes prioritaires, campagnes publicitaires: tout est là pour manger rapidement.

Brexit, Union européenne, Loïg Chesnais-Girard, Bretagne, Hervé Morin

Actualités du monde – FR – Brexit: des pêcheurs européens sortis de la forêt . . . pour le moment
. . Titre associé :
INTERVIEW. Ports: Loïg Chesnais-Girard approuve le « dialogue »
Brexit: les pêcheurs européens de & # 39; cas… pour le & # 39; instant
Brexit: Pour les présidents de Bretagne et de Normandie, l’accord cSSEANDCHAR sauvegarde les intérêts des pêcheurs
Brexit: " un accord inattendu & » pour les pêcheurs normands qui peuvent continuer à pêcher dans les eaux . . .
Brexit. Satisfaction avec & # 39; un accord pour les pêcheurs normands

Ref: https://www.liberation.fr