Weltnachrichten – DE – Ignatius Ganago: RC Lens attend que la force se réveille

0
6

. .

Le RC Lens a été ralenti par Nantes mercredi (1-1) et compte sur le retour en forme d’Ignatius Ganago (21e). pour retrouver ses effets offensifs contre Angers ce dimanche (15h). Après deux échauffements, l’attaquant décisif et imparable fait de sang et d’or en début de saison gagne en force.

Quand reverrons-nous Ignatius Ganago en pleine possession de ses moyens? Le vrai Ganago, l’attaquant fort de Sang et Or au succès foudroyant en début de saison, décide toutes les 56 minutes avec quatre buts et trois pénalités en six matches?

«J’espère que nous le retrouverons à 100% dans les semaines à venir», suggère son entraîneur Franck Haise, qui compte sur lui et l’a relancé lors des deux derniers matchs pour le mettre au régime.

Ganago est né le 1 janvier.. Octobre a été interrompu après un duel malheureux du défenseur Stéphane Timothée Kolodziejczak et a dû prendre sept semaines de congé pour soigner sa cheville gauche. Une longue séquence au cours de laquelle il n’a finalement raté que deux matchs officiels (Lille et Reims) alors que son équipe était arrêtée par le Covid-19 lui-même..

Mais sept semaines sans compétition au plus haut niveau, c’est vraiment long. Et cela ne vous permet pas de vous remettre en forme tout de suite, comme nous l’avons vu lors des deux dernières courses du Racing. . L’international camerounais était moins en vue face à Nantes (1-1) lorsqu’il est entré en jeu en fin de match à Dijon (0-1). Un temps de latence très notable pour un joueur qui était plus en avance.

« Je m’attendais à ce qu’il ne retrouve pas toutes ses sensations du jour au lendemain », confirme Franck Haise. Mais si je ne le ressuscite pas trente minutes à Dijon et soixante minutes contre Nantes, ses sentiments, il ne les retrouvera pas non plus. . Il y a donc un dilemme. On sait qu’il n’est pas à 100%, mais si on ne le ramène pas dans la compétition on ne le retrouvera pas tout de suite », a expliqué l’entraîneur, qui devrait donc le rappeler contre Angers dans le onze de départ.. Même si ce « choix » n’est pas facile face à la concurrence, les autres attaquants lui procurent aussi beaucoup de satisfaction.

D’après ce que nous avons vu jusqu’à présent, Ganago semble indispensable pour un objectif moins fluide et moins ludique face à Nantes. Grâce à sa force et à la qualité de ses appels, l’attaquant donne de la profondeur et crée des déséquilibres. Il met beaucoup de pression sur la défense adverse, toujours sur ses gardes, toujours en mouvement. Et constitue donc une menace permanente.

L’ancien international et agent de Téléfoot Christophe Jallet, qui était coéquipier de Ganago dans son ancien club de Nice (2017-2019), assure que Lens ne s’est pas trompé en pariant un peu sur un joueur des Aiglons bloqué. « Il a des qualités incroyables. Ses appels en particulier font toujours très mal », analyse-t-il. . Ravi d’avoir un joueur jeune et réticent qui, à son avis, a fait le bon choix en quittant son cocon à Nice pour rejoindre l’Artois.

« Il y a un super staff à Lens et Kakuta, l’une des meilleures passes du championnat à jouer dans ses appels », a déclaré l’ancien défenseur, qui insiste toujours sur les qualités physiques extraordinaires de l’attaquant.. « Il est vraiment très fort. Et C
«Est un travailleur acharné», dit-il. Heureux pour un « adorable garçon » qui est perçant impressionner. Et pour lequel nous n’avons peut-être encore rien vu.

France Ligue 1, Ignatius Ganago, Franck Haise, FC Nantes, Florian Sotoca

Actualités du monde – DE – Ignatius Ganago: le RC Lens attend le réveil des troupes

Ref: https://www.lavoixdunord.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]