World news – Adrien Guillonnet, bons souvenirs du Mont Ventoux – Actualités – Directvelo

0
0

>

Mutations 2021

Par
NICOLAS MABYLE

La
13 février 2021 à 05h55

C’était le 17 juin 2019. Adrien Guillonnet, totalement inconnu du public, accroche un moment sur les roues de Romain Bardet ou Jesus Herrada sur les pentes du Mont Ventoux . Il n’en reste plus que quatre au sommet et le coureur en maillot Interpro Cycling Academy se bat comme un enfer parmi les meilleurs. Il éclate à l’écran (lire ici) avant de terminer 13e du Mont Ventoux Dénivelé Challenge sur les derniers kilomètres de la montée. Un an et demi plus tard, l’Ile-de-France a un autre rendez-vous avec le «Géant de Provence». Mais cette fois dans les couleurs orange et noir de St-Michel-Auber 93, le Conti avec lequel il conduit depuis 2020. Et devant un plateau qui s’annonce plus corsé que lors de sa précédente expérience en pays provençal. DirectVelo fait le point sur le grimpeur de 27 ans devant la reine du Tour de la Provence. DirectVelo: Que signifie pour vous cette nouvelle ascension du Mont Ventoux? Adrien Guillonnet: C’est l’occasion de me mesurer aux autres pilotes. Beaucoup d’entre eux sont parmi les meilleurs coureurs du monde. En gros, je suis toujours bien en dessous d’eux. C’est de haut niveau donc je n’ai aucun espoir de jouer, mais j’espère toujours être là et accrocher dans le rideau du fond. Je veux voir ce qui peut être fait même si je ne suis pas encore au top physiquement. J’ai encore des problèmes avec certaines courses très dynamiques en début de saison. Je ferai de mon mieux et je ferai le point demain (samedi) soir. J’espère juste que je ne suis pas pleinement présent lors de la prise en charge du véhicule. L’année dernière tu t’es blessé à Bessèges et tu as raté ce rendez-vous du Ventoux comme les courses suivantes que tu attendais depuis des mois … Oui, je n’ai pas pu. Je ne me teste pas sur le Tour de la Provence et c’est toujours intéressant de pouvoir le faire. C’est bien sûr le type de parcours et de course que je préfère. D’une certaine manière, c’est vrai que je devrais me dire que c’est bien d’être au départ cette fois (rires). « C’EST DIFFICILE A COMPARER » Lors du Challenge Mont Ventoux Dénivelé 2019, vous avez été étonné par un long moment pour tirer le meilleur parti avant qu’il n’explose en vol. Envisagez-vous de faire votre ascension différemment cette fois? Tout le monde me parle de ce souvenir quand il s’agit de trouver le Ventoux. Il y a eu un impact énorme sur les médias, je m’en souviens très bien. Je vois les choses très différemment maintenant, parce qu’à l’époque c’était une course d’une journée avec une autre confrontation et une saison différente. Il est difficile de comparer les deux races. Le niveau sera beaucoup plus élevé ici aussi et j’imagine que je serai beaucoup plus loin dans le classement général. Dans tous les cas, je me battrai pour que ça reste à nouveau un bon souvenir. J’espère que je n’aurai pas à m’inquiéter pour mes pieds et que si les conditions sont bonnes, je pourrai commencer l’ascension. Et à partir de là, les jambes parleront. Si je ne vais pas bien, je grimperai à mon rythme pour éviter une explosion. Je ne veux plus revoir un scénario similaire à 2019. Vous avez du mal à comparer ce test à votre expérience précédente au Ventoux. Peut-être que cette montée est plus proche de ce que vous avez vécu l’an dernier sur les cols pyrénéens de la Route d’Occitanie lors de votre course de récupération après la première écluse? J’y ai réfléchi, mais cela me semble encore être autre chose. Assurément, la préparation des courses d’août était différente de la préparation de l’hiver, surtout en termes de conditions météorologiques, bien sûr. Sur la Route d’Occitanie, je n’avais pas le sentiment de manquer de force et de condition physique à chaque redémarrage, comme ce fut le cas ici les deux premiers jours de course. J’ai toujours l’impression de récupérer. Entre mes limites physiques possibles et la qualité de l’adversité, il y a des inconnues avant de gravir ce Mont Ventoux. Peut-être que je peux viser un résultat dans le top 20 si je vais bien.

Adrien GUILLONNET

Marc Brustenga (Caja Rural-Seguros RGA Elite) a remporté les Loops of the Essor (National Elite), le premier tour des Essors basques, ce samedi. Après 116,2 kilomètres entre Tarnos (Landes) et Boucau (Pyrénées-Atlantiques), l’Espagnol a repris dans le sprint Clément Jolibert et Mickaël Guichard (Team Pro Immo Nicolas Roux). Marc Brustenga succède à l’Estonien Karl-Patrick

Sandy Dujardin (Vendée U) a remporté le Circuit de l’Essor (Elite Nationale), deuxième manche de l’Essor Basque, dans un sprint ce dimanche. Après 115 kilomètres autour de Cambo (Pyrénées-Atlantiques), il bat Romain Feillu (CC Périgueux Dordogne) et son coéquipier Lucas Boniface. Sandy Dujardin succède à Boris Orlhac (Team Pro Immo Nicolas Roux) sur la liste de prix.

Christophe Laporte (Cofidis) a remporté ce mercredi la première étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1) qui s’est déroulée sur 143,6 kilomètres autour de Bellegarde (Gard). Il a battu Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) et Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Christophe Laporte est le premier directeur de l’événement Gardien. Le communiqué de presse du jury le précise lors de l’événement

Tim Wellens (Lotto-Soudal) a remporté la troisième étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1), qui s’est déroulée sur 156,9 kilomètres autour de Bessèges (Gard), rien que vendredi. Le Belge a battu son compatriote Edward Theuns (Trek-Segafredo) et le Danois Mads Schmidt Würtz (Israel Start-Up Nation), tandis que Tim Wellens a également confisqué le maillot du leader corail au classement général.

Timothy Dupont (Bingoal-WB) s’est imposé ce jeudi sur la deuxième étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2.1), qui s’est déroulée sur 153,8 kilomètres entre Saint-Géniès-de-Malgoirès et La Calmette (Gard). Le Belge devance Pierre Barbier (Delko) et Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka ASSOS) au sprint. Christophe Laporte (Cofidis), cinquième de l’étape, garde le maillot corail du leader.

Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) a remporté la première étape du Tour de la Provence (2e Pro) au sprint ce jeudi, qui s’est déroulé entre Aubagne (Bouches-du-Rhône) et Six-Foursles sur 182,3 kilomètres -Plagen (Var ). L’Italien a battu les champions de France Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Nacer Bouhanni (Team Arkéa-Samsic). David Ballerini est également devenu le premier leader de cette course.

Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) a remporté ce samedi la quatrième étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1) en solitaire, disputée sur 149,6 kilomètres entre Rousson et Saint-Siffret (Gard). L’Italien a battu Christophe Laporte (Cofidis) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe). Tim Wellens (Lotto-Soudal) détient le maillot corail du leader au classement général.

Romain Feillu a entamé une deuxième carrière ce samedi. Après que l’ancien pilote du St-Michel-Auber 93 ait abandonné la compétition fin 2019, il était au départ des Loops d’Essor, la première manche de l’Essor Basque. « C’est excitant quelle que soit la course. Il a fallu un frottement pour faire place. J’adore ça. » Dans le champ principal, l’ancien

Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) a remporté la cinquième et dernière étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1), un contre-la-montre individuel sur 10,7 kilomètres entre Alès et l’Hermitage (Gard). Le champion du contre-la-montre Momde a battu Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) et son coéquipier Ethan Hayter. Tim Wellens (Lotto-Soudal) gagne

Le championnat du monde de cyclo-cross à Ostende dimanche dernier a été la raison pour laquelle des représentants de cyclo-cross ont été élus à la commission des athlètes de l’UCI. Steve Chainel sera réélu pour les hommes et Katerina Nash pour les femmes. Daan Soete pour les hommes et Lucinda Brand pour les femmes étaient également présents pour voter pour les participants au championnat du monde élite, hommes

Kévin Besson (Occitane CF) a remporté le Tour de Basse-Navarre, troisième manche de l’Essor Basque, en solitaire ce vendredi. Après 122 kilomètres de course entre Saint-Jean-Le-Vieux et Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques), il bat Axel Mariault (Team U Nantes Atlantique) et Thomas Bonnet (Vendée U). Kévin Besson suit Clément Carisey sur la liste de prix

Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) a remporté la deuxième étape du Tour de la Provence (2e Pro) dans un sprint ce vendredi, les 174,7 kilomètres controversés entre Cassis (Bouches-du-Rhône) et Manosque (Alpes-de) étaient – Haute-Provence). L’Italien a évincé Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) et Alex Aranburu (Astana-Premier Tech). David Ballerini, déjà vainqueur jeudi, consolide son maillot de leader

A l’arrivée de Bellegarde, les coureurs se tiennent par petits groupes derrière le premier peloton dirigé par Mads Pedersen, à deux secondes de Christophe Laporte et Nacer Bouhanni, les deux premiers de la première étape de l’Etoile de Bessèges. Toujours sur le papier de classement (voir

Il y a 21 ans, Steve Chainel – junior dans sa première année – a disputé son premier championnat du monde de cyclo-cross aux Pays-Bas à Sint-Michielsgestel. Le même week-end, Adrie Van der Poel a participé à son treizième et dernier championnat du monde à l’âge de 40 ans. Dimanche à Ostende, avant son vingtième meeting arc-en-ciel, le pilote du Cross Team Legendre a commencé à parler à son père à l’âge de 37 ans.

Marc Brustenga (Caja Rural-Seguros RGA Elite) a remporté les Loops of the Essor (National Elite), le premier tour des Essors basques, ce samedi. Après 116,2 kilomètres entre Tarnos (Landes) et Boucau (Pyrénées-Atlantiques), l’Espagnol a repris dans le sprint Clément Jolibert et Mickaël Guichard (Team Pro Immo Nicolas Roux). Marc Brustenga succède à l’Estonien Karl-Patrick

Sandy Dujardin (Vendée U) a remporté le Circuit de l’Essor (Elite Nationale), deuxième manche de l’Essor Basque, dans un sprint ce dimanche. Après 115 kilomètres autour de Cambo (Pyrénées-Atlantiques), il bat Romain Feillu (CC Périgueux Dordogne) et son coéquipier Lucas Boniface. Sandy Dujardin succède à Boris Orlhac (Team Pro Immo Nicolas Roux) sur la liste de prix.

Christophe Laporte (Cofidis) a remporté ce mercredi la première étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1) qui s’est déroulée sur 143,6 kilomètres autour de Bellegarde (Gard). Il a battu Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) et Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Christophe Laporte est le premier directeur de l’événement Gardien. Le communiqué de presse du jury le précise lors de l’événement

Rien d’étonnant à Marion Norbert-Riberolle. Le Français rêvait d’un nouveau titre de champion du monde U21 ce dimanche à Ostende, mais est en retard depuis le début de saison et doit se contenter du top 10 (voir ici). Il est clair sur sa performance par

La Fédération Française de Cyclisme a publié les conditions d’organisation des compétitions et de leur participation sur la base du dernier « Rejet des décisions sanitaires pour le sport » publié par le ministère des Sports. Les concours sont toujours autorisés pour les professionnels et ce que l’on appelle la «priorité». Sportif du ministère,

Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team) a remporté le Grand Prix d’Ouverture La Marseillaise (1,1), premier tour de la Coupe de France FDJ, au sprint ce dimanche. Après 171,6 kilomètres de course, il bat Thomas Boudat (Team Arkéa-Samsic) et Bryan Coquard (B&B Hôtels p / b KTM). Aurélien Paret-Peintre succède à son coéquipier Benoît

Tim Wellens (Lotto-Soudal) a remporté la troisième étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1), qui s’est déroulée sur 156,9 kilomètres autour de Bessèges (Gard), rien que vendredi. Le Belge a battu son compatriote Edward Theuns (Trek-Segafredo) et le Danois Mads Schmidt Würtz (Israel Start-Up Nation), tandis que Tim Wellens a également confisqué le maillot du leader corail au classement général.

Timothy Dupont (Bingoal-WB) s’est imposé ce jeudi sur la deuxième étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2.1), qui s’est déroulée sur 153,8 kilomètres entre Saint-Géniès-de-Malgoirès et La Calmette (Gard). Le Belge devance Pierre Barbier (Delko) et Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka ASSOS) au sprint. Christophe Laporte (Cofidis), cinquième de l’étape, garde le maillot corail du leader.

Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) a remporté la première étape du Tour de la Provence (2e Pro) au sprint ce jeudi, qui s’est déroulé entre Aubagne (Bouches-du-Rhône) et Six-Foursles sur 182,3 kilomètres -Plagen (Var ). L’Italien a battu les champions de France Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Nacer Bouhanni (Team Arkéa-Samsic). David Ballerini est également devenu le premier leader de cette course.

La 51e édition de l’Étoile de Bessèges-Tour du Gard (2.1) se déroulera du 3 au 7 février. Il y a cinq étapes au programme, dont un contre-la-montre individuel le dernier jour. L’organisation a sélectionné 22 cours de formation, dont onze WorldTour. L’événement dans le département du Gard sera suivi en direct sur DirectVelo. Le gagnant suivra Benoît

Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) a remporté ce samedi la quatrième étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1) en solitaire, disputée sur 149,6 kilomètres entre Rousson et Saint-Siffret (Gard). L’Italien a battu Christophe Laporte (Cofidis) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe). Tim Wellens (Lotto-Soudal) détient le maillot corail du leader au classement général.

Romain Feillu a entamé une deuxième carrière ce samedi. Après que l’ancien pilote du St-Michel-Auber 93 ait abandonné la compétition fin 2019, il était au départ des Loops d’Essor, la première manche de l’Essor Basque. « C’est excitant quelle que soit la course. Il a fallu un frottement pour faire place. J’adore ça. » Dans le champ principal, l’ancien

Filippo Ganna (INEOS Grenadiers) a remporté la cinquième et dernière étape de l’Etoile de Bessèges-Tour du Gard (2,1), un contre-la-montre individuel sur 10,7 kilomètres entre Alès et l’Hermitage (Gard). Le champion du contre-la-montre Momde a battu Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) et son coéquipier Ethan Hayter. Tim Wellens (Lotto-Soudal) gagne

Le championnat du monde de cyclo-cross à Ostende dimanche dernier a été la raison pour laquelle des représentants de cyclo-cross ont été élus à la commission des athlètes de l’UCI. Steve Chainel sera réélu pour les hommes et Katerina Nash pour les femmes. Daan Soete pour les hommes et Lucinda Brand pour les femmes étaient également présents pour voter pour les participants au championnat du monde élite, hommes

Le plus jeune vainqueur de la Coupe du monde, Wout van Aert, attendait avec impatience de revêtir un nouveau maillot arc-en-ciel après l’avoir remis à son rival Mathieu Van der Poel en 2019. Très bien commencé, le Belge parvient à faire la différence dans le sable. Mais une crevaison lui a fait perdre toute son avance. Et le membre de Jumbo Visma n’a jamais réussi à le répéter

Gregory de Vink est décédé vendredi dans un accident de moto en Afrique du Sud, a annoncé l’Association sud-africaine. Le pilote de 22 ans a passé deux saisons au VC La Pomme Marseille en 2018 et 2019. L’année dernière, il était deuxième en Afrique du Sud contre la montre. En 2018, il termine 2e au Grand Prix de Cabannes et 5e au Grand Prix de la région PACA. DirectVelo présente ses condoléances aux proches de Gregory.

La formation Deceuninck Quick Step vient de présenter le nouveau vélo de Julian Alaphilippe pour les douze prochains mois. Un vélo qui accompagne donc sa tenue actuelle de champion du monde: un Specialized Tarmac SL7, que Julian Alaphilippe utilisera pour la première fois ce dimanche dans la compétition lors des photos de Liège-Bastogne-Liège. Photos ci-dessous, la nouvelle machine

Eva Mottet est décédée ce mercredi. Elle avait 25 ans. La Haute-Savoyarde a débuté en athlétisme, mais une blessure l’a amenée à changer de cap à 18 ans. En 2012, elle décroche sa première licence avec Chambéry CC et fait partie des meilleures juniors du peloton international dès le départ. Eva Mottet a terminé quatrième du championnat d’Europe à Goes (Pays-Bas) et sixième du contre-la-montre mondial.

Bryan Alaphilippe n’aura porté le maillot St-Michel-Auber 93 que pendant une saison. De retour parmi les pros en janvier dernier, Auvergnat a connu une saison particulièrement compliquée, tant sur le plan personnel que sportif. Dans ces conditions, il espérait que Stéphane Javalet et le staff de Conti Ile-de-France lui donneraient une seconde chance, mais ce ne sera pas le cas. « Tandis que

L’aventure de Justin Mottier avec les pros touche à sa fin. Après trois saisons au sein du collectif de B&B Hôtels-Vital Concept, le Mayennais a été licencié par ses dirigeants faute de résultats. Une situation que l’athlète de 27 ans comprend parfaitement et qui ne veut certainement pas s’apitoyer sur lui-même. Au contraire: c’est ici

Juliette Labous a quelque chose à frustrer. Ce week-end, la Franc-Comtoise devait participer au Ceratizit Madrid Challenge de la Vuelta, dernière course professionnelle féminine de la saison, en marge du tour d’Espagne masculin. Après avoir vu leur championnat régional puis annulé le Tour de Bretagne, le membre du Team Sunweb a tenté de garder la motivation

Kenny Elissonde a assisté de loin à la victoire de Julian Alaphilippe sur le circuit d’Imola. « J’ai essayé de m’arrêter et de voir ce qui se passait sur les écrans géants. » Mais quand il a trouvé son colocataire, l’émotion est revenue. «Ce connard, il m’a fait pleurer. Le coureur de

Après une saison à St-Michel-Auber 93, Bryan Alaphilippe, qui n’a pas été repris par l’équipe Continental (voir ici), sera de retour dans le peloton amateur en 2021. L’Auvergnat a rejoint l’équipe de l’U Nantes Atlantique et annonce son futur club.

Depuis le discours du président de la République, Emmanuel Macron, lundi soir, de nombreux cyclistes se demandent s’ils peuvent ou non rouler en plein air. Par conséquent, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a tenu à partager quelques détails sur le micro de l’émetteur ce mardi soir.

Coup de tonnerre dans les rues de la Tour du Limousin. Cet après-midi, trois coureurs du pilote AG2R La Mondiale n’ont pas pris le départ de la 4e et dernière étape. La raison: Larry Warbasse, pilote américain de l’équipe WorldTour, a été testé positif au Covid-19 (

Jason Tesson (Sojasun espoir-ACNC) s’est imposé ce samedi dans un grand sprint au Grand-Champ (Morbihan), le championnat de France amateur. Après 164,7 kilomètres, il devance Emilien Jeannière (Vendée U) et Clément Jolibert (GSC Blagnac Vélo Sport 31). Jason Tesson suit Alexis Renard sur la liste de prix. Classement: 1er TESSON Jason SOJASUN ESPOIR ACNC le 164.7 km en

Le ministère des Sports a mis à jour son tableau des fluctuations sanitaires pour le sport. Alors que la version du 18 décembre approuvait la formation supervisée sur la voie publique pour les adultes sans limitation de nombre (lire ici), la version

Clément Venturini (AG2R Citroën Team) a remporté le championnat de France de cyclo-cross hommes élite ce dimanche à Pontchâteau (Loire-Atlantique). Le podium était complété par Joshua Dubau (Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys) et David Menut (Cross Team Legendre). Clément Venturini a remporté son quatrième titre de champion de France élite. Classement:

La fédération française de cyclisme annonce dans un communiqué la réduction des mesures pour les pratiquants. Ils sont différents pour les adultes et les mineurs. Les adultes ont le droit de reprendre une activité avec leur club. Cependant, vous devez suivre la règle des 3 heures et 20 kilomètres autour de la maison et conduire en groupe de six personnes maximum.

Ce samedi, Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic) a remporté la deuxième étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var Nice-Matin (2,1), les 175,7 kilomètres entre Pégomas et le Col d’Eze (Alpes-Maritimes) franchis. Le Colombien a évincé Simon Clarke (EF Pro Cycling) et Lilian Calmejane (Total Direct Energie). Nairo Quintana a également remporté le maillot de leader jaune.

Non merci, reste sur ça
Version Belgique-France.

Ref: https://www.directvelo.com