World news – Ceux qui méritent d’être couronnés aux Victoires de la Musique

0
22

C’est la même histoire chaque hiver: les gagnants des Victoires de la Musique sont controversés. Trop blanc, trop viril, trop sage, pas assez urbain … Selon ses détracteurs, il ne récompense jamais ce que les Français entendent vraiment. Matt Pokora s’est plaint que les chanteurs les plus populaires n’avaient aucune chance de gagner (enfin, surtout lui). « Ce sont les victoires de l’hypocrisie! » Appelé Mylène Farmer. Bénabar, qui a déjà remporté plusieurs prix, refuse désormais de participer. « Je n’aime pas ça », a-t-il simplement commenté.

Alors que nous approchions de la 36e édition, c’est la liste des nominés pour le meilleur album qui nous a fait grimacer les dents. En fait, une seule œuvre d’artistes masculins a survécu au second tour. Cependant, ces deux dernières années, ce prix a déjà été décerné à des hommes (Alain Souchon et Alain Bashung). «Nous sommes en France en 2021 … mais la majorité des électeurs sont des hommes alors que l’industrie vote. Les labels font des affaires entre eux: je vote pour votre artiste, vous votez pour mon artiste … »accuse Libération Camélia Jordana (nommée dans la catégorie chanson originale) et avoue qu’elle n’a travaillé qu’avec des hommes pour son nouvel album / p> Le L’académie électorale respecte néanmoins la parité: elle est composée de 900 membres, moitié hommes, moitié femmes, nommés par le conseil d’administration de l’association Victoires de la musique, principalement issus de l’industrie musicale (auteurs, compositeurs, producteurs, journalistes …). ), mais pas seulement. Ces membres votent sur une plateforme en ligne en deux tours pour toutes les catégories, à l’exception de celles des chansons originales et des œuvres audiovisuelles dont le prix est attribué par le public (vote par Internet). Bien entendu, si la liste est limitée au second tour, les électeurs peuvent ajouter n’importe quel nom au premier sur leur bulletin de vote. Les lauréats seront ensuite invités à la cérémonie dans la Seine musicale, qui sera diffusée en direct sur France 2.

C’est la première fois que ce grand rallye se déroulera sans public (la demande d’un «concert test ”A été rejeté par la préfecture). Le grand coup de coeur de la soirée est Benjamin Biolay, qui apparaît dans trois catégories (meilleur album, artiste masculin et chanson originale). Il est suivi par Yseult, nommée dans deux catégories, révélation féminine et chanson originale, la seule que l’on pense qu’elle devrait gagner. Son album et sa performance scénique ne correspondent pas à son tube « Body ». Sélectionné comme meilleur artiste masculin et meilleur album, Gaël Faye mérite ces deux prix. Jane Birkin reçoit une Victoire d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Pas très innovant pensez-vous? Voici les trois talents qui, selon nous, devraient être couronnés.

A 24 ans, cette fille grande et élancée avec une apparence radieuse et un visage aux traits noirs est la prochaine génération de chansons françaises. Le modèle auteur-compositeur-interprète belgo-congolais a séduit l’Europe et les États-Unis (jusqu’au set sélectif de Jimmy Fallon) grâce à ses chansons efficaces pop, variété, hip-hop et R&B et sa voix claire, jeune et ouverte. La fille des médecins congolais Marie-Pierra Kakoma alias Lous et The Yakuza (prononcé «luz», comme la lumière en espagnol) a vécu au Rwanda et a étudié la philosophie en Belgique. Elle lit Platon tous les jours, écoute de la musique classique tandis qu’à la maison, elle joue des versions latino-américaines (sa passion) et du rap. Elle est alors restée dans la rue pendant des mois et a été expulsée par sa famille peu de temps après avoir été violée. Une sale histoire révélée dans son premier album Gore, réalisé par El Guincho, le producteur de Rosalía (la nouvelle star du flamenco) et sorti en octobre. Avec ses tubes « Amigo », « Dilemma » et « Tout est gore », il transmet un sentiment de résilience et de joie. En tant qu’icône de la mode, Lous a changé son apparence, sa perruque et son humeur. D’une beauté saisissante, elle a opté pour Chloé et est devenue l’égérie de Louis Vuitton. Un braquage réussi.

C’est le nouveau poulain d’Initial, le label qui (parfois avec beaucoup d’autorité) Eddy de Pretto, Clara Luciani, Angèle … a façonné d’autres squatteurs sur le podium des Victoires. A 29 ans, Hervé Le Sourd avait déjà un petit succès de l’autre côté du canal avec son groupe électro-pop Postaal. Enfant, il rêvait de devenir footballeur et trouva des supporters enthousiastes en écrivant son premier EP intitulé Mélancolie F.C. (pour club de football) publié. S’il avait déjà prouvé son talent en jouant trois des meilleurs titres de l’album posthume de Johnny Hallyday (« Je ne suis d’un homme », Pardonne-moi, « Un enfant du siècle ») et le brillant tube de Shoes « Give It » Away « , il perd cette fois son nom de famille inadapté et nous agace complètement avec sa plume, qui est plantée dans son cœur et bat dans un rythme irrésistiblement accrocheur. Les mots rappellent Bashung, le beat The Blaze. Dans son ultra-visuel concerts (Hervé joue seul avec un éclairage spectaculaire), cette jolie gamine au crâne rasé révèle une énergie hypercommunicative.

Elle est la seule de cette liste à ne pas avoir survécu au second tour de victoires, et pourtant elle a la France à Groove depuis qu’elle a sorti son « Muscles » (son premier single en 2012). Bonnie Banane nous donne la banane avec ses chansons amusantes et sensuelles et ses vidéos avec un « lo-fi » « Esthétique. Enfant, elle était bercée par la musique funk et afro-américaine que ses parents entendaient à Saint-Tropez, où elle a grandi, ainsi que par les sons hip-hop pointus découverts sur le site de musique OkayPlayer. Elle s’installe à Paris pour étudier le cinéma. Formée au Conservatoire d’art dramatique, elle joue dans la série Mortel et dans L’Apollonide et Saint Laurent (deux films de Bertrand Bonello), compose des mélodies enivrantes et écrit des textes courts et puissants. Avec sa voix profonde et tendue, elle inspecte les zones grises de l’approbation, du flirt fort, du genre, du machisme et enflamme le R&B français.

Cette série américaine, qui était auparavant diffusée sur Arte, est une histoire émouvante sur la résilience et le pardon de un ancien condamné à mort et à revoir sur My Canal et Canal Séries.

TF1 a misé sur ce remake de la série américaine « This Is Us ». Un exercice dangereux et réussi, même si certains fans de la moue originale.

Les nominés pour ce type de prix sont uniquement les produits proposés par les maisons de disques et les producteurs.
C’est le même système que pour les prix littéraires, les Oscars, les globes d’or, etc.
Les majors, les producteurs, distribuent les récompenses et nous faisons croire au public que cela vient de lui.
Des manœuvres si rudes qu’elles ne convainquent personne sauf les naïfs.

Qui n’a jamais pensé à la montée du populisme face à un épisode du Machiavellian Game of Thrones ou du Black Baron? Ou sur les avantages – ou non – de la transparence en politique lorsque vous regardez l’emprunt? Le succès planétaire de La Casa de Papel ne reflète-t-il pas la montée de la pensée «anti-système» dans nos démocraties? Qu’est-ce que les grandes histoires contemporaines de la série nous apprennent de manière pragmatique sur le pouvoir, ses problèmes et ses jeux, comment les conquérir et les conserver?

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]