World news – CORRECTIF: Non, le musée Carnavalet n’abandonne pas tous les chiffres romains, Louis XIV. Je ne veux pas Ludwig 14

0
26

Après le Louvre, le musée Carnavalet a préféré les chiffres romains aux chiffres arabes dans son parcours. Mais « pour les noms des rois, l’utilisation de chiffres romains a été conservée dans tous les textes du musée », a indiqué le musée. Donc, Louis XIV n’est pas « Ludwig 14 ».

[CORRECTION. Selon un rapport de l’AFP, nous avons rapporté hier que la presse italienne avait fermement condamné la décision du musée Carnavalet de Paris de remplacer les chiffres romains par des chiffres arabes afin de faciliter la compréhension des visiteurs.

Le musée a déclaré ce jeudi matin 18 mars que ces informations sont incorrectes. «Depuis des siècles, l’utilisation des chiffres arabes a été privilégiée tout au long du cours en français et en anglais, car les données sont très nombreuses et le contenu peut être homogénéisé de ce fait», admet le communiqué du Musée de Paris. « Ce choix correspond à une utilisation croissante dans de nombreux musées à travers le monde. A l’exception des pays latins, les chiffres romains ne sont pas lus par de nombreux habitants de la planète. »

D’autre part, le musée poursuit: «Pour les noms des rois, l’utilisation des chiffres romains a été conservée dans tous les textes du musée (textes de salle, étiquettes développées, étiquettes pour enfants, écrans, graphiques, etc.) à l’exception des dispositifs d’accessibilité universels (donc pour un public handicapé, ndlr) très spécifiques dans le cours (…) Pour près de 3000 textes, cartels et contenus créés pour l’ensemble du nouvel itinéraire, 170 textes ont une approche universelle de l’accessibilité « . Nous nous excusons auprès de nos lecteurs.

La colère de Rome est tombée sur « Ludwig 14 »: Mercredi 17 mars, plusieurs journaux italiens ont dénoncé la décision du Musée Carnavalet de Paris de remplacer les chiffres romains par des chiffres arabes pour faciliter la compréhension de la visiteurs.

« La polémique: Louis XIV. Devient Louis 14 », Il Messaggero, le journal de la capitale italienne, publie dans Une Il Messaggero, pendant le Corriere della Sera, le principal quotidien de la péninsule, sur le page de titre écrit aussi un commentaire aussi succinct qu’éloquent: « Louis 14 ».

Alors que le Louvre s’est dispensé de numérotation romaine il y a quelques années pour désigner les siècles, car il croyait que ses millions de visiteurs, souvent étrangers, ils ne le faisaient pas sachez, le musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, a retiré toutes les figures romaines de ses salles. « Nous ne sommes pas contre les chiffres romains, mais ils peuvent être un obstacle à la compréhension des œuvres et des expositions », a déclaré Noémie Giard, directrice du musée Carnavalet, citée par Le Figaro.

Massimo Gramellini, écrivain et directeur adjoint du Corriere della Sera, était furieux dans l’édition de son quotidien du XVII / III / MMXXI. «Cette histoire des chiffres romains représente une synthèse parfaite de la catastrophe culturelle en cours: d’abord les choses ne sont pas enseignées, puis elles sont éliminées pour que ceux qui les ignorent ne se sentent pas mal à l’aise», écrit-il en première page et rappelle que « les obstacles sont utilisés pour apprendre à sauter « .

Sur les pages intérieures du journal, un autre intellectuel, Luciano Canfora, dénonce une » bêtise « qui » participe à un fléau plus général, le « politique de la rectitude ».  » Il serait souhaitable d’avoir une loi rendant obligatoire l’analphabétisme et un retour à la seule communication orale », ironise l’écrivain, historien et philologue qui propose dans un premier temps de supprimer les minuscules et les majuscules.

Pour le professeur d’histoire romaine Giusto Traina, cité par Il Messaggero, c’est « le vrai problème, pas le public. » « Non, le vrai problème, ce sont ceux igen qui décident, les politiciens, les dirigeants locaux, ceux qui, à certains égards, pensent que nous ne mangeons pas avec la culture », dit-il.

Le képi du premier soldat français, tué en 1914, est en les Collections du futur Monument de Haute-Alsace inclus

Lewis Trondheim rend sa médaille de Chevalier des Arts et des lettres pour dénoncer la situation précaire des auteurs de bandes dessinées

Titres associés :
CORRECTIF: Non, le Carnavalet n& # 39; Le musée n’abandonnera pas tous les chiffres romains, Louis XIV ne sera pas Louis …
Internautes s& # 39; amusé par la décision du musée Carnavalet de remplacer certains chiffres romains
Louis 14 au lieu de Louis XIV? Excitation en Italie après le retrait des chiffres romains du musée Carnavalet
Louis 14, Henri 2… Bientôt la fin des chiffres romains dans les musées?
" Abandon" Chiffres romains au musée Carnavalet: une polémique exagérée?
" Non, les chiffres romains ne sont pas interdits au Musée Carnavalet à Paris "
Le musée Carnavalet donne les figures des Romains dans certains textes explicatifs
Cette nouvelle façon de d& # 39; La lettre de Louis XIV a provoqué une grande polémique en France et en Italie
– <a href = "/? S = Pourquoi la presse italienne s& # 39; insurgée contre les musées français? ; vous rebellez contre les musées français?
L& # 39; Elimination des chiffres romains du musée Carnavalet indignés les intellectuels italiens

Ref: https://www.francetvinfo.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: