World news – EN DIRECT – Coronavirus : pour un Français sur deux, le gouvernement ne prend «pas assez de précautions»

0
17

Selon un sondage Elabe, 62% des Français n’ont pas confiance en l’exécutif pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

La pandémie causée a fait au moins 936.095 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre, selon un dernier bilan.

Sur la journée de mardi, 6257 morts supplémentaires et 296.401 cas de plus ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde (1290), les États-Unis (1250) et le Brésil (1113).

Un total de 2250 établissements scolaires sont actuellement fermés au Maroc en raison de risques toujours vivaces de contamination, selon les chiffres du ministère de l’Education. «On est actuellement à environ 950.000 élèves», dont les écoles sont fermées, sur les quelque 7 millions qui devaient faire leur rentrée en septembre, a indiqué à l’AFP la porte-parole du ministère.

Plus de 2000 nouveaux cas quotidiens d’infection ont été recensés ces derniers jours au Maroc, pour un total de 90.324 personnes contaminées, dont 1648 décès mercredi soir.

L’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam, sera fermée pendant trois semaines dans le cadre de nouvelles mesures restrictives, ont indiqué aujourd’hui les autorités religieuses en charge des lieux saints musulmans dans la Vieille ville de Jérusalem.

Le Waqf de Jérusalem a tenu une réunion d’urgence et décidé de «suspendre l’entrée des fidèles à partir de vendredi après-midi et pour une période de trois semaines», a déclaré à l’AFP Hatem Abdel Qader, membre de cet organisme qui gère l’esplanade et, pour des raisons historiques, dépend de la Jordanie.

Désignée sous le nom de Noble sanctuaire par les musulmans et Mont du Temple par les juifs, l’esplanade des Mosquées comprend notamment le Dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa. Elle avait fermé deux mois au début de la pandémie de Covid-19, une première alors depuis l’occupation en 1967 et l’annexion par Israël de Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville.

>> LIRE NOTRE ARTICLE – Quêtes, dons, denier… Les finances de l’Église à l’épreuve du Covid-19

Le ministre de la Santé Olivier Véran fera demain un point sur la stratégie du gouvernement face au Covid-19, notamment en matière de tests, alors que le projet de loi prolongeant de six mois la possibilité de restreindre rassemblements et déplacements a été examiné mercredi en Conseil des ministres.

» LIRE AUSSI – Covid-19: les masques pour soignants peu adaptés au visage des femmes et des Asiatiques

Alors que le premier ministre Jean Castex avait annoncé la semaine dernière que les conférences de presse régulières allaient reprendre face au regain de l’épidémie, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué mercredi qu’Olivier Véran fera jeudi après-midi «une présentation claire pédagogique de la stratégie» du gouvernement «pour vivre avec le virus».

Le rendez-vous portera notamment sur la stratégie des tests, souvent décriée pour ses retards, la territorialisation, l’obligation du port du masque, le vaccin ou encore l’application StopCovid qui, a reconnu Gabriel Attal, n’a «pas trouvé son public». La priorité aux tests pour ceux qui ont l’application n’est «pas à l’ordre du jour», a-t-il ajouté.

Rare depuis son audition par l’Assemblée nationale mi-juin, le numéro 2 du ministère de la Santé Jérôme Salomon, qui avait rythmé la vie des Français pendant le confinement avec ses points presse, répondra mercredi aux sénateurs aux côtés des dirigeants de Santé publique France.

«L’évolution sanitaire dans ces territoires permet de mettre fin dès aujourd’hui à l’état d’urgence, et à Mayotte et la Guyane de rentrer dans le régime transitoire, c’est-à-dire le même régime que le reste du pays», a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres.

Selon l’ARS, 3301 cas de virus ont été confirmés depuis le début de l’épidémie à Mayotte, et 40 décès recensés. Seulement quatre personnes sont actuellement hospitalisées. La Guyane comptabilise de son côté 9578 cas positifs, 64 décès, et 22 patients hospitalisés, selon les derniers chiffres de l’ARS mardi.

La Grande Braderie de Strasbourg, prévue le 3 octobre, et le traditionnel défilé de la Saint-Nicolas, début décembre à Nancy, sont annulés en raison de l’épidémie de coronavirus, ont annoncé mercredi les organisateurs des deux manifestations. À moins de trois semaines de l’événement, l’Association des commerçants de Strasbourg et environs souligne que «l’évolution croissante» des chiffres de contamination dans la région l’amène à prendre cette «décision responsable». C’est «la première fois en 62 ans» que l’événement, qui peut accueillir jusqu’à 150.000 personnes, est annulé, souligne l’association. Elle justifie ce choix par le «protocole sanitaire très contraignant» qu’aurait nécessité le maintien de cette manifestation «qui dure 12 heures».

La ville de Nancy a annoncé l’annulation du traditionnel défilé de la Saint-Nicolas, le point culminant des festivités autour du saint patron de la Lorraine qui rassemble habituellement quelque 100.000 personnes, pour des raisons similaires.

Près d’un Français sur deux (47%) pense que le gouvernement ne prend «pas assez de précautions» pour limiter la propagation du coronavirus au vu des mesures prises, indique un sondage Elabe pour BFMTV publié mercredi.

Ils sont à l’inverse 20% à juger que le gouvernement prend «trop de précautions», et 33% à considérer qu’il fait «juste ce qu’il faut». En outre, 62% ne font «pas confiance» à l’exécutif pour lutter contre l’épidémie de coronavirus (+6 points en comparaison du précédent sondage réalisé les 25 et 26 août), tandis que 38% lui font «confiance» (-5 points).

La région de Madrid, épicentre du rebond de l’épidémie de Covid-19 en Espagne, a annoncé qu’elle envisageait de confiner les zones de la ville ou de la région enregistrant la plus forte hausse du nombre de cas de Covid-19.

La région de Madrid annonce qu’elle prendra ce week-end des mesures « qui vont dans le sens de ce que les gens peuvent comprendre comme (sic) confinement sélectif des zones à plus forte incidence ». Le sud de la région est particulièremt touché par le covid.https://t.co/Ov5LxHoSeW

Antonio Zapatero, numéro deux des autorités régionales de Madrid en matière de santé, a évoqué devant la presse un «confinement par zones de santé» – dont dépend chaque patient dans son quartier ou sa ville – «ayant la plus grande incidence» de nouveaux cas par rapport à leur population. Ces «restrictions au niveau des rassemblements de personnes et aussi de la mobilité» seront annoncées «d’ici à la fin de la semaine», a-t-il ajouté. «L’incidence la plus forte est toujours actuellement dans le sud de Madrid», a ajouté Antonio Zapatero.

Plusieurs quartiers modestes du sud de la capitale espagnole et villes des alentours ont enregistré ces deux dernières semaines un nombre de cas dépassant les 700 pour 100.000 habitants. Le quartier de Puente de Vallecas à Madrid dépasse même les 1000.

La compagnie Alitalia lance à partir de ce mercredi des vols quotidiens «Covid-free» entre Rome et Milan, qui transporteront seulement des passagers testés négativement au Covid-19.

From 16/9, per the provisions of the Lazio Region, a trial period of « Covid-Tested » flights will begin on two frequencies from Rome Fiumicino – Milan Linate, exclusively boarding passengers who test negative for Covid-19. More info:https://t.co/8iPKcRMo8Y pic.twitter.com/GtDVtBuKdQ

Les passagers devront soit effectuer un test antigénique par prélèvement nasal avant l’embarquement, soit présenter un certificat de test effectué dans les 72 heures précédant le vol. Deux vols, reliant l’aéroport Rome Fiumicino à celui de Linate à Milan, sont concernés: l’un partant à 13h30 tous les jours de la semaine et l’autre à 17h30, du lundi au vendredi.

La pandémie de Covid-19 pourrait coûter 14 milliards de dollars au football mondial, et a déjà poussé plus de 150 fédérations à solliciter l’aide de la Fifa, a indiqué mercredi Olli Rehn, qui pilote ce dossier au sein de l’instance.

Sans entrer dans les détails, il a précisé que le football sud-américain «avait souffert assez lourdement», sur un continent durement frappé par la pandémie, même si «en termes absolus», l’Europe accuse des pertes plus importantes.

Les tests rapides «antigéniques» du coronavirus pourront désormais être autorisés pour réaliser des opérations de dépistage dans la population générale, mais pas pour les personnes avec des symptômes ou les «cas contacts», selon un arrêté publié ce mercredi au Journal Officiel.

Un appel à la mobilisation générale de la population contre le Covid-19 a été lancé ce mercredi à Saint-Martin, après la décision de maintenir les contrôles aux frontières avec la partie hollandaise de l’île jusqu’au 1er octobre.

À la demande de l’Agence régionale de santé (ARS), la préfète des Îles du Nord a décidé de maintenir les contrôles aux frontières jusqu’au 1er octobre, en raison notamment des risques d’augmentation des cas de Covid. «Soit on reconfine, soit on maintient les contrôles», a expliqué la préfète Sylvie Feucher à la presse.

Le président guinéen, Alpha Condé, a reconduit l’état d’urgence sanitaire instauré en mars contre le Covid-19 et lui permettant de maintenir des mesures exceptionnelles. «L’état d’urgence sanitaire est prorogé pour une nouvelle période d’un mois à compter du 16 septembre 2020 sur l’ensemble du territoire national», dit l’ordonnance prise par le président guinéen et lue à la télévision nationale. Les défenseurs des droits humains et l’opposition accusent les autorités de se servir de la pandémie comme prétexte pour réprimer la contestation dans une année électorale chargée, culminant avec une présidentielle programmée le 18 octobre.

Le nombre de pèlerins juifs coincés à la frontière entre le Bélarus et l’Ukraine en raison des restrictions liées au coronavirus dépasse désormais le millier et d’autres continuent d’affluer. Selon les gardes-frontières bélarusses, au moins 1064 citoyens israéliens ont traversé la frontière depuis lundi, dont 242 enfants. Les gardes-frontières ukrainiens ont eux aussi estimé leur nombre à «environ 1000», tout en disant avoir la situation «sous contrôle», selon leur porte-parole Andriï Demtchenko.

Venus principalement d’Israël mais aussi de France, de Grande-Bretagne et des États-Unis, ces juifs hassidiques espéraient participer à un pèlerinage à Ouman, dans le centre de l’Ukraine mais se retrouvent bloqués dans le «no man’s land» entre les deux États à cause de la fermeture des frontières ukrainiennes du fait de la pandémie. Les pèlerins sont passés par le Bélarus en pensant pouvoir contourner les restrictions mises en place par Kiev.

La récession mondiale devrait être moins prononcée que prévu en 2020, estime l’OCDE dans ses perspectives économiques publiées mercredi, la réaction rapide et conséquente des États ayant permis de limiter les dégâts, mais la reprise devrait être moins forte en 2021 qu’elle ne l’anticipait en juin.

Après avoir accéléré au printemps, lorsque les mesures de confinement destinées à combattre la pandémie de coronavirus ont été allégées, «le rythme de la reprise mondiale a perdu un peu de son élan au cours des mois d’été, en particulier dans les économies les plus avancées», constate l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

«Le nationalisme vaccinal met des vies en danger, la coopération en matière de vaccins les sauve», avertit également la présidente de la Commission européenne dans son discours sur l’état de l’Union devant le Parlement européen. «Face à la crise que connaît le monde, certains choisissent le repli sur soi (…) Trouver un vaccin ne suffit pas. Nous devons veiller à ce que les citoyens européens et ceux du monde entier y aient accès (…) Aucun d’entre nous ne sera en sécurité tant que nous ne serons pas tous en sécurité», a insisté Ursula von der Leyen, alors que la recherche d’un vaccin contre le Covid-19 fait l’objet d’une vive concurrence à l’échelle mondiale. 

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, appelle à une «Union européenne de la santé», alors que les États membres ont fait face en ordre dispersé à la pandémie de Covid-19.

We need to build a stronger European Health Union. To strengthen our crisis preparedness and management of cross-border health threats. And it is clearer than ever that we must discuss the question of health competences. #SOTEU pic.twitter.com/EqvcJCZM73

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a dénoncé une «trahison de la parole publique», jugeant le décret sur la reconnaissance du Covid-19 en maladie professionnelle «extrêmement restrictif». «Le décret sorti hier nous met très en colère (…), il ne reconnaît que les impacts sur l’appareil respiratoire et pas les autres conséquences» de la maladie pour les soignants, a critiqué le dirigeant du premier syndicat français à l’antenne de RTL.

Le rebond des créations d’entreprises en France après le confinement s’est tassé avec seulement une très légère augmentation de 0,4% par rapport à juillet, en données corrigées des variations saisonnières, a rapporté mercredi l’Insee.

La hausse des créations a été forte dans la restauration rapide, la construction et l’industrie, tandis que ces créations ont reculé dans les services aux ménages, a détaillé l’Institut national de la statistique. En juillet, le nombre de nouvelles immatriculations d’entreprises avait progressé de 9,1%, après 38,2% en juin, ce qui leur avait permis de retrouver leur niveau d’avant-crise.

Quatre-vingt-un établissements scolaires et un peu plus de 2100 classes sont fermés en France en raison de cas de Covid-19, a indiqué mercredi le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer. 

Ces fermetures concernent «autour de 0,13%» des quelque 60.000 établissements scolaires du pays, a précisé le ministre sur LCI. «Ce sont des chiffres qui restent quand même très limités (…) Quand vous avez 0,13%, c’est quand même une rentrée qui est bonne», «la meilleure possible eu égard à la crise sanitaire», a-t-il estimé. Le 7 septembre, le ministère dénombrait 28 établissements et 262 classes fermés à cause de l’épidémie.

INFO FRANCE BLEU – Coronavirus : une vingtaine de cas à l’université de Pau et des Pays de l’Adour #COVID__19https://t.co/YJgXlbYP3N pic.twitter.com/DbOgIsbbfJ

La chute du nombre de touristes internationaux due à la pandémie a entraîné une perte de 460 milliards de dollars pour le secteur au premier semestre, estime l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). 

International tourist arrivals ⬇️65% in first half of 2020.Despite the cautious lifting of travel restrictions, this represents an unprecedented decrease.More than ever, the tourism sector needs governments to act coordinated and ACT NOW. 📰https://t.co/kTVRab4aqf pic.twitter.com/Hoh6MIUr3f

En cause, une chute de 65% du nombre de touristes internationaux sur la période, marquée par les fermetures de frontières et les restrictions pour les voyageurs.

L’Inde a franchi mercredi la barre des cinq millions de cas de coronavirus, selon les chiffres du ministère de la Santé, alors que la pandémie s’étend à un rythme de plus en plus rapide à travers le pays. 

La seconde nation la plus peuplée de la planète, qui a enregistré un million de nouvelles contaminations en seulement onze jours, compte désormais 5,02 millions de cas, juste derrière les États-Unis, qui en comptent 6,59 millions. Mercredi, le nombre de nouveaux cas s’est élevé à plus de 90.000 et celui des décès à 1290, ce qui constitue un chiffre record.

L’Europe aborde un moment décisif dans la lutte contre le coronavirus avec l’augmentation du nombre de cas, la rentrée scolaire et la prochaine arrivée de l’automne. Il est temps d’arrêter de «poursuivre des chimères» et de prendre des décisions dures pour protéger les plus vulnérables et maintenir les jeunes à l’école, quitte à accepter des sacrifices inévitables, a déclaré mardi le directeur des Situations d’urgence de l’OMS, Michael Ryan.

Un vaccin pourrait être disponible pour le grand public en Chine dès novembre, a affirmé une haute responsable, au moment où la course continue entre les laboratoires du monde entier.

» LIRE AUSSI – Dans la course aux vaccins, il faudra faire preuve de la plus grande transparence

«Les progrès actuels sont très satisfaisants», a expliqué à la télévision nationale CCTV l’épidémiologiste Wu Guizhen, une responsable du Centre de contrôle et de prévention des maladies, un organisme du ministère chinois de la Santé. 

De son côté, le président américain Donald Trump a affirmé mardi qu’un vaccin pourrait être disponible d’ici un mois – une accélération de ses propres prédictions déjà étonnamment optimistes – mais il a ajouté que la pandémie pourrait aussi s’en aller d’elle-même.

Près de 8000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France en 24 heures, un ordre de grandeur comparable à ces derniers jours, mais les admissions à l’hôpital et en réanimation poursuivent leur remontée, selon les données officielles publiées mardi.

Dans le détail, 7852 cas ont été confirmés entre lundi et mardi, contre 6158 lundi soir, plus de 7000 dimanche et plus de 10.000 samedi, selon Santé publique France. En outre, 2713 malades ont été hospitalisés sur les 7 derniers jours, et 479 ont été admis en réanimation où l’on traite les cas les plus graves. Pour ces deux indicateurs, la hausse semble s’être toutefois accélérée lundi et mardi: ces deux journées représentent à elles seules plus de 40% des hospitalisations des sept derniers jours (545 lundi puis 642 mardi) et près de la moitié des admissions en réanimation (104 lundi puis 117 mardi).

Selon un sondage Elabe, 62% des Français n’ont pas confiance en l’exécutif pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

A quand des spots tv pour expliquer comment mettre le masque ! C’est incroyable de voir autant de personnes avec le masque autour du cou, mis que sur la bouche.Le nez expire et inspire le virus, c’est facile à comprendre !

Quand je pense qu’on donne une tribune au charlatan marseillais et qu’on discute sur le masque moi c’est simple je vois une personne sans masque je lui mets une claque ou je dénonce

Et si ces assistés de français se prenaient un peu en charge? faut arrêter cette hystérie ! medias coupables de l entretenir pour gagner plus d argent


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]