World news – FR – Charles Consigny: « Pour Geoffroy de Lagasnerie, une opinion de droite est une opinion de gauche »

0
26

FIGAROVOX / TRIBUNE – Les propos de Geoffroy de Lagasnerie sur France Inter qui appellent ouvertement à la censure sont la preuve du puissant sectarisme d’une certaine gauche, analyse Charles Consigny

Qu’avez-vous pensé des propos de Geoffroy de Lagasnerie qui disait sur France Inter que les « (in) justes opinions » ne devaient pas se voir accorder la citoyenneté?

J’ai entendu avec stupéfaction, mercredi 30 septembre dernier, le sociologue Geoffroy de Lagasnerie se plaindre sur France Inter d’un échec supposé de projets progressistes, et exprimer le souhait d’un espace médiatique où seuls les «justes opinions» pourraient s’exprimer évidemment avec beaucoup de passion sur à gauche, Geoffroy de Lagasnerie exprime une pensée articulée et protestante dans laquelle tout n’est pas absurde

Quand il critique l’obsession de l’ordre, la violence perpétrée par l’État pour le maintenir, et quand il dit au fond, si je le comprends bien, que l’État ne sert plus, plus ou moins, que de sécuriser les dominants en leur position en écrasant les dominés quand ils ont l’audace de protester contre le sort qui leur est fait (les gilets jaunes en savent quelque chose), on ne peut pas dire qu’il n’y évoque pas une réalité, qui persiste, qui s’installe, dans le déni de la classe dominante qui fait comme si tout allait bien et qu’il n’y avait jamais rien à redire

Il est vrai que la France est de moins en moins un pays où la mobilité sociale est possible, où l’on peut s’extraire de sa classe de naissance, et presque plus un pays où l’on a le droit de critiquer l’ordre établi Le macronisme se moque et sûr de lui, il met aussitôt sur l’étagère «à l’ancienne» (ou «fachos», ou «fous») ceux qui osent exprimer une objection contre la politique menée, et on ne peut pas dire que la presse soit si audacieuse jouer son rôle de critique, de questionnement, d’empêcher les gens de travailler en rond Y a-t-il vraiment jamais eu une presse plus servile, aplatie, copine, qui, loin de jouer un rôle de contre-pouvoir, semble surtout désireuse de plaire au pouvoir en place?

On peut partager avec Lagasnerie ce sentiment d’une France aussi amidonnée, fermée, où les strates sont de plus en plus hermétiques et les policiers sont de plus en plus armés et désagréables – la sécurité est devenue une véritable passion française qui justifie tous les désagréments imposés quotidiennement sur les citoyens, l’apogée, le délire absolu ayant bien sûr été atteint pendant la période d’enfermement, où il ne restait plus qu’une ombre, un souvenir, pour se demander si nous n’avions jamais proclamé des libertés

Il y a tout de même une forme de charme dans l’indignation de Lagasnerie, qui s’exprime dans une époque cynique et douce où la politique semble ne servir qu’à combler les chanceux une fois en fonction et où la vie intellectuelle est paresseuse Nous regrettera que ce jeune philosophe ait gardé de sa jeunesse imminente un péché qui aurait dû passer avec le temps et qui est l’intolérance des idées différentes de la sienne Exiger ouvertement une censure pour les opinions considérées (scientifiquement infusées, apparemment, selon le sujet) comme « injuste », sérieusement?

Qu’est-ce qu’une opinion injuste? Par exemple, critiquer la fiscalité française, qui pour un très grand nombre de citoyens de ce pays frôle souvent la spoliation, est-il une opinion injuste, car c’est une opinion qui peut être vue comme une critique de la redistribution? , justice sociale, égalité, opinion égoïste? Dit que le capitalisme, qui a sorti des dizaines de millions de personnes sur la planète de la pauvreté, qui permet le progrès technologique, les progrès scientifiques, la récompense du mérite, peut-être ne pas jeter à la poubelle au profit de qui sait quel collectivisme écologique, est-ce une opinion injuste, de droite, «intolérable»?

En d’autres termes, défendre la liberté du citoyen contre l’emprise grandissante du pouvoir étatique, et demander au fond à votre voisin de vous laisser tranquille, aspirer à la tranquillité, à un travail justement récompensé, à une vie privée pleinement préservée , c’est-à-dire ne pas être à gauche, est-ce encore permis, et cela doit-il conduire à être banni de toute expression publique? Avons-nous le droit de ne pas prononcer d’idées de gauche?

Qu’il est devenu difficile aujourd’hui de faire entendre une voix dissonante Comment peut-on dire que « les combats progressistes échouent » lorsqu’ils ne sont entendus que? Alors que la presse a érigé Adèle Haenel au rang d’héroïne et passe son temps à célébrer des films et des livres et des expositions et des artistes qui tournent autour du féminisme, du racisme, de la diversité, des méfaits du capitalisme, des thèmes qui semblent devenus obligatoires pour avoir la citoyenneté, et sur lequel il est absolument interdit, sous peine d’excommunication, de crucifixion médiatique, d’exprimer la moindre opinion nuancée?

Lagasnerie peut convenir que ces sujets servent d’écrans à ceux qui sont plus difficiles à gérer: chômage, pauvreté, déclassement, effondrement de ce pays qui prolétarise alors que ses élites regardent ailleurs Il peut aussi convenir de dire que le débat est devenu impossible dans notre pays, se heurtant d’une part au ricanement macronien et d’autre part à un radicalisme inquiétant, voire tout simplement à la pure stupidité comme nous l’avons pourrait le voir avec les récentes décisions des maires écologiques contre les sapins de Noël ou le Tour de France – quelles priorités!

A l’heure du sanitarisme furieux, à l’heure où la liberté est mise à mal sans que personne ne bouge, il me semble au contraire urgent de se disputer, de discuter, de me protester, je veux débattre avec M by Lagasnerie!

La petite philosophie de Lagasnerie, commune à celle des gens de gauche perchés sur leur surplomb moral, est un exemple de géomimétisme étonnant: il s’agit tout simplement d’une adaptation de la thermodynamique de la glace du Pôle Nord: un déferlement de chaleur fait fondre la glace, le pouvoir réfléchissant (albédo) diminue, et la glace fond encore plus Alors la France se redresse, le pouvoir de réflexion de la gauche diminue (intolérances, invectives) et la France devient encore plus droite La politique a ses périodes glaciaires, il est temps pour le permafrost soviétique de laisser fleurir à nouveau les pâturages luxuriants

C’est pour le moins étonnant que le CSA n’intervienne pas auprès de FranceInter pour mettre un peu d’ordre dans cette radio intolérante où seule la seule pensée a valeur de vérité Après tout comme pour beaucoup on paie une redevance et on est pas obligé d’endurer une tyrannie unilatérale et sectaire

Je ne comprends toujours pas pourquoi les radios et télévisions publiques, payées par le contribuable, comme France Info, France Inter, France télévision, sont clairement marquées idéologiquement très à gauche et ne s’en cachent même plus quand ‘ ils sont censés représenter tous les Français Et cela dure depuis des décennies Un des scandales les plus importants de la vie prétendument démocratique de ce pays

Geoffroy de Lagasnerie

Actualités du monde – FR – Charles Consigny: « Pour Geoffroy de Lagasnerie une opinion de droite est une opinion de gauche »



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-charles-consigny-pour-geoffroy-de-lagasnerie-une-opinion-de-droite-est-une-opinion-de-gauche/?remotepost=358334

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]