World News – FR – Confinement: télétravail, chômage partiel annonces gouvernementales pour les entreprises

0
17

Avec le nouveau confinement, les règles de travail changent Le Premier ministre Jean Castex et ses ministres Bruno Le Maire et Elisabeth Borne ont clarifié les contours

Comme un air de déjà vu Après l’annonce de la recomposition nationale par Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex, accompagné de la ministre du Travail Elisabeth Borne et du ministre de l’Économie Bruno Le Maire a précisé ce jeudi 29 octobre 2020 les détails de les différentes mesures

Le chef de l’Etat a déclaré dans son discours télévisé que le télétravail « sera à nouveau généralisé » Jean Castex a déclaré jeudi qu’il devrait être « aussi massif que possible »

Les entreprises du secteur privé devront autoriser ce mode de travail «5 jours par semaine», pour les fonctions qui le permettent Dans les administrations publiques également, le télétravail doit être déployé autant que possible

Une clarification faite jeudi matin devant des parlementaires, avant que le Premier ministre ne quitte l’hémicycle pour se rendre à la cellule de crise ouverte après l’attentat de Nice, qui a fait trois morts dans la matinée

« Le recours au télétravail doit être aussi massif que possible Dans le secteur privé, toutes les fonctions pouvant être télétravaillées doivent être effectuées 5 jours par semaine », déclare @ JeanCASTEX # COVID19 #DirectAN #Confinement pictwittercom / qPDXCjA3wn

Pour vous rendre sur votre lieu de travail, vous ne devez pas oublier votre justificatif de déplacement professionnel Il est à fournir par l’employeur et valable pour la durée de l’accouchement

Il vous permet de justifier, en cas de contrôle, la nécessité de votre déplacement dans le cadre de votre activité professionnelle, sans avoir à remplir chaque jour une attestation de voyage exceptionnelle

« Les fonctionnaires et les indépendants pourront présenter leur carte professionnelle ou autre preuve d’activité professionnelle », a déclaré Jean Castex dans la soirée

Pour rappel, le défaut de certification peut entraîner une amende de 135 euros, jusqu’à 3 750 euros et six mois d’emprisonnement en cas de troisième récidive en 30 jours

Quant au chômage partiel, il est renouvelé pour les salariés et les employeurs dans les mêmes conditions que jusqu’à présent

Alors que la compensation devait évoluer le 1er novembre, les conditions financières ont été prolongées jusqu’au 31 décembre 2020, avant l’annonce du reconditionnement

Les travailleurs en chômage partiel continueront d’être indemnisés à hauteur de 84% de leur salaire net (100% s’il est payé au SMIC) Les entreprises sont remboursées par l’Etat et l’Unédic 85% de cette indemnité Elles doivent payer les 15% restants

Pour les secteurs protégés, les plus stressés (hôtels et restaurants, culture, événements, etc.) Le chômage partiel à 100% a été prolongé de septembre à la fin de l’année

Concernant le protocole de santé dans les entreprises, les règles avaient déjà été révisées le 16 octobre. Elles prévoyaient le renforcement du télétravail et l’ajustement des horaires de présence « afin de lisser les flux aux heures de pointe »

Un nouveau protocole sanitaire doit être mis en ligne dans la soirée, précise le Premier ministre Elisabeth Borne qui a cependant déjà précisé que pour certaines activités (bureaux d’études, architectes, techniciens, etc.), les employés peuvent passer « une partie de leur temps sur le lieu de travail »

Dans ce cas, elle demande aux employeurs « d’ajuster les heures d’arrivée et de départ pour limiter les foules aux heures de pointe » Les restaurants de l’entreprise resteront également ouverts avec un protocole de santé renforcé

En ce qui concerne les entreprises fermées administrativement, « une couverture jusqu’à 10 000 euros par mois pour les pertes » sera également possible dans le cadre du Fonds de solidarité

Les PME de moins de 50 salariés en difficulté bénéficieront d’exonérations fiscales accrues

Ce confinement est un coup dur pour toutes les entreprises qui vont être fermées Je veux vous dire: le soutien économique de l’Etat sera encore plus fort que lors du premier lock-out Nous serons à votre service et à vos côtés chaque journée pendant cette crise sanitaire peaktwittercom / 9niKFHrLQo

Le prêt garanti par l’État (PGE) sera prolongé de six mois « L’amortissement peut être étalé sur une à cinq années supplémentaires, à des taux compris entre 1 et 25% maximum », a déclaré le ministre de l’Économie Bruno Le Maire

Pour les entreprises déjà en difficulté et incapables de rembourser leurs prêts du premier confinement au 1er mars 2021, elles « pourront obtenir un nouveau report d’un an supplémentaire avant de commencer à rembourser leur prêt », a-t-il ajouté. il ajoute

Les demandes de prêt différé ne seront pas considérées comme un défaut commercial

L’Etat met également en place un prêt direct au cas où les entreprises n’auraient pas les liquidités nécessaires, a également souligné le ministre de l’Économie

Ces prêts d’État peuvent aller jusqu’à 10 000 euros pour les entreprises de moins de 10 salariés, 50 000 euros pour les entreprises de 10 à 50 salariés Au-delà de 50 salariés, l’Etat peut accorder des avances remboursables, plafonnées à trois mois de chiffre d’affaires

Enfin, Bruno Le Maire a tenu à rassurer les commerçants dont les loyers restent encore une charge à supporter et a annoncé la mise en place d’un crédit d’impôt pour les propriétaires qui annuleraient au moins un mois de leurs loyers à des entreprises correspondant à «30% du montant de loyers abandonnés « 

2 Accident grave sur la ligne 8 du métro à Paris: trafic interrompu dans plusieurs stations

4 écoles: le port du masque est désormais obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans

Télétravail, Entreprise, Élisabeth Borne, emploie

World news – FR – Confinement: télétravail, chômage partiel annonces gouvernementales pour les entreprises
Titre associé :
Confinement: télétravail, annonces gouvernementales de chômage partiel pour les entreprises
Confinement: " Le n& le télétravail n’est pas une option&  », assure Elisabeth Borne
Dans les entreprises, & » télétravail n& # 39; n’est pas une option, mais une obligation& « 
& « télétravail n& # 39; n’est pas une option", insiste Élisabeth Borne
Reconfinement et télétravail: qu’est-ce que cela implique?
Reconfinement: télétravail n& # 39; n’est « pas une option » prévient Élisabeth Borne
Télétravail, distance du bureau quoi le le protocole de santé de l’entreprise spécifie
Le télétravail massif est de retour non sans difficulté
Covid: le télétravail devient la règle, " pas une option "
Protocole de santé de l’entreprise: le contenu du nouveau document dévoilé


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]