World news – FR – Tempête Alex: « On pouvait entendre la nature éclater »

0
42

Que se passera-t-il si Trump, qui est positif à Covid-19, n’est pas en mesure d’assister à l’élection présidentielle du 3 novembre?

Sandrine a entendu les pierres tomber dans le lit de la rivière Elle a « tremblé » à chaque arbre et à chaque bloc qui tombait du mur Mais elle n’a pas entendu la route s’écrouler dans le lit de la Vé souffert Pourtant ce 43 une secrétaire d’un an a passé la nuit dans sa maison qui surplombe le trou béant laissé dans le goudron

Vendredi soir, au plus fort de la tempête Alex qui a frappé les Alpes-Maritimes, un camion de pompiers est tombé avec la route qui mène à Roquebillière et Saint-Martin-Vésubie, à 50 km de Nice Ses deux occupants , un pompier volontaire de 32 ans et un capitaine, tous deux parents et de la vallée, sont portés disparus Au total dans le département le samedi à 1 pm, un décompte des pompiers fait état de 8 disparus et 10 recherchés (dont les proches n’ont aucune nouvelle) On ne peut plus compter les rivières en crue, les ponts déchirés, les routes effondrées

Roquebillière est un petit village de montagne de 1800 habitants Ses maisons en plâtre coloré ou avec pierres apparentes, sont placées au pied des pics gris et verts Ce samedi matin la route est encore trempée La brume accroche les sommets Pendant la nuit, au village amont de Saint-Martin-VÃ © subie, Roquebillière a enregistré un record pluviométrique «Dans tout le moyen et haut-pays de Nice, il y a eu des accumulations de pluie exceptionnelles, note Franck Lannoy, assistant au Nice Centre Météo France A Saint-Martin-VÃ © subie, il y avait 456 millimètres.

Le Vé souffert à Roquebillière La moitié de la passerelle piétonne reliant l’ancien village au nouveau a été emportée par la violence des courants Photo Laurent Carré pour la Libération

Chargés d’humidité et d’air chaud des Baléares, les nuages ​​de la mer se sont accumulés sur les premiers reliefs Des orages très localisés sont venus s’écraser dans les vallées de la Vésubie et de la Roya, gonflant les ruisseaux et emportant tout avec eux

C’est le bruit des hélicoptères qui a réveillé Sandrine, quand elle s’est finalement endormie sur les coups de 8 heures ce samedi matin « C’est stressant On savait déjà qu’en septembre 1993, dit-elle Cette nuit encore, on pourrait entendre la nature se déchaîner Elle est plus forte que nous Nous sommes impuissants « De sa fenêtre, la nuit dernière, la mère a vu les lumières bleues clignotantes des pompiers serpenter sur la route Ils ont été emportés Une route qui, depuis vingt-cinq ans, est venue plus près du lit de la rivière Avant, il fallait faire un petit tour plus près de la falaise « Un jour, ils voulaient faire une route plus droite, sans virages Mais il faut arrêter de prendre terre dans la rivière et la nature, raisonne son mari David Par chance, les murs des anciens tenaient »

Avec l’effondrement, c’est toute une vallée qui est isolée Les habitants de Roquebillière et Saint-Martin-Vésubie n’ont plus de route d’accès à Nice – A moins de faire un trajet de 2h30 sur le col de Turini à une altitude de 1600 mètres Plus d’électricité, d’eau courante, de réseau téléphonique et d’Internet Sur la place du village de Roquebillière, l’horloge de la mairie s’est arrêtée à 21h35

A l’intérieur, le maire fait le point – ???? À l’ancienne, sans ordinateur et avec papier Le monument aux morts n’est plus, la station de traitement des eaux a été emportée, l’eau et les zones de pêche sont en panne, les passerelles arrachées es « Sur le plan humain, nous en avons quatre des personnes toujours portées disparues Les deux pompiers et deux personnes âgées, précise Gérard Manfrodi Ils ont été emmenés chez eux ils ont refusé de partir Nous avons négocié toute la journée « Son épouse, Monique Manfrodi, conseillère municipale: » A 83 et 88 ans, ils ont expliqué à nous qu’ils y étaient déjà allés Ils ont dit: «Nous préférerions mourir dans notre maison que reconstruire» Deux imprudents sur un pont fermé et un gendarme ont également été emmenés, avant d’être retrouvés «Ils sont miraculeux», assure le maire

Sur la place du village, nous chargeons notre téléphone portable sur le générateur et nous attendons que de l’eau soit distribuée Près de 5.000 bouteilles ont déjà été données C’est la solidarité du village qui est active La veille, après le retentissement de la sirène, 35 personnes étaient hébergées au collège, dix chez l’habitant « Nous sommes cinq dans la maison Mon le copain a eu une chaleur, on a nourri le voisin, raconte Carine, 44 ans, est venue recharger sa batterie à la mairie j’avais l’instinct, j’ai acheté deux packs d’eau hier C’était de la chance »

Sur la place de la mairie de Roquebillière, les habitants attendent la distribution des bouteilles d’eau Photo Laurent Carré pour la Libération

Les services de secours sont toujours présents: des hélicoptères en l’air et des camions sur la place des équipes de secours en eaux vives sont arrivés de l’ouest de la région La veille, Bastien, un pompier volontaire de 19 ans, avait de l’eau jusqu’à son tour de taille lors d’une évacuation dans une maison Il était sur la route une minute avant de s’effondrer. Sa collègue Camille s’inquiète: « Est-ce qu’il pleut encore demain? » Elle demande Nous sommes coupés du monde, nous n’avons même plus le temps »Au bureau, comme dans toutes les mairies, le plan de la ville est affiché Une fine ligne turquoise divise l’affiche: c’est Vé souffert. rivière, furieuse et brune, qui descend en contrebas

Face à la gravité de la situation, le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, se sont rendus dans les Alpes-Maritimes ce samedi Sur Twitter, Emmanuel Macron a partagé «toutes [ses] réflexions sur le victimes de la tempête Alex [et] leurs proches Partout où l’Etat est aux côtés des élus pour venir en aide aux Français « Depuis vendredi, les services de secours ont effectué 363 interventions: 261 personnes ont été mises en sécurité Sur place, 128 les pompiers sont mobilisés

290920

A Villefontaine (Isère), où le corps de la jeune étudiante de 18 ans a été retrouvé lundi dans le ruisseau Turitin, les habitants expriment leur tristesse, leur incrédulité © et leur colère

011020

Lâ ???? nouvelles
Covid Paris a franchi les trois seuils déclenchant le niveau d’alerte maximum, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors de son point

021020

Au cœur de la région à majorité arménienne, Martouni, bombardée par les roquettes de l’armée azerbaïdjanaise, est devenue une ville fantôme

011020

Engie s’est donné jusqu’à lundi pour accepter l’offre de rachat présentée par Veolia Les dirigeants de Suez, eux, s’appuient sur un fonds d’investissement pour échapper à leur concurrent Mais ce «chevalier blanc» arrive très tard

290920

Dans la perspective des élections régionales de 2021, personnalités politiques de gauche, chercheurs et artistes appellent à un projet qui « donnerait la priorité au bien-être de ses habitants »

280920

Si les survivants de l’attaque de « Charlie Hebdo » préfèrent se désigner eux-mêmes comme des « survivants », la catégorie de victime est devenue centrale pour faire rire un statut et une visibilité

011020

Alors que la ferronnerie représente 8% du PIB du territoire, la temporisation de la prise de contrôle du complexe industriel de Vale a fait craindre une nouvelle rupture sociale

270920

A la maison de retraite du Châteaugiron, à une vingtaine de kilomètres de Rennes, les habitants ne sont pas terrifiés par le Covid-19, qui gagne du terrain dans le département mais certains souffrent de solitude

021020

Chaque mois, « Libération » fait le point sur les histoires qui ont fait l’actualité sur les femmes, leur santé, leurs libertés et leurs droits Soixante et unième épisode: septembre 2020

280920

Tous les lundis, des sociologues font la lumière sur le procès des attentats de janvier 2015 grâce aux sciences sociales Aujourd’hui, Sylvain Antichan s’interroge sur le statut de victime, rejeté par les journalistes de «Charlie Hebdo» Une catégorie pourtant devenue centrale pour acquérir statut et visibilité

Profitez de la version numérique du quotidien et du journal du lendemain avant tout le monde

Vésubie, Saint-Martin-Vésubie

Actualités du monde – FR – Tempête Alex: « On pouvait entendre la nature se déchaîner »



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-tempte-alex-on-pouvait-entendre-la-nature-clater/?remotepost=372416

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

[comment-form]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]