. World News – France – Mediapart a ordonné une amende de 1 $. 4 millions aux autorités fiscales françaises

0
15

. .

La confrontation entre Mediapart et l’administration fiscale prend un nouveau tournant. Le 12 novembre 2020, le Tribunal administratif de recours de Paris a rendu un arrêt annulant les décisions du tribunal administratif de Paris de mai 2018, en faveur de Mediapart.

À l’époque, le tribunal administratif de Paris s’était prononcé en faveur des médias en ligne contre l’administration fiscale. Ce dernier a exigé le paiement de 3. 3 M € de différence de TVA entre le prix dû pour le journalisme numérique (20%) et appliqué par Mediapart qui est de 2. 1% qui correspond au taux de TVA réduit. Qui profite du grammage du papier. Depuis sa création en 2010, Mediapart a traité l’égalité de traitement fiscal entre presse numérique et presse papier comme son premier cheval.

L’administration fiscale n’a pas entendu l’ordonnance de cette manière et en plus de la différence, elle a condamné Mediapart à une amende de 1. 4 millions d’euros pour « abus volontaire » ou mauvaise foi.

Mediapart a payé 3 $. 3 millions d’euros aux autorités fiscales, mais elles ont recommencé à payer l’amende. Dans un premier temps, le tribunal administratif de Paris a estimé que la sanction n’était pas méritée, l’Etat étant pleinement conscient de la volonté de Mediapart de bénéficier du tarif réduit pour le journalisme papier.. .

En juillet 2018, le ministre du Travail et des Comptes publics, Gérald Darmanen, a fait appel de la décision devant la cour administrative d’appel de Paris.. . Aujourd’hui, ce dernier estime que Mediapart devrait payer l’amende.

«Nous allons faire appel de cette décision devant le Conseil d’État», a déclaré Edouie Plenelle au journal Le Figaro. Il ajoute: «Depuis la création de nos médias, nous avons fait campagne pour mettre fin à la distorsion du traitement fiscal entre le journalisme numérique et le journalisme papier».. .

En février 2014, la ministre de la Culture Aureli Felipeetti a sanctionné l’égalité de traitement en accordant au journalisme numérique un taux de taxe sur la valeur ajoutée réduit. L’Europe a reconnu cette position en octobre 2018. Notre combat a été reconnu et aujourd’hui la question est de payer l’amende. « Nous pensons que nous n’avons jamais été de mauvaise foi », ajoute Edouie Blenell..

Le Conseil d’État devra revoir l’ensemble de la procédure et apprécier si Mediapart doit ou non payer la différence de TVA et d’amende.

Mediapart, désormais contrôlée par la Free Press Foundation, en possède 210. 000 abonnés payants. En 2019, il a réalisé un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros et un résultat net de 2. 3 millions. « Et 2020 a été une très bonne année », a déclaré le fondateur du journal.. Dans l’attente de la décision du Conseil d’État, le journal paiera rapidement l’amende qui a été enregistrée dans ses comptes.

Ne pas appliquer la TVA du presse-papiers réduite au journalisme en ligne est stupide; Au XXIe siècle où le soutien n’a pas d’importance. . . Mais il n’y a rien de personnel contre Plenel qui pleurera du harcèlement, mais c’est beaucoup plus simple que cela, notre administration est simplement vieille, ne comprend rien à la nouvelle économie et notre pays a cruellement besoin d’introduire une taxe sur la valeur ajoutée.. . . C’est peut-être après cet incident m. Plenel se sentira un peu plus proche des propriétaires de petites et moyennes entreprises qui sont vraiment accablées d’impôts et d’autres formalités administratives par notre direction scandaleuse.. . . Cela fait partie de la population dont les journaux Internet n’ont pas encore beaucoup parlé . . . . Peut-être que cela va changer. . .

Ils veulent que tout le monde soit éduqué, mais ils n’ont pas fini de payer leurs impôts. . . Ce n’est pas joli!

Département fiscal, Mediapart, Edwy Plenel

World News – FR – Mediapart condamné à une amende de 1. 4 millions aux autorités fiscales françaises
. Titre associé :
Mediapart condamné à une amende de 1 $. 4 millions aux autorités fiscales françaises
Mediapart a ordonné 1 indemnisation. 4 millions de DCSS Iandcar # 39; Amende en euros aux autorités fiscales
Mediapart et les autorités fiscales: une vague cruauté a>

Ref: https://www.lefigaro.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]