World news – Liga: Raphaël Varane sauve le Real Madrid à Huesca

0
21

Chez soi
/.

ligue
/.

Liga: Raphaël Varane sauve le Real Madrid à Huesca

Les vrais avaient besoin de points autant qu’ils se sont présentés à Huesca sans confiance en eux. Avec Zidane de retour sur le banc après son isolement forcé, les champions en titre ont dû corriger la situation après cette nouvelle défaite face à Levante. Sans Sergio Ramos, qui manquera plusieurs semaines de compétition pour une chirurgie du genou, ou Militão, expulsé le week-end dernier, la défense centrale avec Nacho et Varane était toujours en chantier. Odriozola a compensé l’absence de Carvajal et c’est Vinicius qui cette fois a accompagné Benzema et Asensio en tête, avec Hazard de retour sur le flanc. Cette équipe légèrement surchargée a commencé avec une certaine pression sur les épaules.

Le début de match a été très compliqué pour les Madrilènes, à l’image de la reprise qu’Odriozola avait complètement ratée dès sa première intervention (1ère). Le latéral droit était encore à blâmer pour la lanterne rouge (6e) à la première occasion et c’est bien réel qui a souffert. Ce mauvais temps a duré 10 minutes avant que les joueurs de la capitale ne prennent le contrôle de la rencontre. Ils ont mis le pied sur le ballon, qui a plutôt bien circulé, mais les chances ne sont pas venues. Les percées de Mendy ne se sont pas arrêtées là, tout comme les coups de pied de balle au pied d’un Asensio volontaire et les assauts d’un Vinicius toujours chaotique dans le match.

Les tentatives du Brésilien (28e), Benzema (34e) et Casemiro (37e) n’ont pas suffi à éclaircir la situation. Le Real Madrid, le dominateur impuissant, devait faire mieux pour faire la différence en seconde période. Seule Huesca est revenue sur le terrain avec de bien meilleures intentions que ses adversaires. En 5 minutes, les Azulgranas ont réalisé plus de situations dans les 45 premières minutes que la combinaison des deux équipes. Il y a d’abord eu le poteau retrouvé par Rico (46e), puis l’ouverture du score par Javier Galán, oublié au second poteau (1-0, 48e). Désormais, les Merengues menaient avec cette récupération de Rafa Mir sur le bar (50e) à la sortie de prison.

Blessé mais pas tué, l’animal de Madrid a trouvé la force de se relever. Benzema a envoyé un superbe coup franc depuis la barre, mais Varane a été le joueur le plus rapide sur le ballon à égaliser en tant que coureur (1-1, 55e). Le Real a renoué avec son adversaire et a fait un pas en avant tout en s’exposant aux inconvénients. Courtois a même dû organiser une incroyable parade sur la tête de Mir (64e), qui plus tard (73e) a également frôlé le cadre. Ces craintes sont passées et malgré le départ d’Odriozola (68e), les troupes de Zidane ont été grièvement blessées. Le gardien de Huesca a effectué un arrêt incroyable sur sa ligne devant Benzema (78e) et a même dégoûté les Français (82e). Alvaro Fernandez, en revanche, n’a pu que repousser cette tête de Casemiro, permettant au défenseur de marquer un doublé (1-2, 84e) et de remporter une victoire précieuse et compliquée.

Ref: https://www.footmercato.net