World news – Mondiaux de ski alpin: sans Sofia Goggia, une course ouverte à la descente

0
12

Défis

Des sports

Par

AFP

13/02/2021 à 8h38

3 min de lecture

En l’absence de l’Italienne Sofia Goggia, il n’y a pas de grand coup de coeur avant la descente des mondes du ski alpin à Cortina d’Ampezzo (Italie) samedi sur un itinéraire généralement connu comme l’un des plus beaux de la Coupe du Monde Féminine.

L’Italienne Sofia Goggia, grande favorite après avoir remporté les quatre dernières manches de la Coupe du Monde, s’est blessée la semaine précédant les Championnats du Monde et ne peut pas concourir à domicile.

coup (…) Le matin quand vous vous levez, vous avez du mal à ne pas y penser », confiait-elle mercredi lors d’une conférence de presse qui a été interrompue par des larmes pour la championne olympique.

En son absence , quelques noms se détachent: La Suissesse Corinne Suter est la seule autre gagnante d’une descente cet hiver et reste jeudi à la 2e place du Super-G des Mondiaux. Sa compatriote Lara Gut-Behrami, meilleur chrono de la deuxième séance d’entraînement, qui s’appuie sur son titre en Super G, ou la Tchèque Ester Ledecka, très régulière dans les premières positions, figurent parmi les favoris.

La Slovène détient le double titre de reine des courses. Depuis son deuxième titre, qui a eu lieu à Are (Suède) en février 2019, elle n’est pas montée sur le podium.

Gravement blessée à plusieurs reprises avant 2019, elle s’est à nouveau blessée au genou gauche quelques semaines après son deuxième titre, mais est revenu sans chirurgie. Cette saison elle alterne courses anonymes et résultats encourageants (4e à Val d’Isère, 6e à St. Anton) et a eu des problèmes de cheville ces dernières semaines.

Depuis 1932 et Paula Wiesinger, déjà à Cortina d ‘ Ampezzo, aucun skieur italien n’a été sacré champion du monde de descente. En l’absence de Goggia la pression est donc sur les épaules du maître de la grande boule de cristal Federica Brignone et de ses coéquipières.

« Demain ce sera incroyablement important de ne jamais ralentir. Cette descente est géniale, j’adore ça il y a tout ce qu’on aime dans la descente. Il y a le tir Tofana, la petite croix en haut, le Duca (saut), où c’est plat et puis très technique, dont on sort avec beaucoup de vitesse. Vous avez encore beaucoup de les mouvements du sol sur le Sol. Il est important de toujours lâcher ses skis et de ne jamais couper les virages », a expliqué la Suisse Michelle Gisin à propos du parcours Olympia delle Tofane qui a fait la réputation de Cortina.

Votre adresse sera utilisée pour envoyer la newsletter cela vous intéresse. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges .fr écrire

Votre adresse sera utilisé pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges écrire .fr

Ref: https://www.challenges.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]