World news – Paris: un incendie en tue au moins deux

0
2

Selon BFM TV, un incendie mortel s’est déclaré hier soir dans le 11e arrondissement de Paris sur le boulevard Voltaire. Au moins deux personnes sont décédées et quatre autres ont été blessées, dont deux se trouvent actuellement dans un état d’urgence absolue. Les pompiers, qui ont été prévenus vers 4 h 15, ont réussi à maîtriser les flammes qui sont apparues au cinquième étage de ce bâtiment de six bâtiments. 70 pompiers ont été mobilisés pour faire face à cette catastrophe.

Selon le site Actu.fr, plusieurs camions de pompiers ont été mobilisés pour bloquer l’accès à l’avenue. Un large champ d’application a également été utilisé par les pompiers, comme on peut le voir sur les réseaux sociaux. Peu avant 6 heures du matin, le compte Twitter des pompiers parisiens a rapporté que l’intervention n’était pas encore terminée. En raison de l’important système, les autorités ont demandé aux internautes d’éviter le secteur.

Un grand système de sauvetage est en service sur le boulevard Voltaire (11e Paris). Facilitez l’intervention d’urgence, évitez la zone. pic.twitter.com/gec6ZVl6Wf

Une enquête judiciaire a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame.

En juin 2019, un incendie mortel s’était déjà produit dans un immeuble du 11e arrondissement de Paris sur Rue de Nemours a eu lieu, détaille Actu.fr. Trois personnes ont été tuées dans la tragédie, une a été grièvement blessée et vingt-sept ont été légèrement blessées, dont un pompier.

Consultez les articles dans la section Faits divers.
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr