World news – Paris: un juge accusé de « passation de marchés »

0
14

Le vice-président du Tribunal de Grande Instance de Paris est soupçonné d’avoir profité des bénéfices d’une prostituée avec laquelle il avait eu une relation à l’époque.

Un juge parisien, garant de la loi, est lui-même dans le Visière de justice. Mercredi 6 janvier, un juge d’instruction l’a inculpé de « passation de marchés ». Selon Le Parisien, il a également été placé sous contrôle judiciaire. Auparavant, en vertu de la loi sur la garde à vue, il avait été entendu par des policiers de l’Office national de lutte contre la traite des êtres humains (OCRTEH) après l’ouverture d’une enquête par le parquet de Nanterre en mai 2020.

Il est soupçonné des revenus d’un jeune de 22 ans Ayant profité aux prostituées. Il était en couple et vivait avec elle dans l’appartement de la personne interrogée, vice-président du tribunal de grande instance de Paris. Tous deux partageaient leurs bénéfices mutuels et s’offraient des cadeaux, poursuit le journal Ile-de-France, rappelant que le proxénétisme est défini dans le Code pénal comme l’acte «d’aider, d’aider ou de protéger la prostitution d’autrui» ou par le Bénéficiez de la prostitution d’autrui et partagez le produit ». L’infraction peut être punie d’une peine de prison allant jusqu’à sept ans et d’une amende de 150 000 euros.

La relation entre les deux complices présumés a pris fin il y a un an. La jeune femme s’est présentée à la police et a dénoncé le comportement du juge. Le Parisien a déclaré que le procès de Nanterre avait été « désorienté » à l’époque pour éviter le risque de collision avec les juges en charge de l’affaire. De son côté, le premier président du Tribunal de Grande de Paris s’est tourné vers la justice pour qu’elle décide d’imposer ou non des sanctions disciplinaires. Le juge accusé n’a pas encore été suspendu.

fr3

– 01.07.2021 à 21h22
Permalien

SNOC XUA TROM

– 01.07.2021 à 22h47
Permalien

fr3

– 01.08.2021 à 00h12
Permalien

Après une semaine marquée par l’évacuation des migrants de la place de la République à Paris et l’affaire avec Michel Zecler, le ministre de l’Intérieur était en …

Ref: https://www.valeursactuelles.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]